Topic

expulsion

12 petitions

Started 1 week ago

Petition to PREFET DE VENDEE

DROIT A LA SECURITE, A L'ECOLE ET A LA SANTE POUR LEDJON

DROIT A LA SECURITE, A L’ECOLE ET A LA SANTE POUR LEDJON La famille de Ledjon, enfant de 5 ans, a fui son pays, Leur fuite n’est pas un choix mais un acte de survie et de protection vis-à-vis de leur famille! Il est urgent qu’un logement et une réponse décente, digne des valeurs républicaines permettent à cet enfant et à sa famille d’être protégés et de trouver dignement une place sur la terre française républicaine, parmi nous. Nous ne pouvons pas supporter ni accepter une rupture dans sa scolarité, la mise en danger de la santé des membres de la famille faute de logement. Cette famille faisant preuve de discrétion, d’efforts d’intégration ; leur enfant trouvant sa place au sein de l’école française et développant son engagement et ses apprentissages, ne peuvent être oubliés. Leurs efforts ne peuvent être balayés et saccagés par le manque de solidarité. Leurs droits d’hommes et de femmes, d’enfant, ne peuvent être bafoués et niés ! Monsieur le Préfet, Nous vous écrivons aujourd’hui pour vous faire part de notre inquiétude et indignation de citoyens français, hommes et femmes, parents. Nous voyons chaque jour, la famille de ce jeune enfant, survivre et se battre pour offrir à leur fils une vie digne. L’an passé, cet enfant est arrivé dans notre ville et s’est intégré malgré une vie rude. En effet, il y a la vie laissée derrière, le voyage, les conditions de vie ou plutôt de survie extrêmes, indécentes et insalubres. Malheureusement, dans le courant de l’année scolaire passée, nos enfants perdent leur camarade qui ne vient plus à l’école, nous interrogent et restons sans réponse à leur donner. Nous apprendrons plus tard que leur camarade a été hospitalisé ayant développé une bronchite chronique aigue du fait des conditions misérables dans lesquels sa famille parvenait à s’abriter. Au printemps, nos enfants retrouvent enfin leur camarade et nous comprendrons plus tard qu’au regard des conditions de santé de cet enfant, des voies qui ont pu se faire entendre et des sensibilités de plusieurs, au titre de la trêve hivernale, un mobil homme aura pu être mis à disposition dans une autre commune et ainsi un retour à la scolarité sur ce nouveau lieu d’accueil. La trêve achevée, la famille a de nouveau cherché abri dans notre ville afin de permettre à son enfant de retrouver ce qu’il appelait « son école ». 7 juillet 2017 : à la veille des « grandes vacances » , quoi de plus inadmissible que l’expulsion manu militari de cet enfant et de sa mère tandis que son père est parti à la recherche de la ration d’eau quotidienne ! La mère de Ledjon, traumatisée et paniquée par la menace de mort qui plane au dessus de sa tête a une crise, d’angoisse dans l'avion devant son petit garçon de 4 ans alors. Le pilote refuse alors de l'accepter à bord et ils sont remis "en liberté" aux portes de l'aéroport. La mobilisation de plusieurs associations, la contribution du ministère de l’intérieur, ont permis un retour dans la région nantaise dans des conditions bien entendu toujours précaires. Après une semaine dans une école à Nantes, c’est à nouveau lui qui demandera à ses parents de «revenir dans son école» à La Roche-sur-Yon. Ledjon est vu comme un élève plutôt agréable et en demande d'apprentissages malgré son histoire et les conditions de précarité extrême dans lesquelles il survit.  Il y a peu, vos services ont statué sur leur demande de carte de séjour par un refus, au titre de la vie familiale et privée. Nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte les droits d’homme et de citoyen, de femme, les droits de l’enfant afin d’œuvrer dans le sens des valeurs que notre République défend. Nous vous prions de reconsidérer sous cet angle leur demande qui se trouve être finalement plus que légitime. Vous connaissez l'histoire de cette femme encore recherchée par ses proxénètes, et celle de ses enfants La traite humaine tout autant que l’exploitation des enfants ne peuvent être acceptées aujourd’hui par notre pays, ses acteurs politiques, ses citoyens. Nous vous faisons part de notre désarroi, de notre colère. Cette situation est indigne de notre nation qui se retrouve alors dépouillée de ses qualités et valeurs. Aujourd'hui, nous ne sommes pas seuls à nous indigner et ne resterons pas muets. Nous sommes nombreux à réclamer un traitement décent pour cet enfant, pour ses parents qui ne font que se tourner vers la Vie, à défaut, vers la SURVIE, eux qui n’ont pas LE CHOIX tandis que nous et vous l’avons, portons nos responsabilités d’hommes et de femmes, tandis que vous avez une partie des cartes de leur vie en main. Nous vous demandons, de bien vouloir mobiliser des moyens afin que cette famille soit protégée et obtienne un statut qui permette son maintien sur le territoire dans des conditions décentes pouvant garantir la vie de chacun de ses membres, abrités sous un toit, leur garantir les droits fondamentaux à l’éducation et à la santé. Que dirons-nous à nos enfants bâtisseurs, fondateurs du monde de demain lorsque cet enfant et ses parents seront encore sous la menace, seront malades et sans accès à l’école, à un toit, à l’eau ?! Quelle responsabilité accepterons-nous et accepterez vous dignement d’endosser face à cela ?!  La seule chose que nous puissions faire, c'est dénoncer par tous les moyens l'indignité de ce qui est fait ou n’est pas fait en notre nom à tous. Veuillez agréer, Monsieur,  l'expression de nos sentiments républicains. Des représentants de parents d'élèves de l'école maternelle et les signataires de la pétition, citoyens, hommes, femmes, parents.  

