Topic

justice économique

37 petitions

Update posted 3 weeks ago

Petition to Martin Schulz (SPD), Frans Timmermans, Jean-Claude Juncker, Karmenu Vella, Martin Schulz, Vytenis Andriukaitis

Mettons fin au #GaspillageAlimentaire en Europe ! #StopFoodWaste

En Europe, plus de 80 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. Et alors que beaucoup ont du mal à nourrir leurs familles et faire face à la crise, chaque supermarché, dans l'Union Européenne, jette plus de 40kg de nourriture par soir ! --------------- Ainsi, aidez-nous à obtenir 1 million de signatures afin d'obtenir une directive européenne. --------------- Grâce à notre mobilisation citoyenne sur Change.org, nous venons de faire voter en France une loi obligeant tous les supermarchés à donner leurs invendus. Cette victoire française a rencontré un écho extraordinaire partout dans le monde. C’est donc le moment d’étendre la mobilisation pour obtenir une loi similaire au niveau européen pour stopper le gaspillage alimentaire dans chaque pays européen. Nous avons besoin de vous pour que cette loi française devienne une directive européenne qui s'appliquera dans tous les pays de l'Union, afin qu'on ne jette plus de nourriture dans aucun pays d'Europe. Cette directive que nous voulons est simple : obligation pour chaque supermarché de donner ses invendus à l'association de son choix. Il y a encore quelques mois, avec des amis et bénévoles de ma commune, Courbevoie, nous récupérions les invendus d'un supermarché pour les distribuer aux personnes nécessiteuses, notamment les SDF. Fort de cette expérience de terrain qui a fonctionné, j’avais lancé une pétition sur Change.org pour obtenir une loi en France obligeant les supermarchés à distribuer leurs invendus alimentaires aux associations. En 4 mois, nous avons obtenu cette loi. Nous pouvons donc faire la même chose en Europe ! Signez et partagez cette pétition ! Ensemble, disons Stop au gaspillage alimentaire en Europe! •••••• Avec mon ami Mathieu Kassovitz et Nicole Fontaine (24e Présidente du Parlement européen), nous mènerons cette campagne Européenne avec le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM France), les ONG Action contre la Faim et La Croix Rouge Française. Cette pétition est lancée simultanément dans 6 autres pays en Europe par des personnalités qui, comme nous, veulent mettre fin au gaspillage alimentaire. - Arash Derambarsh / Mathieu Kassovitz, France - Nikos Aliagas, Grèce - Manuel Bruscas, Espagne - Frédéric Daerden, Belgique - Daniele Messina, Italie - Claudia Ruthner, Allemagne - Tristram Stuart, Royaume Uni •------------------------------------• Hi friends, in Europe, more than 80 million people live below the poverty line and while many are struggling to feed their families and deal with the crisis, every supermarket in the European Union throws away more than 40kg of food per evening ! So, help us get 1 million signatures in order to get a European directive. In France a new law has been applied, all French supermarkets are obligated to give away their unsold food to distribute it to those who need it, so nothing gets wasted. Sign and share this petition! Together, let's stop food waste in Europe ! This petition is part of a European campaign working with The United Nations World Food Programme (PAM France), the NGOs Action against Hunger and the French Red Cross. This petition has been launched in all the countries in Europe by people who, like us, want to end the food waste. Explication in English : http://resource.co/article/food-waste-why-we-had-make-supermarkets-give-it-away-10853 Informations et contact : https://www.arashderambarsh-avocat.com/

Arash DERAMBARSH
1,576,825 supporters
Update posted 1 month ago

Petition to Elisabeth Borne, Jean-Baptiste Djebbari, Jean-Luc Gibelin, Renaud Lagrave, Philippe Tabarot, David Valence, Martine Guibert, Michel Neugnot, Agnès Langevine, Jean-Pierre Farandou, Bruno LE MAIRE, Emmanuel MACRON, Edouard Philippe

Oui au train de nuit !

