Topic

Infrastructures

3 petitions

Started 6 months ago

Petition to Gouverneur de Tambacounda, Maires des communes de Tambacounda

Tambacounda interpelle ses autorités locales

Collectif pour la Défense des Intérêts de Tambacounda (CDIT)                                        Tambacounda, le 01 Novembre 2016                     Monsieur le Gouverneur de la Région de Tambacounda                     Messieurs les Maires des Communes de Tambacounda   Objet : Doléances relatives aux mauvaises conditions de vie des tambacoundois Monsieur le Gouverneur, Messieurs les Maires, Nous, signataires de cette pétition, constitués en collectif de citoyens ressortissants de la région de Tambacounda, Considérant les mauvaises conditions d’accueil des usagers dans les différentes structures médicales de la région de Tambacounda, Considérant les problèmes manifestes d’insécurité rencontrés par les populations de Tambacounda, Considérant les dangers liés à la circulation et au stationnement des poids lourds dans la région de Tambacounda, ainsi que l’état désastreux de la Nationale 1 qui traverse la région, Considérant le manque sévère d’équipements dans les établissements scolaires de la région de Tambacounda, Considérant et les problèmes d’hygiène et environnementaux liés à la collecte et à la gestion des ordures dans nos communes, Considérant l’impérieuse nécessité d’agir pour l’amélioration des conditions e vie de notre chère région et le bien‐être de ses Enfants, Avons l’honneur et le devoir de vous adresser cette correspondance en guise de protestation républicaine et constructive. En effet, depuis plusieurs années, des voix convergentes ont alerté et même saisi officiellement les différentes autorités locales pour trouver des solutions aux problèmes des tambacoundois, sans toutefois obtenir satisfaction. C’est donc avec peine que nous revenons vers vous, dans le respect strict des convenances et usages républicains, pour vous exposer une nouvelle fois ces doléances. Nous déplorons la mauvaise qualité de service dans nos différents hôpitaux, qui se traduisent par des humiliations quotidiennes. C’est un véritable parcours du combattant pour les tambacoundois de se faire soigner de façon digne. Le service de radiologie de l’hôpital régional tombe très fréquemment en panne et la morgue de l’hôpital régional n’est pas toujours accessible.Bénéficier d’éclairage publique fonctionnel, à l’ère du solaire, relève d’un miracle pour une région hautement ensoleillée comme Tambacounda. Ce qui est inadmissible. Et en conséquence, quand vous sortez la nuit, vous risquez de vous faire agresser : de plus en plus de commerçants se font cambrioler la nuit.Le manque d’infrastructures routières dignes expose les tambacoundois à des risques d’accidents de la route. Emprunter la Nationale 1 est devenu un parcours de combattant où des usagers perdent facilement la vie. Ce qui est inacceptable, etc.Monsieur le Gouverneur, Messieurs les maires des communes de Tambacounda, permettez‐nous de vous faire part des conséquences de cette chaîne de manquements qui est très mal vécue par nos populations. Cette dernière a un impact négatif sur notre quotidien.  Or, Tambacounda manque d'équipements, alors qu’il nous a semblé entendre de la part du Président de la République que «l’amélioration des conditions de vie sera une priorité du gouvernement» Notre combat est républicain et notre démarche se veut constructive. C’est pourquoi nous  vous en serions gré de prendre en considération nos propositions innovantes qui pourraient concourir à une meilleure prise en charge des problèmes des tambacoundois : SANTE : augmenter les équipements des hôpitaux et centres de santé de la région de Tambacounda ; renforcer le taux de médecin disponible ; mettre en place une charte qualité au sein des établissements médicaux ; mettre en place un système d’informations fiables interactives et un accueil téléphonique accessible de qualité pour faciliter la communication avec les usagers.SECURITE : renforcer la présence policière et gendarme avec plus d’effectifs mobiles ; veiller au bon éclairage des voies et places publiques dans les différentes agglomérations communalesÉDUCATION: permettre aux élèves de la région des conditions d’étude optimales avec le renforcement et la réhabilitation des établissements scolaires existantes ainsi que la construction de Médiathèques modernes; subventionner les fournitures scolaires de base, etc.AMÉNAGEMENT: une autoroute Dakar-Tambacounda serait une meilleure réponse face aux nombreuses insuffisances de la Route Nationale 1. Un tel projet améliorerait le confort des populations, tout en renforçant la sécurité ; un plan d’assainissement d’urgence avec un nombre important de KM de routes bitumées serait la meilleure solution pour éviter l’enclavement de certains quartiers communaux, face aux risques d’inondationENVIRONNEMENT: la collecte et la gestion régulière des déchets devant être une priorité de la mairie, il est primordial d’y associer les acteurs locaux (ASC, GIE, Associations, etc.)GOUVERNANCE : Dans un souci de transparence et d’éfficacité sur l’utilisation du budget des communes, il est primordial d’impliquer les citoyens aux décisions locales par mode de consultation direct avec mis en place d’un comité de suivi des actions Monsieur le Gouverneur, Messieurs les maires de Tambacounda, vos engagements et votre détermination dont vous faites preuve nous poussent à croire que notre requête trouvera une suite favorable. Veuillez recevoir, Monsieur le Gouverneur, Messieurs les maires nos salutations les plus républicaines, Patriotiquement, Le Bureau  

