Topic

maltraitance animale

6 petitions

Update posted 14 hours ago

Petition to Elisabeth Borne

Classement du blaireau comme espèce protégée

Le blaireau est un animal social paisible et discret mais qui disparaît peu à peu du paysage français. En France, il est classé parmi les chassables. Chaque année à partir de la mi-mai et cela jusqu'à huit mois par an une chasse impitoyable lui est faite. C'est une espèce fragile qui se reproduit lentement. Par conséquent, ses effectifs diminuent de façon préoccupante. Partout en France, des week-ends de "déterrage de blaireaux" sont organisés. Les animaux stressent pendant des heures, acculés au fond de leurs galeries, entre les aboiements des chiens et les cris des chasseurs. Les jeunes blaireaux sont dépecés par les chiens et les survivants sont achevés à coup de talon ou de pelle. Les adultes, y compris les femelles en gestation, sont sortis de leur terrier avec des pinces métalliques et sont ensuite tués avec une dague ou à coups de barre à mine. Le coup fatal étant rarement le premier... Pour avoir eu personnellement l'occasion d'assister à cet ignoble spectacle lors d'une balade à la campagne je peux témoigner de l'horreur que représente une telle scène. Les chasseurs prétendent qu'il s'agit de régulation. C'est un argument fallacieux, les blaireaux ne peuvent pas être en surnombre puisque cette espèce autorégule ses populations en fonction des ressources de nourriture. La vérité est plus simple: le déterrage des blaireaux est un loisir.  Cette PRATIQUE CRUELLE doit cesser. Contrairement à la France, le blaireau est protégé dans la plupart des autres pays : Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg, Italie, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Grèce, Irlande, Portugal... Cet animal ne doit pas disparaître, signez et diffusez ma pétition pour que le blaireau obtienne le statut d'espèce protégée.      The badger is a peaceful and discreet social animal that is gradually disappearing from the French landscape. In France, it is classified among the species that can be hunted. Every year beginning in mid-May and continuing for up to eight months a year, this animal is ruthlessly hunted. It is a fragile species that reproduces slowly. As a result, the decline in its population is of great concern. Everywhere in France, weekends of "badger digging" are organized. The animals are stressed for hours, driven to the furthest reaches of their setts, trying to get away from the barking of the dogs and the shouts of the hunters. Young badgers are skinned by the dogs and the survivors are finished off using a heel or a shovel. Adults, including pregnant females, are dragged out of their burrows with metal clamps and are then killed with a dagger or with a crowbar. The fatal blow is rarely the first one delivered... Having personally had the opportunity to witness this ignoble spectacle during a stroll in the countryside, I can testify to the horror that such a scene represents. The hunters claim that it is about population control. This is a fallacious argument: the badgers can't be in excessive numbers since this species controls its reproduction according to the food resources available. The truth is: badger digging is seen as a leisure pursuit. This CRUEL PRACTICE must end. Contrary to France, the badger is protected in the following countries: Spain, Great Britain, Luxembourg, Italy, Belgium, the Netherlands, Denmark, Greece, Ireland, Portugal. This animal should not disappear from our countryside, sign and diffuse my petition so that the badger obtains the statute of a protected species. 

Frédéric DANIEL
272,797 supporters
Update posted 3 months ago

Petition to Tribunal correctionnel de NIORT

Justice pour Jagger et pas une parodie de justice que nous ne connaissons que trop !

