Topic

médicaments

8 petitions

Started 8 months ago

Petition to Agnès Buzin, Emmanuel Macron, Agence Régionale de Santé

Pour le Remboursement des Psychothérapies en France

Saviez-vous que si la sécurité sociale remboursait au moins partiellement les psychothérapies elle ferait des économies ? Promouvoir l’accès aux psychothérapies permettrait de diminuer rapidement le recours aux seuls traitements pharmacologiques. Des études (Dezetter et Briffault, 2015) ont en effet montré que l’accès aux psychothérapies permet non seulement de limiter la prescription de psychotropes, les consultations à répétitions chez le généraliste, mais également les complications somatiques, les arrêts de travail, la suicidalité… Les psychothérapies ont une efficacité significative sur les symptômes associés chez les personnes atteintes de pathologies lourdes (cancer, handicap…). En clair, si 60% d’une vingtaine de séances facturées 40€ étaient remboursés, ce serait rentable à court et long terme. Il y a quelque temps, une jeune ado est venue consulter pour une psychothérapie, elle ne pouvait plus se rendre au collège. Elle a réussi à verbaliser que l’un de ses amis l’avait sexuellement agressé pendant l’été. Sa démarche a donc été par conséquent de le verbaliser à sa mère pour ensuite porter plainte. En plus d’être en souffrance psychique, cette famille a dû payer pour avoir des soins psychologiques. A l’heure où il paraît évident d’obtenir des remboursements pour les soins relatifs aux consultations médicales et/ou paramédicales (médecins généralistes, spécialistes, kinésithérapeutes…), pourquoi n’est-ce pas le cas pour les consultations psychothérapeutiques ? Les études constatent donc qu’en plus de permettre aux régimes de santé et à la société d’épargner des coûts de santé, d’accroître la qualité de vie du souffrant et de son entourage, une participation financière à la prise en charge des psychothérapies permettrait de contribuer à réduire les inégalités sociales de santé en permettant l’accès aux psychothérapies à des personnes jusqu’alors empêchées par la barrière économique. Promouvoir l’accès aux psychothérapies permettrait de diminuer rapidement le recours aux seuls traitements pharmacologiques. Rembourser les séances auprès des psychothérapeutes permettrait également de désengorger la file active des psychiatres. Enfin, l’efficacité d’une psychothérapie tient également du libre-choix de la personne pour son thérapeute et son référentiel théorique, il serait donc inutile d’imposer un type de thérapie. D'autres pays limitrophes comme l'Allemagne ont déjà sauté le pas depuis longtemps. Pourquoi la France est-elle autant en retard face à ce problème majeur de santé publique ?  