Topic

liberté d'expression

4 petitions

Started 5 months ago

Petition to Mmes et Mrs les députés de l'opposition au gouvernement, Mr Francois FILLON

Protestez contre les 8 mensonges officiels sur l’IVG des Ministres Touraine et Rossignol

Le Groupe PS de l’Assemblée vient de déposer « en urgence » le 13 octobre une proposition de loi visant à "l'extension du délit d’entrave contre l'interruption volontaire de grossesse". Le texte veut envoyer en prison ( peine correctionnelle de 2 ans ..)  les responsables des sites qui feraient de la « dissuasion » à l’IVG  auprès des femmes. « Désinformations, manipulations, apparence officielle et trompeuse, culpabilisations des femmes, témoignages bidons, etc.. » . Voila les propos outranciers tenus par les ministres Touraine et Rossignol  qui visent directement les écoutantes qui travaillent sur le site www.ivg.net et induisent le fait qu’elles chercheraient  à tromper volontairement les autres femmes ! Nos actions d’information et de prévention à l’égard des femmes ne peuvent pas être dénigrées et stigmatisées aussi grossièrement.  Pour monter combien la désinformation est en fait du coté du gouvernement, nous avons relevés au moins  8  mensonges dans le site « officiel » www.ivg.gouv.fr : 1er mensonge : il n’y a pas de conséquences psychologiques après une IVG ! Ainsi parle le gynécologue Philippe Faucher sur le site du gouvernement : « La majorité des études scientifiques sérieuses qui ont été publiées sur le sujet montrent qu’il n’y a pas de séquelle à long terme psychologique de l’avortement. Il n’y a pas de syndrome post-traumatique qui persisterait à distance, plusieurs années après un avortement. » Faux ! Plusieurs dizaines d’études scientifiques ont été publiées dans des revues internationales depuis plus de 30 ans attestent le contraire. Par exemple une méta-analyse réalisée par Priscilla K. Coleman publiée en 2011 dans le British Journal of Psychiatry fait une synthèse des recherches importantes (publiées entre 1995 et 2009) portant sur 22 études, 36 critères et 877.181 femmes (dont 163.831 ayant fait une IVG) http://bjp.rcpsych.org/content/199/3/180 2eme mensonge :  Les témoignages d’ivg.net  sont « trompeurs », « faux » « culpabilisants », etc.. faux ! Ce site ivg.net dispose de plus de 1.000 témoignages authentiques de souffrance. La page facebook  du site (« ivg, vous hesitez ? ») regorge de posts anonymes ou signés.  Cela est attesté par 41.000 likes  (+ 800 par semaine) alors que la page facebook du site prônée par le gouvernement « IVG : J'ai avorté et je vais bien ! merci » n’accueille que 67 membres … ! 3eme mensonge : une IVG ne  comporte pas de risque de stérilité !  Une sage-femme (Mme Aunis ) dit péremptoirement: "Que ce soit par la méthode médicamenteuse ou chirurgicale, il n’y a pas de risque de stérilité . Bien au contraire, la fertilité revient assez rapidement. Il faudra donc anticiper pour que vous ayez un moyen de contraception dès le jour de l’intervention. » Faux ! Les études internationales montrent par ex. que les femmes ayant des antécédents d'un avortement sont par exemple face à un risque 2,3 fois plus élevé d'avoir un cancer du col utérin, par rapport aux femmes sans antécédents d’avortement. Les femmes avec deux IVG et plus sont confrontés à un risque relatif de 4,92 (M-G, Le, et al., “Oral Contraceptive Use and Breast or Cervical Cancer: Preliminary Results of a French Case- Control Study, Hormones and Sexual Factors in Human Cancer Etiology, ed. JP Wolff, et al., Excerpta Medica: New York (1984) pp.139-147; F. Parazzini, et al., “Reproductive Factors and the Risk of Invasive and Intraepithelial Cervical Neoplasia,” British Journal of Cancer, 59:805-809 (1989); H.L. Stewart, et al., “Epidemiology of Cancers of the Uterine Cervix and Corpus, Breast and Ovary in Israel and New York City,” Journal of the National Cancer Institute 37(1):1-96; I. Fujimoto, et al., “Epidemiologic Study of Carcinoma in Situ of the Cervix,” Journal of Reproductive Medicine 30(7):535 (July 1985); N. Weiss, “Events of Reproductive Life and the Incidence of Epithelial Ovarian Cancer,” Am. J. of Epidemiology, 117(2):128-139 (1983); V. Beral, et al., “Does Pregnancy Protect Against Ovarian Cancer,” The Lancet, May 20, 1978, pp. 1083-1087; C. LaVecchia, et al., “Reproductive Factors and the Risk of Hepatocellular Carcinoma in Women,” International