Topic

justice sociale

17 petitions

Started 5 days ago

Petition to Emmanuel Macron, La République en marche

Tous Progressistes avec Emmanuel Macron ! — Exigeons une Europe Solidaire #TProgressistes

Lancement du Groupe Facebook Tous Progressistes en soutien à Emmanuel Macron, Président de la République Française, — exigeons une Europe Souveraine, Solidaire et Démocratique: >> Tous Progressistes "Le progrès humain n’est ni automatique ni inévitable... Chaque étape vers la justice visée exige un sacrifice, une souffrance et une lutte: — les efforts inlassables et la sincère préoccupation d'individus dévoués." —Martin Luther King, Jr. Face à la montée en puissance des nationalismes et des populismes en Europe, — notamment avec les partis Fidesz et Jobbik en Hongrie, La ligue du Nord en Italie, le PiS en Pologne, l'AfD en Allemagne, l'Aube dorée en Grèce, le FPÖ en Autriche, le Rassemblement National en France ; — les pays européens pourront-ils préserver leur modèle démocratique et social? Les valeurs de l'Union Européenne, à savoir — le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l'égalité, l'état de droit, le respect des droits de l'homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités, — ne sont plus respectées par pur opportunisme politique et par dogmatisme économique. Il devient évident que les partis d’extrême droite ont énormément exploité le sentiment d’insécurité qui règne en Europe depuis des années: — le terrorisme, les défis liés aux flux migratoires, les conflits au Proche et au Moyen-Orient, — en attisant les hostillités et les haines entre les peuples avec des clichés et des stéréotypes (migrants = terroristes). Mais aussi, en désignant des boucs émissaires (le migrant, l’étranger, le musulman, le juif), éloignant du coup les Européens des vrais problèmes socio-économiques, des enjeux politiques et d'une Europe unie et solidaire. Au point que l'idée est souvent émise d'un retour des temps sombres de notre histoire. Aucun des défis mondiaux ne pourra être réglé par un pays seul replié sur lui-même. Nous devons renforcer l'Europe pour protéger nos propres intérêts. À quelques mois des Européennes, il est de notre responsabilité collective de manifester notre profond intérêt pour notre démocratie dont découlent les trois grands principes de notre république: — Liberté, Égalité, Fraternité. Les forces progressistes doivent s’unir pour dénoncer et contrer la montée des extrémismes de tous les horizons qui, de jour en jour, menacent l’avenir de l’Europe et de la démocratie. Nous ne pouvons pas nous permettre de sacrifier l'Union Européenne, notre bien commun. Donnons-lui ensemble un nouveau souffle, en lui fournissant davantage de solidarité politique. Le but de ce groupe Facebook est de promouvoir la Politique Progressiste, en défendant des idéaux tels que l'égalité, la justice sociale, l'inclusion, le féminisme, l'avortement, les droits des homosexuels, la laïcité, le citoyen acteur décisionnel et l'économie; et de continuer nos efforts pour protéger la terre et les êtres vivants. J'espère que cela deviendra un lieu de vie et d'échange, non seulement pour discuter des problèmes qui nous tiennent à cœur, mais aussi pour trouver des moyens de traduire notre énergie en action. C'est un effort pour nous aider à établir des liens avec d'autres Progressistes, un lieu avec comme vecteur commun, l'adhésion au Progressisme, où nous pouvons partager nos objectifs communs, nos succès, nos frustrations, un endroit où nous pouvons travailler ensemble pour bâtir un avenir qui n'a comme limite que notre capacité d'innover. En signant cette Pétition inédite et en adhérant à notre Groupe Facebook Tous Progressistes ouvert à tous (en France, en Europe et dans le monde), vous donnez les moyens au Président de la République Française de relancer l'Europe et, au gouvernement Français de poursuivre la réforme de notre beau pays, la France: >> Tous Progressistes Invitez des Amis et faites passer le message en diffusant cette pétition, aidez-nous à développer notre tout nouveau Groupe! > Rubrique "Groupes" du Menu Facebook: > Sélectionnez notre Groupe "Tous Progressistes" > Cliquez sur "+AJOUTER" > Ajoutez vos Amis qui se veulent Progressistes! Rejoignez-nous également sur les réseaux sociaux notamment en vous abonnant à nos deux Pages Facebook et autres comptes réseaux sociaux ci-dessous: >> En Marche Caen sur Facebook >> Tous Progressistes sur Facebook >> En Marche Caen sur Twitter >> Florian AKPABIE-LESACHET sur Twitter >> En Marche Caen sur Instagram >> Tous Progressistes sur Instagram >> En Marche Caen sur YouTube >> Florian AKPABIE-LESACHET sur LinkedIn Amitiés Progressistes ! Florian AKPABIE-LESACHET #FlorianAKPABIE Animateur du Comité #EnMarcheCaen #TProgressistes ~ Copyright © — Droit d'Auteur Presidencia de la República Mexicana, Emmanuel Macron in July 2017, Excerpt by Florian AKPABIE-LESACHET, CC BY 2.0 Official White House Photo by Pete Souza, President Barack Obama, Excerpt by Florian AKPABIE-LESACHET, CC0 1.0