(English version below) De Jagger, il leur reste une urne funéraire contenant les cendres de l’animal et une jolie photo encadrée trônant dans le salon. A Augé, Hélène Decanter et Fabrice, son mari, habitent une maison de plain-pied posée dans un écrin de verdure. Leur berger allemand, âgé de 4 ans, y était chez lui. Heureux. Mais le 15 février, un voisin à la réputation sulfureuse a abattu l'animal qui s'était pour la première fois aventuré dans sa cour, corps de ferme ouvert depuis la route. Il lui tire deux balles vers 22-23h, une dans la patte et l'autre dans le flanc et le laisse agoniser là toute la nuit. Des balles pour sanglier. Il le chargera encore vivant dans sa voiture le lendemain matin, pour aller le jeter dans l'eau du barrage qui est situé à 6km de là. Nous apprenons avec horreur les conclusions de l'autopsie que Jagger a été battu post-mortem, coups qui lui ont cassé la patte, avant de le jeter à l'eau. Ce beau Jagger, si gentil et aimé par sa famille, a vécu l'horreur et une lente agonie, seul, dans cette nuit froide de février. Ses propriétaires portent immédiatement plainte contre cet individu. L'homme, qui ferait l'objet de multiples plaintes des habitants de ce petit hameau, a tout de suite été interpellé par la gendarmerie qui le connait très bien et une perquisition a tout de suite été effectuée, permettant de découvrir des armes détenues sans permis. Il finit par admettre son « crime » et indique le lieu où se trouve le corps de Jagger. L'homme s'expliquera à la barre du Tribunal correctionnel de Niort le 9 avril. Hélène, Fabrice et leur famille sont effondrés de chagrin et demandent que justice soit rendue à ce pauvre Jagger, si jeune et si beau, qu'on leur a arraché sans le moindre remord ! C'était leur bébé, un membre de la famille qu'ils aimaient tant et qui partageait tout de leur vie.Nous n'en pouvons plus que la cruauté sur nos animaux soit classée sans suite, ou qu'il n'y ait qu'un petit sursis, ou pire, que l'affaire soit orientée vers le tribunal de police où de simples contraventions sont encourues !  Ce sont des vies, les animaux sont dotés de sensibilité (17 février 2015 article 515-14 du code civil), des membres de notre famille que des dégénérés font souffrir sans être vraiment inquiétés ! Ces délits que nous ressentons comme des crimes, relèvent de l'article 521-1 du code pénal, mais ce texte est peu ou mal appliqué, car l’animal en tant qu’être sensible a fait irruption sur la scène judiciaire depuis 2015 et les services voient ça d’un mauvais œil, car source de nouveau contentieux.Et pourtant, la noblesse de la Justice est de protéger les plus vulnérables, ceux qui n’ont pas de voix pour se défendre, et elle doit retrouver cette grandeur et cet esprit du Juste. Elle doit entendre les cris de douleur de JAGGER, et des autres, et sanctionner, à hauteur de ces actes barbares, conformément à la loi qui prévoit jusqu’à deux ans de prison et 30 000 € d’amende. Assez, ouvrez vos yeux et vos coeurs !! Ça peut être votre chien aussi, votre chat, l'animal qui fait partie de votre famille ! Et ces personnes, dont le ressort psychologique est la lâcheté sont tout à fait capables de s'en prendre à d’autres êtres fragiles, faibles, comme des enfants ou des personnes âgées ou handicapées.Et nous espérons bien que l'alcool ne sera pas, comme dans de nombreux cas, une circonstance atténuante, mais bien une circonstance aggravante !La famille de Jagger, ainsi que tous les amoureux des animaux, vous demandent respectueusement, de condamner l'auteur qui a causé autant de souffrances à ce pauvre chien et de lui rendre justice, pour lui, pour toutes les autres victimes et leurs humains en deuil. Merci de partager cette pétition, nous comptons sur vous pour faire changer les mentalités, faire avancer la cause animale et que les tortionnaires/maltraitants soient enfin jugés pour leur(s) crime(s), assassinat(s), avec des peines à la hauteur de leurs actes ignobles !Pour Hélène et Fabrice Decanter ainsi que leur famille. Et pour Jagger, 4 ans. Rejoignez le combat sur le groupe Facebook de Jagger : https://www.facebook.com/groups/JusticePourJagger/ Merci de signer également la pétition pour une loi Jagger qui demande la modification de l'article 521-1 du code pénal pour 5 ans de prison ferme encourus dans la mise à jour ou ici : Pétition Loi JAGGER : 5 ans de prison encourus par l'article 521-1 du code pénal Ne pas donner lorsqu'on vous propose un don. Cela va à Change et pas aux victimes ni à la pétition tout court. English version : Justice for Jagger and not a parody of justice that we know and see too much! From Jagger, they only remain with his funeral urn containing the ashes of their dog and a nice framed picture enthroned in the living room.  In Augé, Hélène Decanter and Fabrice, her husband, live in a ground floor house, surrounded by greenery and nature that French small villages are so famous for. Their German shepherd, aged 4, was there at home. Happy. But on February 15, a neighbor with a sulphurous and bad reputation, shot and killed the animal who had first ventured into his yard, a farmhouse open from the road. He shot him two rifle bullets around 10-11pm, one in the paw and the other in the flank and let him agonize there all night. Rifle bullets for wild boars. He will load him still alive in his car the next morning, to throw him in the water at the river dam, which is located 6km away. This beautiful Jagger, so kind and loved by his family, experienced horror and a slow agony, alone in this cold February night. Their owners immediately filed a complaint against this person at the local police station. The man, who is the subject of multiple complaints from the inhabitants of this small town, was immediately arrested by the police, who knows him very well, and a search was immediately made, discovering illegal weapons for which he held no license. He ended up admitting his crime and indicated the location of Jagger's body. The man will appear at the bar of the criminal court of Niort on April 9th. Helen, Fabrice and their family are crushed with grief and demand justice for their poor Jagger, so young and so beautiful, who was snatched from them without the least remorse! He was their baby, a member of the family they loved so much and who shared everything in their lives. We have got enough of that cruelty over our animals, and that most animals cases are dismissed, and if not, there is only a light sentence or probation, or worse, that the case is sent to the police court for a simple police fine! These are alive, animals are endowed with sensibilities (February 17, 2015 Article 515-14 of the French Civil Code), members of our family that degenerates torture without being really prosecuted! These crimes that we feel as crimes, fall under Article 521-1 of the French Penal Code and despite these laws, this is only slightly applied or outright dismissed. That's enough, open your eyes and your hearts !! It can be your dog too, your cat, the animal that is part of your family! And these people are quite capable of attacking the weakest, other than animals, because they have this evil and cowardice in them! And we hope that alcohol will not be, as in many cases, a mitigating circumstance, but an aggravating factor! Jagger's family, as well as all animal lovers, respectfully ask you to condemn the author who has caused so much suffering to this poor dog. Let justice be done and apply the law for him, and for all the other victims and their mourning humans. Thank you for sharing this petition, we are counting on you to change mentalities, support the animal cause and that torturers/abusers are finally sentenced for their crime(s), murder(s), with penalties amounting to their vilain behaviours! For Hélène and Fabrice Decanter as well as their family. And for Jagger, 4 years old.Join the fight on Jagger's Facebook group:https://www.facebook.com/groups/JusticePourJagger/Please also sign the petition for a Jagger's law that requests the amendment of Article 521-1 of the Penal Code for 5 years of imprisonment incurred instead of 2 years: Evolution of Article 521-1 for 5 years in prison instead of 2Do not give any donation in this page. It's up to Change and not the victims or the petition.