Collectif pour la Défense des Intérêts de Tambaconda (CDIT)
118 supporters
Update posted 11 hours ago

Petition to Secrétariat (Secrétariat du Ministre de l’Env. de l’Énergie et de la Mer), M. Baptiste Maurand (Conseiller infrastructures routières, ferroviaires et fluviales), Mme Ségolène Royal, M. Alain Vidalies, M. Stéphane Fratacci, M. Roland Ries, M. Robert Herrmann, M. Pierre Coppey, M. Marc Bouron, Mme Stéphanie Lux, M. Vincent Jechoux, M. Nicolas Mourlon, Secrétariat du secrétaire d'État chargé des Transports, M. Jean Mallot, M. Jacques Legaignoux, Cécile BIGOT-DEKEYSER, Barbara Pompili, Loïc Agnès

TOUS UNIS CONTRE LE GCO (Grand Contournement Ouest de Strasbourg)

Citoyens, éleveurs et agriculteurs, élus de tous bords, soyons tous unis contre le projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg ! Mais qu’est-ce que le GCO ? Le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO), ou A355, ou COS, est un projet d’autoroute à péage de 2x2 voies et de 24 km de long, qui relierait Vendenheim au nord, à Duttlenheim au sud, en passant à toute proximité d’une vingtaine de communes de la périphérie de Strasbourg. Sa réalisation a été confiée à ARCOS, une filiale du groupe de BTP Vinci. Les travaux préparatoires sur le terrain ont démarré fin 2016, et se poursuivront jusqu'à fin 2017.ARCOS espère démarrer la construction de l'autoroute avant le 23 janvier 2018, date d'expiration de la Déclaration d'Utilité Publique délivrée le 24 janvier 2008. Plus d’info sur gcononmerci.org et www.developpement-durable.gouv.fr/Autoroute-de-contournement-ouest.htmlVisualisez une carte du possible GCO : https://goo.gl/sx4nR4 Le GCO : un partenariat public privé (PPP) complètement fou Fin janvier 2016, l’État concèdait au consortium ARCOS, porté par le groupe Vinci, une concession d’une durée de 54 ans, et cela sur la base d'un projet vieux de près de 40 ans ! Le constructeur injecterait 700 millions d’euros dans la construction de cette autoroute à péage de 24 kilomètres, soit pas loin de 30 millions d'euros par kilomètre !  Le remboursement de cette dette, alourdi des intérêts cumulés sur 54 ans, seraient supportés par nos générations futures au travers d'un péage. Une telle somme pour un projet dont l’efficacité ne serait que minime. Un projet dont l’enquête publique a conclu : “le désengorgement [de l’A35] n’est ni l’enjeu, ni l’objectif”. Un projet “privé” financé par l’aide publique !!! La Banque Européenne d’Investissement a jugé recevable la demande de Vinci d’obtenir un prêt public de 280 millions d’€ pour financer la construction du GCO (source BEI), et ceci dans le cadre d’un plan “Pour des routes et des autoroutes durables” ! Le financement du GCO ne serait donc pas 100% privé… Mais nous avons bon espoir que la BEI renonce à financer le projet.Quoi qu'il en soit, les recettes et dividendes du GCO seraient bien 100% privées ! Les enjeux de la pollution et des bouchons sur Strasbourg Le collectif GCO Non Merci s’oppose depuis de très longues années à ce projet d’un autre temps. Ses membres, de simples citoyens, agriculteurs, élus locaux et des associations diverses s’efforcent de convaincre qu’avec la mise en service du GCO, la circulation et la pollution atmosphérique sur Strasbourg s'accentueraient… Davantage de routes, c’est aussi davantage de circulation, et donc de pollution. Le GCO serait un aspirateur à bouchons et à particules. Visualisez l'interview de Dany Karcher, maire de Kolbsheim, qui vous fait visiter le parc du château de Kolbsheim. Des alternatives à ce projet existent. Elles ont déjà été proposées par GCO Non Merci et peuvent être rapidement mises en oeuvre (voir "10 propositions pour faire sauter les bouchons, le livret"). Nul besoin d’attendre 2020. Une atteinte irréversible à la nature et la biodiversité en Alsace ! Le GCO serait responsable de la destruction de milieux naturels précieux tels que la forêt de la Grittwald, de milieux humides le long de la Bruche, de bosquets dans le Kochersberg.Une telle atteinte serait un coup d'accélérateur vers la disparition de nombreuses espèces. Le Grand Hamster, une espèce très menacées, verrait ses derniers territoires largement amputés au profit du GCO. Cette infrastructure menacerait également le Crapaud Vert, mais aussi d'autres nombreuses espèces présentes en Alsace !En plus de la confiscation de près de 350 hectares, le GCO couperait