Florian AKPABIE-LESACHET
23 supporters
Started 1 month ago

Petition to Emmanuel Macron, Laetitia AVIA, Didier PARIS, Richard Ferrand, Gilles LEGENDRE

Réforme de la justice : laissez les français débattre, arrêtez l'examen du projet de loi !

Monsieur le Président de la République, Le 10 décembre, vous avez proposé aux français un "nouveau contrat pour la Nation". Vous avez invité toutes les forces vives de notre pays à un "grand débat national sans précédent" qui demande "une réflexion profonde et partagée". Vous proposez que ce grand débat revoie, notamment, l'organisation de l'Etat et la question du service public dans tous nos territoires. Au même titre que l'accès aux transports, à un emploi, à un logement ou à un hôpital, l'accès au droit est aujourd'hui l'objet d'une véritable fracture sociale et territoriale dans notre pays. C'est pourquoi, Monsieur le Président de la République, la justice ne peut pas être exclue de cette réflexion essentielle pour l'avenir de notre pays. Nous le savons tous, l'autorité judiciaire est un acteur fondamental de la paix civile. Sa souveraineté, son indépendance et sa proximité doivent être impérativement protégées.    Le Parlement débat en ce moment même, dans la confusion la plus totale, d'un projet de loi de programmation pour la justice qui va engager la politique pénale, l'organisation des juridictions et l'accès de nos concitoyens à leurs juges pour plusieurs décennies. Ce processus législatif se déroule malgré la ferme opposition de tous les acteurs judiciaires, alors même que ces acteurs sont les premiers à appeler de leurs vœux une évolution de la qualité et des moyens du service public de la justice. Il est donc urgent d’arrêter ce processus parlementaire pour créer les conditions d’un débat public le plus large possible sur l’égalité d’accès à la justice dans les territoires, l’accès aux droits de nos concitoyens, leurs libertés individuelles et publiques, et la politique pénale de notre Nation. La justice pourrait ainsi prendre toute sa place dans le nouveau “contrat pour la Nation” que vous appelez de vos vœux. Pour cela, une réelle concertation doit avoir lieu avec les principaux concernés: les français et les professionnels de justice.  Monsieur le Président de la République, il ne peut y avoir de réconciliation nationale sans une justice apaisée dotée des moyens indispensables à son bon fonctionnement. Les avocats, les magistrats, les fonctionnaires de justice, les élus locaux, les justiciables veulent débattre, construire et réformer sur de nouvelles bases un service public essentiel à la cohésion de notre société et trop longtemps délaissé. Ecoutez-les, il est encore temps ! Ne laissez pas la justice de côté, laissez les français débattre de l'avenir de leur justice !

Conseil national des barreaux
28,264 supporters
Update posted 1 month ago

Petition to Emmanuel MACRON, Edouard Philipe, François de Rugy, Mesdames et Messieurs les Parlementaire Français

Redistribuez aux français l'intégralité des revenus de la Taxe Carbone.