Anne-Cecile DUCASSOU
760 supporters
Started 4 weeks ago

Petition to Nélis Marie-Laurence

Soutenons la famille Sahakyan (Sambat , Armenuhi et leurs enfants Gor et Anna)

Cette page est une page de soutien à la famille Sahakyan qui a été arrêtée le jeudi 16 novembre 2017 en vue d'être expulsée de notre territoire belge. Comme vous le savez la Famille Sahakyan fait partie de notre petit village de Fraire depuis bientôt 9 ans. Gor et Anna leurs deux enfants sont nés en Belgique et ne connaissent pas d'autre pays que la Belgique qui est leur paysLa famille est intégrée dans notre village, les enfants fréquentent l'école libre de Fraire, Gor fait partie de l'équipe des U10 du BC Fraire Philippeville, les 2 enfants marchent lors de la saint Ghislain notre fête locale ...Quant aux parents ils s'investissent dans la vie de notre village et sont toujours là pour aider (l école, le club de basket, d'autres familles dans le besoin) .Ce sont des gens formidables qui ont toujours le sourire et le coeur sur la main.Ce sont mes amis , ce sont les amis de nos enfants ce sont vos amis Ils ont passé 9 ans dans notre village , nous avons le devoir de nous mobiliser pour eux . Depuis 10 ans en Belgique et 9 ans dans notre village ils ont prit racine et là il est inimaginable que l'on puisse les déraciner. Fraire est leur village, la Belgique est leur pays Un mot d'ordre tous unis pour la famille de Anna et Gor   Het gaat over een evenement in Wallonie ( dorp in Fraire / Namen ) waar werd al massaal gerelateerd door de franstalige pers ( DHL, Sud Presse, Vivacite, Rtbf info, Bel Rtl ) vooral schriftelijk maar ook RTBF, Canal C en Sud Presse Het gaat over een armeniaanse gezin met 2 kinderen die al 10 jaar in Belgie verblijft en die volledig ingeburgerd zijn in het dorpje, in de lokale aktiviteiten en sportieve verenigingen. De zoon speelt al 4 jaar basket en de vader help bij al mogelijke evenementen zowel in de club als in school Zij hebben verleden week donderdag een land uitzetting gekregen en dit zonder enige voorafgaande bericht. Hun regularisatie is nog gaande en ze wachten al vershillende jaren op een uitspraak. De vorige uitzetting die in beroep is werd nog niet behandeld en dit sinds 2014 ! Verschillende lokale werkgevers zijn bereid de vader aan te werven zodra zijn situatie geregulariseerd is Ze zitten nu in het centrum in Tubeke. De kinderen hebben niets anders gekend dan Belgie. Het gaat inderdaa over iets lokaal in Wallonie maar er moeten zeker vergelijkbare gevallen zijn in Vlaanderen. He steun lijst is opgericht geweest donderdag en telt nu al 17 000 handtekeningen. Een steun evenement ( symbolische wandeling in het dorp zonder enig incident ) is zondag gebeurd in Fraire met volgens de polite 700 deelnemers Indien meer info mogen jullie contact op nemen met mij op volgende nummer 0475 920 478 ( ik ben een van de leden van het steun comitee en ook voorzitter van basketbal club waarin ze spelen ) Dit is de link naar de steun lijst en ook de Facebook pagina