Journal of Cancer, 52:351, 1992. ) Autre exemple : l’endométrite est un vrai risque post-avortement surtout pour les adolescentes, qui sont 2,5 fois plus susceptibles d'avoir une endométrite après une IVG que les femmes de 20-29 ans (Burkman, et al., “Morbidity Risk Among Young Adolescents Undergoing Elective Abortion” Contraception, 30:99-105 (1984); “Post-Abortal Endometritis and Isolation of Chlamydia Trachomatis,” Obstetrics and Gynecology 68(5):668- 690, (1986) 4eme mensonge : Affirmation du droit  à L’IVG mais omission sur les obligations des médecins Mensonges par omission ! L’ivg n’est pas seulement un « droit» mais c’est aussi  une obligation pour les médecins (et bien sûr pour le Gouvernement !) de respecter la loi en informant  la femme des "risques et des effets secondaires potentiels" de l'IVG ( art L 2212-3 du code de la Santé) 5 eme mensonge sur le déroulement de l’ivg médicamenteuse : le site affirme « Ce médicament  interrompt la grossesse. Il bloque l’action de l’hormone nécessaire au maintien de la grossesse (la progestérone), favorise les contractions de l’utérus et l’ouverture du col utérin. À l’issue de cette première étape, il peut survenir des saignements plus ou moins importants. Exceptionnellement, l’oeuf peut déjà être évacué à ce stade. » Médicalement faux ! Quand la femme fait une ivg, elle n’évacue pas un « Œuf » mais un « embryon » .  Scientifiquement la phase embryonnaire débute  au 25 eme jour qui suit la conception. Le site du ministre de la santé est volontairement et grossièrement trompeur sur les termes médicaux ! 6 eme mensonge  sur le déroulement de l’IVG chirurgicale  . Le site affirme  « La technique chirurgicale consiste en une aspiration de l’œuf, précédée d’une dilatation du col de l’utérus »  Médicalement faux !  On n’évacue pas un « Œuf » mais un « Embryon » ou plus souvent encore un « fœtus » car scientifiquement la phase fœtale débute  à la 8 eme semaine de grossesse ! Le site gouvernemental parle de « contenu de l’utérus » au lieu d’exprimer la réalité de l’acte. Quant aux conséquences, elles sont absentes comme « évacuées » en quelques lignes fallacieusement rassurantes.  7eme mensonge  avec des supports d’information qui ne sont absolument pas « neutres»   : - le numéro vert anonyme et gratuit du site ivg.gouv est tenu par des opératrices qui sont pour la plupart militantes du planning pro-avortement. Elles encouragent l’ivg par leurs conseils. Lorsque les délais sont dépassés, elles conseillent illégalement d’aller avorter à l’étranger en apportant une aide logistique via le planning (preuves disponibles)  - ivglesadresses-org est  le site du revho qui se définit comme « féministe » et à « la gauche de la gauche »)- planning-familial-org ( cf plus haut)- avortementancic-net (site créé par l’Association nationale des centres d’IVG et de contraception proche du planning et de revho)  8eme mensonge avec le dénigrement des autres sites. Le site du gouvernement dit : «  attention aux informations trouvées sur certains sites Internet, Certains sites Internet que vous trouverez via/par les moteurs de recherche vous indiqueront qu’ils proposent une information neutre et médicale mais sont en réalité édités par des militants contre l’avortement. Il en va de même pour les forums où certains témoignages sont montés de toutes pièces par des opposants au droit à l’interruption volontaire de grossesse.  Ils sont parfois difficiles à reconnaître mais méfiez-vous  systématiquement des sites et numéros verts consacrant par exemple une grande part de leur contenu à la maternité et aux soi-disant complications et traumatismes liés à une IVG ».   Faux  :  Voir plus haut en ce qui concerne la véracité des témoignages. Le site du gouvernement est lui « tenu » par des militants pro-ivg proche du planning, il est ouvertement partisan et n’hésite pas à nous dénigrer et nous diffamer sans aucune autre argumentation que le persiflage, le sarcasme et le mensonge grossier. En conclusion, le site IVG.net demande instamment au Gouvernement  et à l’Assemblée Nationale de faire cesser la propagande partisane des ministres Touraine et Rossignol, de retirer la proposition de loi sur l’entrave à l’IVG  et de laisser la liberté aux sites non gouvernementaux de faire un travail d’information alternative et indépendante sur l’IVG telle qu’elle est réellement vécue.