QUI SOMMES NOUS? Psy Pour Tous est un mouvement créé en novembre 2017 par des professeurs et étudiants en psychologie de la faculté de Nîmes (Gard) et qui lutte pour le remboursement des psychothérapies afin de favoriser l’accès aux soins psychologiques pour tous (pas uniquement pour une catégorie de la population comme c’est le cas du Plan d’action en faveur du bien-être et de la santé des jeunes[2]). Si vous soutenez cette cause, vous pouvez signer cette pétition et diffuser très largement. Vous pouvez également rejoindre le mouvement. Nous avons besoin de vous pour faire avancer les choses et que les grands dirigeants de ce pays entendent notre appel.À l'initiative de ce mouvement: Mme Favreau Anaïs, psychologue psychothérapeute spécialisée en TCC, enseignante à la faculté de Nîmes. Soutenue par les étudiants du Master Psychologie Clinique de Nîmes: Bernat Karla, Morgane Montagne, Tallaïs Sauvage, Delhomme Christophe, Juncy Marie, Bonhomme Noémie, Metzingue Stéphanie, Dumas Olivier, Pelordet Mauranne, Aribau Pascale, Faccini Julie, Cardone Linda, Blanchard Adèle (+ anonymes).  Retrouvez nous sur Facebook: https://www.facebook.com/MouvementRemboursementPsy/  Note d'information: La psychothérapie c'est quoi ?  La psychothérapie désigne le traitement ou l'accompagnement par un professionnel (voir ci-dessous), d'une ou plusieurs personnes souffrant de problèmes psychologiques, parfois en complément d'autres types d'interventions à visée thérapeutique (médicaments, etc.). Le psychothérapeute c'est qui ?  Le titre de psychothérapeute est désormais encadré. Ainsi, il n'est plus possible de s’autoproclamer psychothérapeute du jour au lendemain et d'ouvrir son propre cabinet. Si la plupart des psychothérapeutes sont également psychiatres ou psychologues, les autres professionnels doivent remplir les conditions suivantes : avoir validé une formation universitaire de 5 ans minimum ainsi que 5 mois de stage professionnel dans un établissement public ou privé. Quant aux psychologues ou aux psychiatres, ils peuvent faire la demande du titre de psychothérapeute aux agences régionales de santéL’inscription sur le registre des psychothérapeutes est subordonnée à la validation d’une formation en psychopathologie clinique.L’accès à cette formation est réservé aux titulaires :d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France,d’un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse.Cette formation comprend: Une formation théorique en psychopathologie clinique de 400 heures minimum,un stage pratique d’une durée minimale de 5 mois dans des services agréés. [1] Anne Dezetter et Xavier Briffault "Coûts et bénéfices d’un programme de financement des psychothérapies auprès des Français souffrant de troubles dépressifs ou anxieux." Santé mentale au Québec 404 (2015): 119–140. DOI : 10.7202/1036097ar http://www.liberation.fr/societe/2014/02/10/pourquoi-ilfautrembourserlespsychotherapies_979147 [2] Décret n° 2017-813 du 5 mai 2017 relatif aux expérimentations visant à organiser la prise en charge de la souffrance psychique des jeunes 