Aline MORISSET
112,084 supporters
Update posted 5 months ago

Petition to Monsieur le Président de la République et Madame la ministre de la Justice

LOI JAGGER : Evolution de l'Article 521-1 pour 5 ans de prison ferme encourus

(English version below)CETTE PÉTITION DES CITOYENS FRANÇAIS SERA ADRESSÉE AU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET AU MINISTRE DE LA JUSTICE En France, les actes de cruauté envers nos animaux domestiques se multiplient, et la Justice n’apporte pas de réponse efficiente pour endiguer ces exactions. Or, il est de son honneur et de sa raison d’être de protéger les sans défense, les plus faibles, les  innocents. Sans voix, nos amis subissent dans un silence lourd, de plus en plus en plus pesant. Les lois censées garantir leur droit à la vie et à l’intégrité physique ne sont pas ou peu appliquées. De plus en plus de voix s’élèvent de la part des défenseurs des animaux, des citoyens français, du peuple. Le but de cette pétition est de d’obtenir la modification de la loi qui n’est pas dissuasive, et permet à la barbarie de s’exercer impunément ou presque, et de se propager comme les métastases d’un cancer. Il y a d’abord la honte absolue de l’article Article R 655-1 du code pénal qui dispose : « Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe. » Cet article doit disparaître purement et simplement. La mise à mort de nos compagnons ne peut pas se résoudre devant un tribunal de police. C’est indigne de notre société dite civilisée, du chagrin des maîtres de l’animal décédé, et aussi et surtout de sa mémoire. Après avoir usé et abusé des prescriptions indignes de cet article, un léger soubresaut se fait sentir au sein de la justice entre les partisans obtus de l’animal meuble, et ceux qui lui reconnaissent une personnalité juridique encore hybride d’être vivant et sensible. Ainsi, il est de plus en plus fait application de l’article 521-1 du code pénal qui dispose en son alinéa 1 : « Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. » Même lorsque les juges appliquent ce texte, ils sont tenus par le principe souverain de la personnalisation de la peine, et les prévenus primo-délinquants au casier vierge ne sont pas incarcérés même s‘ils ont commis des actes atroces sur des victimes sans défense et innocentes de tout. Les peines à de la prison ferme sont rares, et pas effectives même lorsqu’elles sont prononcées, en raison de la combinaison incontournable de la sanction avec les prescriptions du code de procédure pénale qui permet d’aménager les peines inférieures ou égale à deux ans d’emprisonnement. (1) Cette imbrication des textes entretient le mépris des juges pour la cause. Ce ne sont que des animaux !   Ce sont surtout des êtres sensibles et loyaux, qui ont de l’amour à donner, « réceptacles d’une affection unique » comme les définit magistralement la Cour de cassation dans un arrêt de 2015. (2) Ils n’ont pas de voix, et il faut se lever pour eux, pour que leur destinée judiciaire change, que les personnes barbares qui se livrent à des mises à mort, sévices et actes de cruauté soient condamnées à de la prison ferme. C’est la seule solution pour les préserver, les protéger. MILITONS POUR UNE LOI JAGGER : du nom de ce chien de 4 ans arraché à la vie et à l’amour de ses maîtres qui le considéraient comme un de leurs enfants.C’est la goutte de trop, celle qui fait déborder le vase de la cruauté impunie. PRISON FERME POUR LES TORTIONNAIRES ! L’ARTICLE 521-1 nouveau du code pénal doit prévoir jusqu’à 5 ans de prison ferme pour les délinquants qui les tuent ou les torturent. Pour une société plus morale, pour que les animaux domestiques soient à l’abri, et que la barbarie soit enfin jugulée. SIGNEZ ET PARTAGEZ EN MASSE, POUR EUX ! Vous êtes le peuple, et vous serez écouté. Il le faut. On le leur doit.Aline Morisset et Me Isabelle Gharbi-Terrin, en collaboration avec les associations CPA et SCD, ainsi que la maîtresse de Jagger Contacts : Isabelle.gharbi.terrin@gmail.com Presse : aline@morisset.com Page Facebook de Jagger : Justice pour Jagger 1)  723-15 du code de procédure pénale. 