Nélis MARIE-LAURENCE
19,135 supporters
Started 4 months ago

Petition to France

Sauvons Bakary

Nous sommes au regret d’apprendre qu’à ce jour le 21.08.2017, notre ami Bakary a été arrêté à son lieu de résidence sous les yeux de son amie.  Il est actuellement en détention au centre de Metz CRA et risque l’expulsion sous 48h vers le Mali qui nous le précisons est un pays actuellement en guerre. Pays ou il est né, mais ou il n’a plus aucun lien. Monsieur Koné Bakary a entrepris depuis bien longtemps des nombreuses démarches administratives pour régulariser sa situation étant sous titre de séjour échu. Expulsé Monsieur Koné Bakary vers le Mali n’a aucun sens et est inhumain. Il n’a jamais eu aucune attache à ce pays, sa vie, sa famille existante, ses proches et son avenir est ici en France. Cela fait 19 ans que ce jeune homme réside et évolue parmi nous. Il a suivi l’intégralité de ces études depuis ces 6 ans en France, plus précisément dans la Seine et Marne. Outre la situation de désespérance humanitaire, nous constatons et relevons avec stupeur une lourde inégalité sociale. De nombreuses lettres, de nombreux recours, de nombreuses demandes égarées, de nombreux titres de séjours refoulés sans motif valable ont été adressé mais en vain !!! Sans retour ou même réponse des services diverses de l’Etat Français malgré les insistances et aide de ses proches. Il a également occupé des emplois en France depuis la fin de sa scolarité. En vertu de son honnêteté, de son bon comportement, il pourrait largement prétendre à une régularisation de plein droit pour « vie privée et familiale ». Redonnons du sens à notre divise trinitaire qui est Fraternité. La République se doit d’être généreuse et accueillante. Nous vous conjurons de cesser cet acharnement qui sape notre honneur de patrie, des droits de l’homme et de la terre d’accueil qui est notre France. L’ensemble de ses amis, de ses proches, de ses voisins, de ses anciens camarades de classe, ses connaissances, ses professeurs…nous citoyens de Franche Comté, de Seine et Marne, peuple de France, sommes de tous cœur avec Bakary dans cette épreuve injuste et nous exprimons notre soutien plus que tout. De tempérament joyeux, cuisinier dans l’âme, cultivé et très à l’écoute de ses proches, son sourire nous manque déjà terriblement. Il dispose d’une culture et d’une intégration aux yeux de tous exemplaire et inébranlable. Nombreux citoyens français sont émus de cette situation et les témoignages de soutien se succèdent. Bakary n’a pas sa place dans ce centre, nous vous prions de le faire revenir auprès de nous sa famille, ses amis, ses proches. PARTAGEONS EN MASSE A TRAVERS TOUT NOS RESEAUX SMS WHATSAPP FACEBOOK INSTA Nous attendons des nouvelles pour organiser une marche en son honneur et sollicitons la presse et les médias. Ensemble nous serons unis ! SES AMIS les plus dévoués

Laura SALVI
15,630 supporters