[english version below] La plupart des trains de nuit ont été démantelés ces dernières années. Il est temps de financer et relancer l'activité pour qu'elle redevienne un service efficace et pertinent pour l'avenir : Le train de nuit permet de relier les territoires périphériques à Paris et les régions éloignées les unes des autres entre elles. Il permet de voyager pendant notre sommeil pour arriver tôt le matin, sans perte de temps. Le train de nuit est une alternative peu énergivore aux transports aériens et routiers, qui va dans le sens de la Transition Écologique. Les trains de nuit ont une forte capacité (876 places pour l'Occitan), avec des taux de remplissage élevés (autour de 50% d'après l'Autorité de Régulation des Transports). La direction de la SNCF a noircit le tableau en laissant entendre qu'ils sont vides. L'Autriche relance les trains de nuit en Europe et elle a montré qu'ils peuvent s'approcher de l'autofinancement. Le "déficit supposé" des trains de nuit en France provient en premier lieu des nombreux dysfonctionnements. Nous souhaitons donc que le service public des trains de nuit soit financé, modernisé et relancé.                              -------------------------------- Le tramway avait lui-aussi disparu au 20ème siècle, et désormais de nombreuses villes en rêvent. Le vélo n'était plus utilisé comme moyen de déplacement dans les années 1990, il est également de retour. Les trains de nuit ont besoin de vous pour revenir eux-aussi ! Infos et idée d'actions pour les trains de nuit sont disponibles sur https://ouiautraindenuit.wordpress.com Voir aussi: https://twitter.com/ouiautraindnuit www.facebook.com/ouiautraindenuit ----------------- english version ------------------- Many night trains were dismantled last years in France. On the contrary, the activity would need to be relaunched. The night train is an efficient and relevant service for the future:- It can connect peripheral territories and remote regions together.- Travelling during sleep allows to arrive early in the morning, without a lost (half-)day in transportation.- The night train consumes less energy than air or road transport. It is compatible with the Ecological Transition.- Night trains have a large capacity (up to 800 passengers) and always have good occupancy rates. The "drop in ridership" used as a pretext for dismantling is primarily due to a reduction of the number of trains.- Austria is relaunching night trains in Central Europe and has shown that they can self-finance. The "alleged deficit" of night trains in France is also due to numerous malfunctions (absence of commercial promotion, often late bookings, frequent cancellations, etc.). So what we want from today that the public service of the night trains be re-launched and that they recover their place in the transport offer. -------------------------------- The tramway had also disappeared in the 20th century, and many cities now dream of it. The bicycle was no longer used as a means of transport in the 1990s, it is also back. Night trains need you to come back as well! Information, ideas for action and a study on the potential of night trains are available at https://ouiautraindenuit.wordpress.com See also: https://twitter.com/ouiautraindnuit www.facebook.com/ouiautraindenuit  

Association des Usagers du Train Perpignan-PortBou; Vélo en Têt
171,392 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to L'AEFE , L'ambassade France au Kenya, Le Comité de Gestion du LFDD

Ensemble pour le lycée français de Nairobi - United for the french school of Nairobi

Version française / english version below Depuis l’application d’une convention fiscale datant de 2007, à l’initiative de l’ambassade de France et avec l’assentiment de l’AEFE par le biais des personnels de direction qui se sont succédés, les contrats des personnels de droit local stipulent que :- les personnels kenyans et africains s’acquittent de leurs impôts sur le revenu au Kenya ;- les personnels français et européens s’acquittent de leurs impôts sur le revenu dans leur pays d’origine. A l’époque, les revenus des personnels concernés par l’imposition au Kenya avaient été partiellement compensés. Actuellement, tous les personnels déclarent leurs revenus dans un pays ou un autre. Le ministère français des finances a ainsi perçu 12 années d’impôts sur le revenu. En 2019, le comité de gestion a informé le personnel de droit local que les impôts sur le revenu et sur les avantages en nature devraient être acquittés au Kenya à compter de janvier 2020. Le taux de cette imposition est de 30%. Cette nouvelle exigence a un impact très important, non seulement sur le budget du lycée, mais aussi sur les budgets des parents et des personnels. Le 29 novembre, le Conseil d’Administration du LFDD a voté une compensation des salaires des personnels à hauteur de 5%, inférieure à l’inflation annuelle du coût de la vie, et une augmentation des frais de scolarité de 5% pour les parents, mettant, de fait, les enseignants recrutés localement dans des situations financières inacceptables. Ni les parents, ni les personnels du lycée ne sont responsables de cette situation. Ni les parents, ni les personnels n’ont à supporter seuls le poids financier de cette nouvelle exigence. Nous demandons que l’Etat français, au travers de l’ambassade de France et de l’AEFE, assume sa part de responsabilité, tant légale que financière et que le comité de gestion propose un budget sincère et courageux qui ne mettra pas en péril l’avenir du LFDD. Notre école mérite de conserver des personnels de qualité décemment rémunérés. ----- Following the adoption of the 2007 tax agreement, at the instigation of the French embassy and with the support of the French agency for teaching abroad (AEFE, via the successive heads of school and administration), the contracts of the locally recruited staff established that:- Kenyan and African staff pay their income tax in Kenya;- French and European staff pay their income tax in their country of origin. At the time, the salaries of those members of staff asked to pay their income tax in Kenya had been partially compensated. All staff currently declare their income in one country or another. The French finance ministry has thus received 12 years of income taxes. In 2019 the school’s board informed locally contracted staff that all taxes on income and benefits would have to be be paid in Kenya from January 2020. The tax rate is 30%. This new rule has a very significant impact, not only on the school’s budget, but also on the budgets of parents and staff. On 29th November, the LFDD’s Conseil d’Administration voted a salary increment of 5%, below annual inflation, and an increase of 5% of school fees for parents, thus pushing locally contracted staff into an unacceptable financial situation. Neither the parents nor the staff are responsible for this situation. Neither the parents nor the staff should be asked to solely bear the financial burden of this new rule. We ask that the French state, via the French Embassy in Nairobi and the AEFE, accept its legal and financial responsibilities and that the board put together a honest and courageous budget that does not endanger the school’s future. Our school deserves to keep quality, decently paid staff.

FSU Lycée français Denis Diderot
1,357 supporters