également 6 corridors écologiques du Bas-Rhin ! Une conviction sans faille Rejoignez ceux qui refusent d’abandonner ! Ensemble, réaffirmons notre opposition à une infrastructure délirante qui ne résoudrait en rien la problématique de l’accessibilité à Strasbourg, et encore moins celle de la pollution automobile, comme le laisse à penser certains responsables politiques. Face à une volonté farouche des porteurs du projet, aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de vous ! Si vous aussi êtes sensibles à la préservation des terres agricoles, si vous êtes convaincus par l’inutilité de ce projet, si vous êtes tout simplement opposés au principe d’une concession de 54 ans et de son péage, si vous avez d'autres solutions à moins de 700 millions, alors affirmez votre refus du GCO et signez cette pétition ! Tous ensemble, demandons à nos décideurs d’en revenir à la raison et d’abandonner définitivement ce projet. Visualisez l'intervention de Maurice Wintz, Vice-Président d'Alsace Nature, lors des portes ouvertes au jardin du château de Kolbsheim le 18 décembre 2016.   Vous aussi convainquez avec le tract "Tous unis contre le GCO" Une fois votre signature enregistrée, nous souhaiterions que vous la relayez à vos contacts, et tentiez de les convaincre que le GCO serait une mauvaise réponse à une bonne question !Pour vous assister dans ce labeur, nous avons édité le tract “Tous unis contre le GCO” disponible ici : https://goo.gl/PtC0Cm Cet A4 recto-verso rassemble les principales raisons pour lesquelles nous sommes tous opposés au GCO. Diffusez-le sur internet, mais aussi sous forme de tract !   Retour sur la grande manifestation du 15 octobre 2016 à Strasbourg Samedi 15 octobre 2016, nous étions plus de 2,000 personnes dans les rues de Strasbourg dont près d’une centaine d’agriculteurs avec leurs engins. A en croire la presse, il s’agissait là d’une participation record ! Un grand bravo à toutes celles et ceux qui ont participé à cette manifestation mémorable, mais également aux personnes ayant oeuvrées depuis des mois à son organisation. Revivez cette manifestation en visualisant les photos de Pascal R. ou encore la vidéo de Frank D. Photos : https://s.joomeo.com/58032c3babab0 Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=DhYjnsSEf8s   Agenda Descendons le GCOA partir du dimanche 18 décembre, descendons le GCO… à pieds évidemment ! Dimanche 05/03/2017 - Marche de Pfettisheim à EckwersheimInfos sur : http://gcononmerci.org/event/5-mars-2017-marche-des-cabanes-pfettisheimeckwersheimEt : https://www.facebook.com/events/154969658346900 Dimanche 19/03/2017 - Marche d'Eckwersheim à Vendenheim Weekend des 29 et 30 avril 2017 - La réserve du Bishnoï n°2 « La révolte des arbres ! »Infos sur : http://gcononmerci.org/event/reserve-du-bishnoi-n2-la-revolte-des-arbresEt : https://www.facebook.com/events/238572673271376   Soutenir GCO Non Merci Pour soutenir financièrement nos actions, vous pouvez faire un don sur la page HelloAsso Cabane Anti-GCO.   Les banderoles "Tous Unis Contre Le GCO" Les groupes locaux proposent des banderoles d'1m par 25cm à afficher devant votre domicile. Réclamez votre banderole aux Bishnoïs d'Ernolsheim et Kolbsheim et à l'ADQV de Duttlenheim au sud, mais aussi aux Fédinois contre le GCO à Vendenheim, ou en mairie de Griesheim sur Souffel.Pour les grosses commandes, nous contacter par email : vinci.geh.heim.sur.souffel@gmail.com   Pétition Ecotaxe Alsace Nature a lancé une pétition réclamant la mise en place rapide de l'Ecotaxe, solution au report du trafic PL sur l’Alsace depuis 2005, année de mise en place de la Maut allemande.Pour la signer, dans un second temps, voir : http://alncivi.fne-apne.net/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=1934&qid=117823   Pour vous informer Visualisez le reportage de Canal+ dans l’émission la Nouvelle Edition du 07 avril 2016 : [Le GCO] Le nouveau Notre-Dame-des-Landes ? Visualisez le reportage Strasbourg : le "Grand contournement ouest", un nouveau Notre-Dame-des-Landes ? traité dans le JT de 13h de TF1 du 13 février 2016. Visualisez l'interview de Dany Karcher, maire de Kolbsheim, qui vous fait visiter le parc du Château de Kolbsheim. Visualisez l'intervention de Maurice Wintz, Vice-Président d'Alsace Nature, lors des portes ouvertes au jardin du château de Kolbsheim le 18 décembre 2016.

Julien WURTZ
4,480 supporters