Topic

enfants

5 petitions

Update posted 7 days ago

Petition to Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Michel Blanquer, Christophe Kerrero

Introduire la méditation laïque à l'école

La méditation est une pratique mentale ou spirituelle, très ancienne et d’origine orientale, favorisant le calme intérieur et l'ouverture. Cela fait presque 3 ans maintenant que je l'ai découverte et que je la pratique. Elle m'a apporté beaucoup de bénéfices dans ma vie quotidienne : moins de stress ou d’anxiété et plus d’optimisme. Au fur et à mesure, elle est devenue un outil pour entretenir ma santé et mon bien-être, au même titre que de bien manger ou de faire du sport. Je suis heureux papa de 2 très jeunes garçons et, comme tout parent, je souhaite leur donner tout ce que je considère comme les meilleures bases pour vivre une vie heureuse et épanouie. Je fais donc de mon mieux pour leur inculquer des valeurs essentielles à mes yeux (respect, tolérance, bienveillance, etc.), leur apprendre à bien se nourrir et à faire du sport. Depuis peu, j’ai commencé à enseigner la pratique de la méditation à l'aîné. Dès les premières séances, j'ai pu voir les résultats d'apaisement chez lui, et maintenant c'est lui qui m'en réclame ! En dehors de la maison, c’est l’école qui prend le relais éducatif. L’éducation nationale prend d’ailleurs en compte la santé des élèves[1] et a même mis en place un parcours éducatif de santé[2] dont le rôle est « d’assurer l'éducation à la santé, la protection et la prévention ». Cela passe notamment par l’éducation à l’alimentation[3] et aussi par la pratique du sport. D’autant plus que l'éducation physique est une discipline scolaire d'enseignement obligatoire dans le secondaire depuis le décret du 3 février 1869 signé par Victor Duruy[4]. Aujourd’hui, personne ne remet en cause les bienfaits pour nos enfants d’apprendre à bien se nourrir et à pratiquer des activités physiques. D’ailleurs, de nombreuses études scientifiques en ont démontré leur bien-fondé. Il en est de même pour la méditation. En effet, les scientifiques étudient de plus en plus sérieusement l’impact de la méditation sur les enfants et l’Homme en général. Les résultats de 15 études sur 1800 étudiants menées au Canada, en Inde, au Royaume-Uni, à Taïwan, aux USA et en Australie ont démontré les effets de la pratique de la méditation à l’école[5] : plus de bien-être, plus de compétences sociales et de meilleurs résultats scolaires. En effet, les étudiants qui méditent dans le cadre scolaire ont révélé se sentir « mieux dans leur peau », plus optimistes, moins stressés et moins enclins à la dépression. Au niveau des compétences sociales, la méditation a favorisé l’émergence de comportements altruistes et a contribué à la diminution des conflits et des attitudes antisociales. Enfin, cette pratique a positivement agi sur leurs capacités d’apprentissage : informations traitées plus rapidement, concentration accrue, mémoire de travail améliorée, plus de créativité et de flexibilité cognitive. De nombreux experts et personnalités ont également fait part de leur avis sur l’introduction de la méditation à l’école : "L’introduction de la méditation à l'école devrait être inscrite au programme de l'éducation nationale. C'est de l'éducation préventive qui ne nécessite aucun moyen ni aucun poste supplémentaire et qui permettrait d'enrayer tellement de difficultés scolaires."  Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne et psychothérapeute.[6] "Il existe aujourd'hui un nombre croissant de travaux montrant l'intérêt de la méditation de pleine conscience auprès des enfants, pour l'équilibre émotionnel, les capacités de résilience, la qualité des échanges familiaux et les capacités attentionnelles, notamment dans le travail scolaire et les apprentissages." Christophe André, psychiatre et psychothérapeute.[7] Si comme moi vous êtes soucieux du bien-être de vos enfants, merci de signer cette pétition et d’en parler autour de vous. Ensemble nous pourrons faire évoluer les choses, car je suis totalement convaincu que la méditation a son rôle à jouer dans le bien-être global des enfants et je sais que l’éducation est le vecteur idéal pour transmettre ce changement ! Pour mieux comprendre concrètement ce que pourrait être la méditation à l’école, voici quelques reportages sur certaines expérimentations déjà mises en place : Education : favoriser la méditation au lieu de la punition - Mille et une vies, France 2 La méditation à l'école - Le Huffington Post La Méditation de Pleine Conscience enfants/ados - Jeanne Siaud-Facchin, Télématin, France 2 La méditation entre à l'école - Paris Match Il existe encore beaucoup d’autres études qui ont démontré les bienfaits de la méditation comme la réduction du stress, l'amélioration de la mémoire, de la concentration, du système immunitaire ou encore de la sensation de bien-être. Voici une liste non exhaustive d'articles scientifiques sur le sujet : Attention Regulation and Monitoring in meditation Meditative therapies for reducing anxiety: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials Effectiveness of a meditation-based stress reduction program in the treatment of anxiety disorders Mindfulness meditation improves cognition: evidence of brief mental training Short-term meditation training improves attention and self-regulation Alterations in brain and immune function produced by mindfulness meditation The Effects of Mind-Body Therapies on the Immune System: Meta-Analysis Références :[1] http://www.education.gouv.fr/cid50297/la-sante-des-eleves.html[2] http://www.education.gouv.fr/cid109047/le-parcours-educatif-de-sante.html[3] http://eduscol.education.fr/cid47662/decouvrir-alimentation.html[4] http://capeps.com/api/v1/officialtexts/0cd0d6a2-669c-11e5-ade2-005056010760[5] https://link.springer.com/article/10.1007/s10648-014-9258-2[6] http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/06/15/la-meditation-comme-remede-au-mal-de-lapprentissage/[7] http://www.lemonde.fr/vous/article/2012/04/02/la-meditation-calme-aussi-les-enfants_1678652_3238.html En partenariat avec l'association ENFANCE ET ATTENTION https://m.facebook.com/EnfanceEtAttention/http://enfance-et-attention.org/ 