PSY POUR TOUS: Mouvement pour le remboursement des psys
27,330 supporters
Update posted 8 months ago

Petition to Agnès Buzyn, Emmanuel Macron, Haute Autorité Sanitaire, ANSM

La vente libre de Naloxone en flacon unidose en pharmacie aux majeurs

Depuis des années, les overdoses d’opiacés touchent des proches ou des inconnus, grâce aux lobbys pharmaceutiques, à une plus grande prescription et accessibilité de ces produits. En Janvier 2017, un rapport de l’ANSM montre que 371 personnes sont décédées des suites d’une overdose d’opiacés. L'héroïne, la codeïne, la morphine ou l'Oxycodone sont tous des opiacés, la différence se fait dans la puissance de l'effet antalgique. Certes, la situation n’est pas aussi importante que celle des Etats-Unis ou du Canada. Mais ce sont au minimum 371 familles qui ont perdu un enfant, un parent ou un frère, qui est décédé sans avoir eu accès à l'antidote. Les autorités sanitaires du Canada ont comptabilisés, pour le SEUL trimestre de 2017, plus de 600 personnes décédées. Ils sont en état d'Urgence Sanitaire. En 2016, 2876 personnes sont Ils estiment qu’au total 3000 personnes décéderont d’une overdose de morphinique. La Colombie Britannique a déjà dépensé plus de 100 millions de dollars Canadiens dans cette lutte contre la mort. Au Etats-Unis, il y a eu en 2015 52.404 décès du à un usage d'opiacés. Le coût total de cette crise des opiacés, a coûté entre 75 milliards de dollars (fourchette haute) et 57 milliards de dollars (fourchette basse)   Proportionnellement au nombre d'habitants, la facture Française atteindra environ 15.6 milliards de dollars.   Ces chiffres ne tiennent pas compte des malades qui ont absorbé une dose toxique et qui s'en sont sortis. Ces chiffres ne tiennent pas compte des encéphalopathies hépatiques liées à l'abus de morphiniques. Ces chiffres ne tiennent pas compte de décès liés à une infection du VIH ou d'hépatites. Quel est votre estimation pour la France ? Dans 2 ans, la situation n'aura probablement pas évoluée, mais dans 5 ans, 10 ou encore 15 ans ? Quelle sera la situation ? Le problème dépasse le conditionnement d'un antidote, le problème est la lourdeur médico-bureaucratique pour l'obtention de cet antidote. Ce que nous souhaitons est simple:La vente libre en pharmacie de Naloxone pour les consommateurs adultes. Ce médicament ne « shoot » pas, ne fais pas « planer » et ne tue pas. Il sauve des vies. La seule alternative aujourd’hui est un spray nasale de Naloxone, beaucoup moins efficace et beaucoup moins rapide que la voie injectable et uniquement accessible en prescription par un médecin dans un centre d’addictologie. Quand le malade fera une overdose et décédera, il pourra effectivement aller dans un centre pour demander de la Naloxone. La priorité, c’est évidemment d’aider ceux qui ont une addiction, mais l’urgence, c’est de leur donner les moyens de se sauver. De laisser un sursis à ces malades pour contacter les services de secours. De réaliser que ces produits ne feront que les détruire. Et encore,  nous ne serions pas ici à signer cette pétition si, a minima, le spray nasale était en vente libre. Il suffit ne suffit qu’une prise pour développer une addiction. Comment réagirez-vous si un proche décédait d’une overdose ? La Direction Générale de la Santé et la Commission nationale des Stupéfiants et Psychotropes ont approuvés l'idée en 2008 et 2009. L'O.M.S. recommande aussi d'élargir l'accès à ce médicament. Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé, n’attendez pas que la mort par overdose de morphinique devienne un enjeu prioritaire de santé publique pour se préoccuper de ces malades. Toute addiction est le symptôme d’une malaise plus profond.  Madame la Ministre de la Santé, vous et votre gouvernement souhaitez écrire l'avenir de ce pays, et lui rendre sa grandeur économique et sociale. Le peuple Français dans sa puissance démocratique vous a donné les clés de la Présidence pour cinq années.  Nous ne voulons pas nous réveiller dans un futur proche et voir les morts dans nos rues.   Devons nous attendre quelque années avant de devoir déclarer nous aussi un état d'Urgence Sanitaire ?  Avons nous encore besoin de rentrer dans un nouvel "Etat d'Urgence" ? Ne les laissons pas mourir parce qu’ils ont de désobéit à la loi. L'OMS au sujet de la Naloxone: http://www.who.int/features/2014/naloxone/fr/ L'ANSM sur le nombre d'overdoses: http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/8d771d0016c578afde85ab10849b7a22.pdf Décès au Canada suite aux opiacés: http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201709/14/01-5133216-la-crise-des-opioides-pourrait-faire-3000-morts-au-canada-cette-annee.php Facture de la crise aux US: https://www.newyorker.com/magazine/2017/09/18/the-cost-of-the-opioid-crisis

Lorenzo KABBAJ
77 supporters
Started 10 months ago

Petition to ministre de la santé, Agence nationale de sécurité du médicament

Alerter sur les risques de suicide liés au Curacne (Roaccutane)

