Topic

libertés syndicales

2 petitions

Started 3 weeks ago

Petition to Monsieur Mohamed YATIM, ministre de l'Emploi et de l'insertion professionnelle

BARAKA ! STOP aux violations des libertés syndicales dans les centres d'appel au Maroc

Les signataires de cette pétition dénoncent : les violations constantes des libertés syndicales dans les centres d’appel au Maroc, le non-respect des dispositions du code du travail marocain et la transgression des conventions de l’OIT ratifiées par notre pays et des principes directeurs de l’OCDE. Les signataires exigent le respect de toutes les réglementations, le respect des libertés syndicales et l'arrêt immédiat de toutes les hostilités perpétrées contre les militants Syndicaux. Ils exigent aussi l’abolition de la liste noire établie par l’AMRC (Association Marocaine de la Relation Client) et qui compte des dizaines de salariés, de délégués de personnel et de représentants syndicaux "fichés". Dans les centres d’appel au Maroc, l’action syndicale a toujours été victime de répression systématique et plusieurs militantes et militants ont été licenciés abusivement. Bon nombre de ces militants sont inscrits injustement sur la liste noire de l’AMRC qui est membre de la CGEM (Confédération Générale des Entreprises au Maroc), pour les priver de leur droit à trouver un emploi dans le secteur et qui réponde à leurs formations, compétences et expériences. Aujourd’hui encore, Le patronat du secteur a commencé sa chasse aux syndicalistes qui relèvent la tête et qui dérangent ! Rien qu’en 2017, les centres d’appels au Maroc ont à leur actif des dizaines de licenciements, parfois collectifs, de militants syndicaux principalement de l’Union Marocaine du Travail et des atteintes quotidiennes aux droits fondamentaux des salariés. Les militantes et les militants syndicaux subissent actuellement une répression sans précédent et sont victimes d’un harcèlement professionnel institutionnalisé dans plusieurs centres d’appel,  AXA, Total Call, Acticall, Atento/Intelcia, Phone Group Part of Arvato ; et tout se passe au vu et au su des autorités ! Des tentations aux intimidations, des infiltrations à la discrimination, des sanctions aux mobilités forcées, de la placardisation aux diffamations, des licenciements au blacklistage... Nous sommes dans la criminalisation de l’action syndicale la plus radicale. Cette volonté de vouloir casser tout mouvement syndical dans les centres d’appel au Maroc et de détruire toute forme de résistance des salariés et de leurs représentants, est devenue très insupportable et très dangereuse pour le développement de notre pays en général et pour celui du secteur des centres d’appel en particulier. C’est pourquoi, nous prenons ensemble la décision de constituer un front syndical pour dénoncer toutes les atteintes aux libertés fondamentales commises par les directions de ces sociétés à l’encontre des salariés et des militants syndicaux. Je m’adresse à toutes les forces vives au Maroc, et plus particulièrement à tous ceux qui sont les défenseurs des libertés fondamentales, de la démocratie, du respect des femmes et des hommes qui, par leurs engagements, contribuent au développement social et humain de notre pays. Je m’adresse à tous ceux qui constituent la société civile dans leurs activités diverses – syndicalistes, défenseurs des droits de l’homme, juristes, avocats, journalistes, artistes, scientifiques, professeurs, écrivains – à se joindre à nous pour constituer ce front syndical qui aura pour mission la défense des droits et des intérêts de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs des centres d’appel au Maroc ; ainsi que pour dénoncer toutes les violations du droit à l’organisation, du droit à la négociation collective et des libertés syndicales, commises par les professionnels du secteur. Bouchaib MOUTAWAKKIL

Bouchaib MOUTAWAKKIL
300 supporters
Update posted 7 months ago

Petition to M. le Ministre de la Justice

Respectez la liberté d'expression !