IVG.net
275 supporters
This petition won 6 months ago

Petition to Apple, Tim Cook, Angela Ahrendts, Bertrand Godinot

Non à la censure du mot LESBOS sur iTunes!

(english translation below) NON à la censure du mot LESBOS sur iTunes!  Bonjour, je m’appelle Pierre Pascual et suis éditeur pour le compte des éditions Le Sélénite, jeune maison d’édition française créée il y a quelques mois. Avec la sortie d’un de nos livres — LESBOS de Stanislas Briche, récit d’un bénévole parti sur l’ile grecque avec une ONG — nous venons de découvrir cette censure honteuse et ubuesque sur iTunes : en effet, le mot LESBOS y est censuré, et devient L****S. Notre titre de livre a donc été tronqué, transformé, sans aucune mise en garde ni justification. Il est aisé de comprendre que c’est la connotation homosexuelle qui est visée dans la censure, ici, du terme Lesbos. Cette censure est un acte homophobe avéré. Ajouté à cela le fait que Lesbos soit une ile, un emplacement géographique de notre Terre, ajoute au ridicule de cette censure injustifiable.  Quel que soit le sens du mot LESBOS utilisé, nous demandons à iTunes et Apple de reconnaitre une grave erreur et d’autoriser ce mot sur leur plateforme, d’une part pour notre publication mais aussi pour toutes les autres publications présentes et à venir (livres, disques, films, podcasts…) Si nous n’agissons pas pour chaque atteinte à nos libertés, à notre droit d’expression, nous devrons faire face à des actes de censure abusifs en nombre grandissant.  J’ai détaillé les raisons qui me poussent à me battre aujourd’hui dans un billet sur mon blog, accessible ici. Je vous serai reconnaissant de signer cette pétition, et de la partager autour de vous! Bien fraternellement,  Pierre Pascual, Éditions Le Sélénite, www.leselenite.fr ---------------------  NO to censorship of the word «LESBOS» on iTunes !  Hello, my name is Pierre Pascual and i am editor on behalf of Le Sélénite, young French publishing house created in the last few months. With the release of one of our books - LESBOS by Stanislas Briche, the story of a volunteer went on the Greek island with an NGO - we have just discovered this shameful and grotesque censorship on iTunes : indeed, the word LESBOS has been censored, and becomes L **** S. Our book title has been truncated, transformed, without any warning or justification. It is easy to understand that this is the homosexual connotation of the word LESBOS which motivates this censorship : that is an assumed homophobic act. Added to this the fact that Lesbos is an island, a geographical location of our Earth, adds a lot of absurdity to this vile censorship. Whatever the word LESBOS is used for, we ask iTunes and Apple to acknowledge a mistake and allow this word on their platform, firstly for our publication but also for all other present and future publications (books, music, movies, podcasts ...) If we do not act for each breach of our freedoms, our freedom of speech, we will face undue censorship acts in increasing numbers. I detailed the reasons that lead me to fight today in a post on my blog, available here (french) I will be grateful if you sign today this petition and share it around you! Fraternally, Pierre Pascual, Editions Le Sélénite, www.leselenite.fr  

Pierre PASCUAL
192 supporters