Topic

expulsion

9 petitions

Started 4 months ago

Petition to Emmanuel Macron

Renvoi des migrants du territoire français

Il y a eu plusieurs éléments qui, ont changé notre bon accueil des migrants à une envie de renvoi. Les affaires qui les concernent sont la plupart du temps étouffées au bout d'un ou deux jours. On peut évoquer le viol massif d'allemandes au nouvel an, des incendies dans les camps dans lesquels ils sont logés, des nuisances de diverses natures, mais plus récemment, le lundi 18 juin 2017, un barrage mis en place par des migrants dans l'unique but de provoquer un désordre dans la circulation, qui a coûté la vie à un innocent. Qu'attendons nous pour réagir ? Il faut obligatoirement prendre des mesures drastiques face à ce fléau d'incivilités. J'invite Mr Ferrand, ministre de la cohésion sociale, à engager des négociations avec les pays de départ, dans le but de renvoyer ces migrants dans leurs différents pays d'origine, en concluant un accord militaire pour mettre fin à des conflits internes, et proposer une aide au développent, avec l'aide d'Édouard Philippe et d'Emmanuel Macron. Nous ne voulons plus que l'argent public soit dépensé pour des personnes qui ne respectent pas les règles de savoir-vivre. Pour cet accord une coalition est possible sur le plan financier pour que ces dépenses reviennent moins chères pour chaque pays que leur hébergement. Messieurs les ministres, monsieur le président, les français en ont marre de cotiser pour des migrants qui viennent semer la zizanie, ceux qui sont favorables à leur accueil n'ont qu'à les héberger, mais STOP à cet accueil si banalisé et coûteux de migrants. 

Roméo KOWALSKI
15 supporters
Started 5 months ago

Petition to Gérard Collomb

Stop à la maltraitance administrative

Aujourd'hui, un étranger peut vivre en France depuis 30 ans, être parent d'enfants français, avoir détenu des titres de séjour et travaillé, et se voir refuser l'attribution d'un nouveau titre de séjour sans pour autant être légalement expulsable... Situation ubuesque n'est-ce-pas ? Sur le motif qu'un arrêté d'expulsion vieux de 14 ans, ne peut pas être abrogé, puisque le délai de 2 mois après sa parution (pendant lequel le recours aurait été possible) est dépassé, la Préfecture de Police de Paris ne lui délivre pas de titre de séjour, conserve son passeport et mes enfants ont un papa sans papiers ! En 2015, lorsqu'il s'est présenté à une convocation de la Préfecture au cours du traitement de sa dernière demande, il s'est retrouvé placé 5 jours en Centre de rétention administrative, et présenté à l'avion. C'était illégal ! La préfecture a été condamnée à lui verser des dommages et intérêts. Unique petite reconnaissance de ses droits de ces 3 dernières années, et à quel prix !? Parce que cette situation n'est pas exceptionnelle, malgré son illégalité et son déni des droits de l'homme et des droits des enfants, mais n'est peut-être que la résultante de dysfonctionnements administratifs, d'une chaîne d'erreurs individuelles ou de la lâcheté de quelque décideur bien placé, j'en appelle au Ministre de l'Intérieur, afin qu'il donne les moyens et directives à ses services pour leur permettre d’œuvrer pour le bien-être de TOUTES les familles françaises, même celles dont certains membres sont d'origine étrangère.

Christine BOSSERT
9 supporters