Mylène Palisse, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation et élue CGT risque jusqu’à la révocation pour avoir exprimé des critiques concernant certaines modalités de la mise en œuvre au sein de l’administration pénitentiaire de la prévention de la radicalisation dans les colonnes de l’Humanité en avril dernier dans un article intitulé « Cochez la case djihadiste ». Interpellé, le Ministre de la Justice, pourtant garant des libertés fondamentales, fait sien l’acharnement de l'administration pénitentiaire en confirmant la convocation de Mylène Palisse le 13 décembre 2016 devant le Conseil de discipline. Parce que la liberté d’expression est un droit constitutionnel, inhérent à la démocratie, Parce que la liberté d’opinion des fonctionnaires est un des fondements du statut général, Parce que les fonctionnaires ne sont pas de zélés serviteurs, exempts de tout droit à la critique et à la parole, Parce qu’ils sont légitimes à questionner la mise en œuvre de politiques publiques, dont ils sont les acteurs, Parce que ces interrogations relèvent de débats d’intérêt général, Parce que la liberté d’expression syndicale ne peut se cantonner à des critiques complaisantes, Parce que les libertés syndicales ne sont pas négociables et sont des garanties essentielles dans un État de droit, Nous exigeons l’abandon immédiat des poursuites disciplinaires contre Mylène Palisse et affirmons haut et fort notre attachement à la liberté d’expression et aux libertés syndicales. *** En soutien à Mylène : Meeting le 7 décembre 2016, de 18h30 à 20h30 à la Bourse du Travail à Paris, métro République  Rassemblement le 13 décembre 2016, jour du Conseil de discipline, à 10h, devant l’administration pénitentiaire, 35 rue de la Gare, 75019 Paris *** Les 80 premiers signataires : AUTAIN Clémentine, Porte-parole, Ensemble AUBIN Éric, Président, NVO AZARIA Ana, Présidente, Organisation de Femmes Egalité BENOMAR Fatima, Secrétaire générale, Les effrontées BESANCENOT Olivier, Porte-parole, NPA BEYNEL Eric, Co-délégué général, Solidaires BLISSON Laurence, Secrétaire générale, Syndicat de la Magistrature BOESEL Delphine, Avocate, Présidente, OIP-SF  BOLZE Bernard, Militant associatif  BOMPARD Manuel, Directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon BONHOMME Alain, Inspecteur général Honoraire, Ministère de la Culture BOURGOGNON Eglantine, Secrétaire nationale, CGT insertion probation CANON Jean Marc, Secrétaire général, UGFF-CGT CAQUINEAU, Olivier, Secrétaire général, SNEPAP-FSU  CARON Christophe, co-secrétaire national, SNPES-PJJ/FSU CARREY-CONTE Fanélie, Conseillère régionale IDF, PS CHAMBY Caroline, Secrétaire générale, UNSS-CGT PJJ  CHARLES Hervé, Secrétaire de section, PCF de Tarbes COLIN Delphine, Secrétaire nationale, CGT insertion probation COQUEREL Éric, coordinateur du Parti de gauche, conseiller régional d'Île-de-France CORBIERE Alexis, Porte-parole de Jean-Luc Mélenchon COUDERC Bertrand, Président, Syndicat des Avocats de France CUKIERMAN Cécile, Sénatrice de la Loire, PCF DE LARMINAT Xavier, Sociologue DEMOULE Michel, Secrétaire général, Syndicat National CGT des chancelleries et services judiciaires DORANGEVILLE Christopher, Secrétaire général, CGT Pénitentiaire  DOUSSEAU François, Secrétaire général, UD CGT 65 DRU Alain, Vice Président, CNCDH (Commission nationale consultative des droits de l'homme) DUMONT Françoise, Présidente, Ligue des Droits de l'Homme DURAND Corentin, Sociologue FIKRI Mehdi, journaliste, L'Humanité FILIPPETTI Aurélie, Députée de Moselle, PS FILOCHE Gérard, Membre du bureau national, PS FRANCO Hélène, Magistrate, Syndicat de la magistrature  GARROT Sabine, Secrétaire nationale, CGT insertion probation GENESTAL Fabrice, Cinéaste GIRARD Charlotte, Co responsable du programme de la France insoumise  GORI Roland, Psychanalyste et professeur émérite à l'université Aix-Marseille (AMU), fondateur du mouvement Appel des appels GRELOT Natacha, Co-secrétaire nationale, SNPES-PJJ/FSU  GROISON Bernadette, Secrétaire générale, FSU HAMON Benoît, Député des Yvelines, PS JALLAMION Michel, Président, Convergence des services publics KOTLICKI Marie-Josée, Secrétaire générale, UGICT-CGT KUTUKDJIAN Georges, Membre, CNCDH LABEY Morgan, Secrétaire national, CGT insertion probation LAPRESLE Pierre-Yves, Secrétaire national, CGT insertion probation LAURENT Pierre, Sénateur et secrétaire général du PCF LE HYARIC Patrick, Directeur, L'Humanité LEPORS Anicet, Ancien ministre de la Fonction publique LOPEZ Carlos, co-secrétaire national, SNPES-PJJ/FSU MALLE Justine, Réalisatrice MARION Jacques, Responsable Unité éducative PJJ MARTEL-BAUSSANT Brigitte, Membre, CNCDH MARTINEZ Philippe, Secrétaire général, CGT MELENCHON Jean-Luc, Député européen, La France Insoumise PELLETIER Willy, Coordinateur général, Fondation Copernic PIERNAS Estelle, Secrétaire générale, CGT EPIDE PIERREL Christian, Porte-parole national, PCOF PLENEL Edwy, Journaliste, PORTELLI Serge, Magistrat,  PORCEDDU José, Secrétaire national, CFDT-interco justice POUTOU Philippe, Porte-parole, NPA PRIMET Raphaëlle, Conseillère de Paris, PCF- Front de Gauche RAGAZZI Francesco, Maître de conférences à l’université de Leyde (Pays-Bas) et chercheur associé au Centre d’Etudes sur les Conflits, Liberté, Sécurité (France)  ROJTMAN Suzy, Porte-parole, Collectif National pour les Droits des Femmes RUFFIN François, Journaliste, FAKIR PRESSE SAURIN Alexis, Président, FARAPEJ SILVA DESCAS Sarah, Secrétaire nationale, CGT insertion probation  SIMONNET Danielle, Conseillère de Paris et coordinatrice du Parti de Gauche SMITH Anthony, Secrétaire général, SNTEFP CGT STIVALA Mireille, Secrétaire Générale, Fédération Santé et Action Sociale CGT TALBOT Baptiste, Secrétaire général, CGT-Fédération des Services Publics THIBAULT Bernard, Membre du conseil d’administration, OIT TITET Fabienne, Secrétaire nationale, CGT insertion probation  TURBET-DELOF Denis, Délégué général, Solidaires Fonction Publique URTUBIA Anne, Membre, CNCDH VERGIAT Marie-Christine, Députée européenne, Gauche unitaire européenne VERZELETTI Céline, Responsable confédérale des libertés syndicales, CGT VIEU Marie-Pierre, Conseillère municipale de Tarbes, Front de Gauche VIRE Emmanuel, Secrétaire général, Syndicat National des Journalistes CGT

CGT Insertion Probation
3,599 supporters