Le CURACNE ( générique du ROACCUTANE) , a été prescrit à mon fils âgé de 14 ans pour soigner son acné. Il était en parfaite santé et passait un été dans la joie en famille avant subitement de partir seul en vélo et mettre fin à ses jours.  Il a en fait été victime du Curacne, prescrit par un médecin dermatologue, alors que ce médicament présente des risques graves sur la santé sans que nous soyons réellement mis en garde. Je l'ai découvert ensuite en lisant la notice. Il est mentionné notamment: "certains patients ont essayé de se suicider et quelques uns y sont parvenus. On a rapporté que certains de ces patients n'avaient pas été déprimés." Comment peut on de nos jours, prescrire à un enfant de 14 ans un médicament sans alerter ses parents sur les risques mortels qu'il encourt ? Les effets secondaires désastreux de ce médicament sont connus des autorités sanitaires et font l'objet de controverses depuis de nombreuses années avec des procès intentés en Europe et Outre Atlantique. Une Sénatrice a saisi à plusieurs reprises, bien avant que notre drame se produise, plusieurs ministres de la Santé en s'étonnant qu'un tel médicament soit prescrit dans de telles conditions car des suicides lui avaient été signalés. Des réponses lui ont été apportées mais sans que des mesures à la hauteur de la menace soient réellement prises depuis, ce qui aurait permis d'éviter ce drame. Il est ahurissant que les autorités françaises soient aussi négligentes et aussi peu scrupuleuses de la santé des Français. A Madame La Ministre de la Santé et à l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament. Pour éviter que de nouveaux suicides d'adolescents se produisent je lance une pétition pour que vous preniez des mesures de bon sens dans les plus brefs délais et en particulier: Accompagnez la prescription de ce médicament d'une décharge de responsabilité du médecin à faire signer aux patients ou aux parents (pour les patients mineurs ) afin qu'ils reconnaissent avoir compris les risques graves qu'ils prennent. En ce qui me concerne je n'aurais pas signer cette décharge ce qui aurait évité la perte de mon fils.

Thomas J.
22,144 supporters
Update posted 10 months ago

Petition to LABORATOIRE MERK FABRIQUANT LE LEVOTHYROX, L ANSM ET LE MINISTRE DE LA SANTE

STOPPEZ LA NOUVELLE FORMULE DE LEVOTHYROX RENDEZ NOUS L ANCIEN OU DONNEZ LE CHOIX

Le changement de composition du Levothyrox en Mars 2017 provoque depuis quelques mois  de très nombreux  effets secondaires importants. Les personnes étant sous Levothyrox n'ont pas le loisir de changer de médicament pour pouvoir vivre normalement  puisque ce petit comprimé quotidien est indispensable et remplace les hormones que la thyroïde ne fabrique plus. Les Laboratoires expliquent que ce changement a été effectué pour améliorer la stabilité de la Levothyroxine l'hormone de substitution et garantir une substance active plus constante entre les lots, une fluctuation en teneur active était soit disant à l'origine de certains déséquilibres thyroïdien chez des patients  quel % de patients ? Ils ont donc remplacé le lactose par le mannitol, dépourvu selon eux, de conséquences à la dose qu'il y a dans un comprimé, il faut quand même de 6 à 8 semaines d'adaptation et surtout ne pas reprendre l'ancien si on a commencé celui de la nouvelle formule, cela devient intéressant, si les deux médicaments sont identiques, quelle importance de passer de l'un à l autre ?   L'acide anhydre a été également ajouté pour limiter la dégradation de la levothyroxine. Personnellement je suis sous Levothyrox depuis 27 ans ,jamais  jamais aucun soucis.  Depuis trois mois je prends cette nouvelle composition et là  des sensations inconnues que je ne développerais pas ici,  mais vous faites de nous vos cobayes encore et encore. Nous demandons en URGENCE  que les Laboratoires et les décideurs,  qui ont institué cette nouvelle formule, qui n'ont certainement pas l'obligation de se soigner à vie, reviennent à l ancienne formule ou au moins  donnent le choix aux utilisateurs. Ayez du bon sens ! Nous ne voulons pas être les prochaines victimes d'une  affaire sanitaire, ref médiator par exemple. Si vous avez des effets secondaires avec cette nouvelle formule vous pouvez et faire une déclaration en allant sur ce site : http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/signalement-sante-gouv-fr ou faire une déclaration au Centre Régional de Pharmacovigilance CRPV dont vous dépendez géographiquement . Vous trouverez des imprimés sur le site ANSM. Plus il y aura de déclarations relatant  les effets secondaires plus nous aurons de poids enfin j'espère . Bon courage à tous  Cordialement   

HELEN PALMA
1,343 supporters