Topic

lycéens

1 petitions

Update posted 10 months ago

Petition to MONSIEUR LE MINISTRE DE L'ÉDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE, L'éducation nationale, Correcteurs du bac

Harmonisation des notes pour l'épreuve de Bac Histoire-Géographie ES/L !

POUR CELLES ET CEUX QUI PENSENT QUE CETTE PETITION NE SERT A RIEN, JETTEZ UN OEIL A CELLE-CI QUI A REUSSI A CONVAINCRE L'EDUCATION NATIONALE EN 2014 POUR LA SERIE S : https://www.change.org/p/minist%C3%A8re-de-l-%C3%A9ducation-nationale-modifier-le-bar%C3%A8me-du-baccalaur%C3%A9at-de-math%C3%A9matiques Depuis 2013, l'épreuve d'histoire-géographie pour les séries ES-L alternait ses thèmes dominants chaque année en Métropole et autres territoires. Mais le thème dominant de cette année est le même que celui de la session 2016 : celui sur l'histoire. Depuis 2013, l'Education Nationale ne procède plus au tirage au sort pour l'épreuve d'histoire-géographie, ce choix d'alterner les thèmes a eu lieu chaque année jusqu'en 2016, nous pensons que le but est de favoriser au maximum la réussite des bacheliers. (source de l'image de la pétition : http://langlois.blog.lemonde.fr/2017/05/21/sur-la-place-respective-des-deux-disciplines-dans-lepreuve-dhistoire-geographie-du-bac-une-alternance-annuelle-de-fait/ ) Les bacheliers ES-L des sessions 2014, 2015, et 2016 ont toujours planifié leur révisions en fonction du thème et des sujets tombés l'année précédente à l'épreuve, pour être prêt au maximum à tomber sur un sujet probable. Nous les bacheliers ES-L avons également suivi cette logique souhaitant ainsi passer sur une épreuve avec géographie comme thème dominant, et certainement pas le thème d'histoire. Ainsi, ne tombant pas sur le thème planifié, les élèves issus de la session 2017 métropole font face à de graves inégalités de réussite par rapport à leurs camarades des années précédentes notamment sur l'obtention d'une mention et même pour certains sur l'obtention du baccalauréat tout court... La note de histoire‐géographie est indispensable à la bonne réussite de l'examen, un échec dans celle‐ci influence directement le résultat final. Nous avons également eu comme sujet un sujet de réserve avec la mention "bis", sans avoir eu plus de détails sur ce choix de l'Education nationale. De ce fait, nous souhaiterions obtenir plus de détails de la part de l'Education nationale sur la raison qui l'a amené à agir ainsi et nous demandons à trouver une solution pour tous, de manière nationale, sur une harmonisation au niveau des notations finales des bacheliers en question.

Lucas FREL
4,711 supporters