2)  Cour de cassation n° 34 du 15 janvier 2015 (13-23.566) - Première chambre civile. Merci de signer également la pétition pour que Jagger ait sa justice, en mise à jour ou ici : Pétition : Une vraie justice pour Jagger Ne pas donner lorsqu'on vous propose un don. Cela va à Change et pas aux victimes ni à la pétition tout court. English version: JAGGER LAW: Evolution of Article 521-1 for 5 years in prison instead of 2 THIS PETITION OF FRENCH CITIZENS WILL BE ADDRESSED TO THE PRESIDENT OF THE FRENCH REPUBLIC AND TO THE MINISTER OF JUSTICE In France, the acts of cruelty towards our domestic animals multiply, and the Justice does not provide an efficient answer to stop these abuses. But it is his honor and its purpose to protect the defenseless, the weak, the innocent. Without voice, our friends suffer in a heavy silence, more and more heavy. Laws intended to guarantee their right to life and physical integrity are not enforced. More and more voices are coming from animal advocates, French citizens, the people. The purpose of this petition is to obtain the modification of the law which is not dissuasive, and allows the barbarism to practice with impunity or almost, and to spread like the metastases of a cancer. First of all, there is the absolute shame of Article R 655-1 of the Penal Code, which provides: "Voluntarily giving death to a domestic animal, or being tamed or kept in captivity, without the need, publicly or otherwise, is punishable by the fine for class 5 contraventions. " This article must disappear altogether. The killing of our animals can not be resolved in a police court. It is unworthy of our so-called civilized society, sorrow of the masters of the dead animal, and especially of its memory. After having used and abused the unworthy prescriptions of this article, a slight jolt is felt within the justice between the obese partisans of the movable animal, and those who recognize to him a juridical personality still hybrid of being alive and sensitive. For example, Article 521-1 of the Penal Code, which provides in paragraph 1: "The fact, whether publicly or not, of serious or sexual abuse, or of cruelty to a domestic animal, or of being tamed or held in captivity, is punishable by two years' imprisonment and 30,000 euros fine. " Even when judges apply this text, they are bound by the sovereign principle of personalization of sentence, and first-time remand prisoners are not incarcerated even if they have committed atrocious acts on helpless victims and innocent of everything. Penalties to imprisonment are rare, and not effective even when they are pronounced, because of the unavoidable combination of punishment with the prescriptions of the Code of Criminal Procedure which makes it possible to arrange sentences of less than or equal to two years. imprisonment. (1) This interweaving of the texts maintains the contempt of the judges for the cause. These are just animals! They are above all sensitive and loyal beings, who have love to give, "receptacles of a unique affection" as masterfully defined by the Court of Cassation in a judgment of 2015. (2) They have no voice, and it is necessary to stand up for them, so that their judicial destiny changes, that the barbarian people who engage in killings, abuses and acts of cruelty are condemned to prison. It's the only way to preserve them, protect them. MILITATE FOR A JAGGER'S LAW: the name of this 4 year old dog torn from the life and love of his owner who considered him as one of their children.It is the too much drop, the one that overflows the cruelty of impunity. JAIL WITHOUT CONDITIONS FOR THE TORTIONARIES! The new Article 521-1 of the Penal Code must provide up to 5 years in prison for offenders who kill or torture them. For a more moral society, so that domestic animals are safe, and barbarism is finally curbed. SIGN AND SHARE IN MASS, FOR THEM! You are the people, and you will be listened to. It must. We owe it to them. Aline Morisset and Me Isabelle Gharbi-Terrin, in collaboration with the associations CPA and SCD, and Jagger's family. (1) 723-15 of the Code of Criminal Procedure (2) Court of Cassation No. 34 of 15 January 2015 (13-23.566) - First Civil Chamber Also sign and share the petition for a real justice for Jagger at the court : Justice for Jagger Do not give any donation in this page. It's up to Change and not the victims or the petition. Contacts: Lawyer: Isabelle.gharbi.terrin@gmail.com  Press: aline@morisset.com Jagger's Facebook Page