Il faut sauver la Taxe Carbone sans pénaliser les ménages. La Taxe Carbone est impopulaire, comme le prouve la mobilisation des Gilets Jaunes. Elle constitue cependant le moyen le plus simple et le plus efficace de lutter contre les émissions humaines de gaz à effet de serre. Elle dissuade la consommation d'hydrocarbures comme source d'énergie. Si elle est fixée à un prix suffisamment haut, elle incite à investir dans les énergies propres qui, non taxées, deviennent concurrentielles. Malheureusement, la taxe carbone représente aujourd'hui pour chaque français un coût très concret qui lui sera rappelé à chaque passage à la pompe pour faire le plein de son véhicule.  L'unique fonction de la Taxe sur le Carbone est de dissuader la consommation d'énergies fossiles en la rendant de plus en plus chère. Contrairement à un impôt classique, elle n'a pas pour fonction de financer quelque chose, son unique but est de coûter cher, suffisamment cher pour que les autres options, les énergies propres et renouvelables, deviennent de plus en plus compétitives. La taxe Carbone est faite pour être douloureuse, elle vise à modifier les comportements des consommateurs d'énergie en les attaquant au porte-monnaie. Qui s'étonnera alors qu'elle soit impopulaire ?  Pourtant, il n'est pas nécessaire qu'il en soit ainsi. En effet, rien dans le principe de la Taxe Carbone ne dit ce qui doit être fait des revenus qu'elle génère. Il peut paraître logique de vouloir les réinvestir dans le financement des énergies propres, doublant ainsi l'efficacité du dispositif, mais ce type de dispositif est trop éloigné des soucis des citoyens. Cela peut même leur donner l'impression que leur argent disparaît dans les méandres d'une gestion technocratique opaque. Il existe une solution simple et facile à mettre en place. Non seulement elle résoudra le problème du rejet de la Taxe Carbone par les français, mais la rendra de surcroît extrêmement populaire.  Il s'agit de reverser l'intégralité des revenus de la Taxe Carbone à tous les citoyens français, sous la forme d'un dividende mensuel égal pour tous.  La mise en place d'un Dividende Carbone a déjà fait l'objet de simulations par le Département du Trésor Américain (données publiées dans un livre blanc : https://www.clcouncil.org/wp-content/uploads/2017/02/Unlocking_The_Climate_Puzzle.pdf ). Les calculs effectués montrent que pour une taxe sur le carbone fixée à 40 dollars par tonne, le revenu annuel généré permettrait de reverser un dividende de 2000 Dollars par Américain adulte et 1000 Dollars par enfant. Nous pouvons utiliser ces chiffres pour avoir une idée de ce que cela donnerait chez nous. Ramené au PIB par habitant en France, cela équivaut à un dividende d'environ 1500 Euros annuels. On peut donc prudemment estimer que ce dispositif permettrait d'améliorer les fins de mois : de 100 à 125 euros de mieux par adulte et 50 à 62 euros par enfant.  Il ne faudra pas céder à la tentation de mettre en place un système compliqué comme la création d'une allocation dépendant des revenus de chacun, ou de reversement sous forme de crédits d'impôts. Le partage de ce revenu doit être simple et transparent afin que chacun voit de façon très concrète et immédiate que tous y gagnent de façon solidaire. L'augmentation de la Taxe Carbone deviendra ainsi populaire : chacun verra à l'évidence que si une taxe de 40 Dollars par tonne lui procure 100 euros en fin de mois, une augmentation à 80 dollars par tonne lui donnera 200 euros en fin de mois.  Réalisons ensemble une transition écologique véritablement solidaire.