Aline MORISSET
19,341 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to Macron , BELLOUBET , JINPING , Natacha Harry, BARDOT , REHA-HUTIN

JUSTICE POUR LES CHIENS ET CHIOTS

https://www.facebook.com/SAUVONSNOSCHIENS/videos/1065054990318644/ Message à toute la communauté mais aussi à tous nos abonnés; à l'attention de 30 millions d'amis, la SPA, Stéphane LAMART, la fondation Brigitte bardot etc... Merci de lire cette description importante pour comprendre et de partager en masse cette video chien, en ce vendredi 27 avril 2018 pourquoi toutes les associations reconnue publiques qui possèdent des budgets, des dons qui dépassent parfois des millions d'euros ne se mobilisent pas pour que le gouvernement de ces pays ne prennent pas des mesures adéquates. Oui n'oubliez pas que toutes ses associations sont soutenues par des relations médias, politiques etc.... Nous rejoindre: https://www.youtube.com/user/ricocynohttp://www.erictramson.comhttps://www.instagram.com/eric.tramson/https://twitter.com/Erictramson C'est bien de faire des campagnes de pub à plus de 200 000 euros mais la cause animale, la vraie cause animale dans le but de sauver tous les chiens ne serait pas plus important à vos yeux? Alors avec tout le respect que je porte, vous, oui vous, puis tous les responsables de communication, vous les journalistes médias qui partager parfois des unes suite à des morsures et stigmatiser des races de chiens alors que ce sont nous les humains responsables, ceux qui insultent, ceux qui dénigrent, ceux qui passe leur temps a blablater Svp prennez du temps et mobilisez vous pour la cause animale? En 2018 malheureusement , en mémoire pour ce pauvre chien, voici la violence gratuite , cette vidéo chien est abominable; Mobilisons nous tous, venez rejoindre notre communauté www.erictramson.com merci pour tous vos partages, boycotter la chine, pourquoi faire souffrir un chien de cette sorte? Pourquoi ne pas mettre en prison ce malade qui frappe avec violence ce pauvre chien? voir aussi cette nouvelle video http://www.erictramson.org/…/video-chien-frappe-et-pendu-p…/ Merci de venir signer nos pétitions pour la cause animale https://www.change.org/search?q=dressemonchien

dressemonchien PROTECTION ANIMALE
9,928 supporters