Erwan KERGALL
265 supporters
Started 2 months ago

Petition to Djordje KUZMANOVIC

M. KUZMANOVIC : fondez une union politique populaire transcendant le clivage Droite/Gauche

Le Bloc bourgeois, union décomplexée de la France d'en-haut, de JUPPE à MOSCOVICI, ne va pas céder : les députés LREM ne vont pas s'atteler à faire des propositions de loi basées sur les revendications ô combien légitimes et économiquement pertinentes des Gilets Jaunes. Il va nous falloir déloger l'Extrême-Centre par les urnes. Avec la presse aux ordres pour réécrire l'Histoire en temps réel et diviser l'opinion, l'arme principale du pouvoir en place qui détruit l'appareil industriel (dépeçage d'Alstom au bénéfice de Siemens et General Electric), qui détruit le Pacte social (dépeçage des reliquats de Service publique hors des métropoles avec la fermeture des petites lignes ferroviaires et des Bureaux de Poste), c'est la division des Français et leur incapacité à se structurer politiquement pour reconquérir la souveraineté nationale lors des scrutins démocratiques : il faut en finir avec le vote prétendument "utile" entre peste et choléra, en construisant une alternative crédible, organisée, auto-financée. Eu égard à ses compétences et son intégrité, à la légitimité inhérente à la véracité de ses analyses, Djordje KUZMANOVIC peut et doit organiser un mouvement politique populaire transcendant le clivage Droite/Gauche, pour défendre énergiquement les perdants de la mondialisation, incarnés par les Gilets Jaunes. Djordje KUZMANOVIC est un rassembleur qui saura fédérer patriotes sociaux de Droite et républicains de Gauche, héritiers de Jean JAURES, autour du paradigme de Christophe GUILLUY. Djordje KUZMANOVIC saura structurer et construire une entité politique permettant à des personnes démocratiquement désignées de porter lors des prochaines échéances électorales les revendications socio-économiques clairement exprimées par les Gilets Jaunes. Justice sociale et économique, laïcité et autorité républicaines : Djordje KUZMANOVIC n'a jamais été ambigu s'agissant de son positionnement politique. Il a expliqué dans Marianne le 28/11/2018 les raisons de son départ de LA FRANCE INSOUMISE. Au-delà d'un manque de transparence et des relents arbitraires de la gouvernance, au-delà de l'impasse électorale d'une union des Gauches NuitDeboutistes qui étouffe la nécessité d'une union populaire dépassant le clivage Droite/Gauche, Djordje KUZMANOVIC a pris acte de l’impossibilité de faire évoluer positivement le mouvement de Jean-Luc MELENCHON, divisé depuis longtemps sur des sujets pourtant décisifs : refus de faire primer le social sur le sociétal, naïveté sur l'immigration et manque de fermeté face aux dérives anti-Police, compromis anti-républicains avec les mouvements indigénistes et l'entrisme islamiste. LE PEN et DUPONT-AIGNAN s'enferment dans l'union des Droitiers, de même MELENCHON, AUTAIN ou OBONO s'enferment dans l'union des Gauchistes. Malgré leur pertinence sur de nombreux sujets stratégiques, François ASSELINEAU et Jean LASSALLE n'ont pas réussi à mobiliser l'opinion. Il est devenu urgent de s'adresser sans langue de bois aux abstentionnistes et aux Gilets Jaunes qui ont constaté l'échec du modèle traditionnel de lutte syndicale, qui refusent (pour combien de temps ?) le recours à des actions violentes. Ils doivent pouvoir s'appuyer sur une nouvelle structure militante et populaire, organisée politiquement autour de 7 fondamentaux en vue des élections à venir : 1. L'augmentation des rentrées fiscales pour l'Etat ne doit plus passer par la taxation outrancière des classes moyennes et des travailleurs pauvres (désormais 1 million à survivre avec 850 Euros par mois selon l'Observatoire des Inégalités) mais par les rentrées de cotisations consécutives aux créations d'emplois. Retour au plein emploi permis par les relocalisations et le protectionnisme (national et non pas européen) face au dumping salarial et écologique des puissances étrangères, à commencer par les PECO qui aspirent nos entreprises tout en nous renvoyant, vraie double peine, des armées de travailleurs détachés (+23,8% sur la dernière année soit un total de 354 151 travailleurs détachés, selon des chiffres de la Direction générale du Travail). Le choix du protectionnisme ne doit plus être un tabou car pour vendre en Chine, il est obligatoire de produire en Chine sous peine d'être lourdement taxé 2. Pour permettre aux employeurs d'augmenter les salaires et soutenir ainsi le pouvoir d'achat des Français, la justice sociale passe par davantage de justice fiscale et passe donc par une lutte contre l'évasion fiscale (selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, dévoilé le 13/11/2018 par Marianne, la fraude fiscale s'élève à 100 milliards d'Euros par an, une hausse de 20 milliards par rapport à 2013). Ces montants colossaux doivent être récupérés pour permettre d'alléger les cotisations supportées par les TPE et les PME, les ETI et les entrepreneurs de l'ESS, pour permettre à l'Etat d’arrêter les destructions de la politique d'austérité 3. Avec les marges de manœuvre budgétaires restaurées par les deux mesures précédentes, l'Etat pourra rebâtir un véritable Service public de qualité sur tout le territoire (des zones rurales aux cités désertées par la puissance publique), l'Etat pourra notamment financer la santé, l'éducation, les transports, la sécurité, la remise en état des prisons. Les investissements visant à soutenir la transition écologique se focaliseront sur l'isolation thermique desdites "passoires énergétiques" qui plombent le budget des plus modestes et constituent 1/4 du total des émissions de CO2 annuelles de la France (l'Observatoire National de la Précarité Énergétique souligne que les ménages défavorisés consacrent 15% de leur budget à l'énergie contre 6% pour les ménages aisés) 4. L'Etat pourra aussi investir dans la création de maisons de retraites publiques avec des tarifs abordables, pourra garantir des budgets conséquents pour le handicap, pourra accueillir dignement davantage de réfugiés politiques (et non pas réfugiés "économiques") tout en reconduisant à la frontière les déboutés du Droit d'asile, sachant que le gouvernement actuel a abaissé de 8% le budget consacré aux reconduites à la frontière en 2018 avec pour résultat seulement 26 000 reconduites exécutées sur les quelques 90 000 O-Q-T-F prononcées, 64 000 clandestins qui viennent nourrir l'insécurité et l'économie informelle (comportements isolés qui portent préjudice à la très grand majorité de nos concitoyens issus de pays étrangers, désireux de s'intégrer et vivre paisiblement) 5. L'Etat pourra aussi investir dans la modernisation de son armée qui s'engagera prioritairement contre les filières de trafic d'êtres humains (le trafic de migrants rapportant désormais plus que le trafic de drogue, soit 7 milliards USD en 2016 selon l'ONUDC) 6. La République est une et indivisible. L'Etat doit lutter fermement contre les dérives religieuses en réaffirmant la non-négociabilité de la laïcité. Si aucun culte ne saurait être stigmatisé, aucune primauté du spirituel sur le temporel ne saurait être admise (toute structure religieuse devra signer en Préfecture un engagement pour garantir la liberté de conscience des enfants et l’égalité homme/femme ; le port de signes religieux sera interdit pour les accompagnateurs lors des sorties scolaires et sera également interdit dans tous établissements publics administratifs ou de santé, y compris à l'université) 7. Tout ceci serait impossible sans une pleine souveraineté nationale qui passe par une sortie des carcans de Bruxelles https://www.marianne.net/debattons/tribunes/pourquoi-je-quitte-la-france-insoumise-djordje-kuzmanovic?fbclid=IwAR0H120bwMN2_M_H2u_GaeGP0Cl_8g9lAx4UOrivuuOtUaRdsix1UCvg5yg   NOTA : âgé de 38 ans, natif de Madagascar, je suis arrivé en France en 1988 et fus naturalisé en 1992. Mon père, professeur d'histoire, est décédé en 1994 à l'âge de 46 ans : il a souhaité être enterré à Montargis dans le Loiret, il votait pour Charles PASQUA. Pour ma part, après avoir été encarté PS puis Parti de Gauche, j'ai voté jadis pour MELENCHON... Il y a beaucoup de monde qui souhaite un dépassement des clivages droite/Gauche pour représenter le peuple qui souffre en silence ; j'ai estimé être légitime pour rédiger cette pétition car j'ai vécu et continue de vivre les fins de mois difficiles évoquées par les Gilets Jaunes ; j'enchaîne les CDD, mon cœur palpite à chaque fois que je passe en caisse de peur que ma carte soit refusée ; j'aime la France et la façon dont le gouvernement brade ses fleurons industriels me révulse ; la façon dont on détricote le Service public et les acquis sociaux me fait honte. Je n'ai aucune idée de l'impact que peut avoir une telle pétition mais Djordje KUZMANOVIC a le courage de faire un boulot que je n'ai pas le courage de faire, cette pétition est une contribution pour le soutenir.

Haja RASOLONJATOVO
15 supporters