Alexandre MAIS
2,297 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Michel Blanquer, Mireille clapot, Mathieu Sieye

Donnez aux enfants handicapés le droit/moyen d'accès à l'école, garderie et cantine

Bonjour à tous et toutes, Voilà bientot 5ans que nous sommes les heureux parents d'Emmanuel.  Emmanuel est handicapé moteur et malgré son handicap, c'est un petit garçon plein de joie et plein de vie.   La loi stipule que tout enfant quelque soit son origine, sa religion ou son handicap... à le droit d'être intégré et d'accéder à l'école et tout les services publics comme les autres.  Mais voilà depuis qu'il a l'âge d'aller à l'école nous sommes en conflit permanent au départ avec les écoles et maintenant la mairie du village où nous habitons pour faire valoir ce droit.  Notre fils Emmanuel n'est pas accepté à l'école en plein temps, il n'a pas le droit d'aller à la cantine, pas droit à la garderie ni activités périscolaires.  Le pire c'est qu'Emmanuel à bien conscience qu'il est mis à part. En effet son handicap est moteur uniquement; il ne peut pas utiliser ses jambes correctement. Cependant tout le reste fonctionne très bien il comprend donc tout à fait qu'on le met de côté à cause de son handicap. Comme si ce n'était déjà pas assez frustrant pour lui de voir les copains courrir ... et ne pas pouvoir en faire autant.  Depuis le début de sa scolarité, 2 ans maintenant qu'il va à l'école, il a subit, dans la premiere école, de la maltraitance (de la part des adultes, je précise car je pensais que les enfants pouvaient être méchant entre eux mais ici ça n'a jamais été le cas) je ne vais pas écrire ici les détails de ce qu'on lui a fait subir. Il a été mis à part, exclus de sorties scolaires, de cantine, laissé dans ses vêtements souillés et mouillés, laissé avec sa couche sale.... Neanmois il garde toujours sa joie de vivre.  Maintenant j'ouvre cette pétition car pour la première fois le mois dernier j'ai vu mon fils Emmanuel pleurer car un adulte, ici le maire de mon village, m'a dit qu'il n'autorisait pas Emmanuel a aller à la cantine ni la garderie ... car il est handicapé. Bien sûr devant Emmanuel, qui était présent pour son inscription à la cantine, et en le pointant du doigt.  Là c'était la goutte d'eau....  il faut que les mentalités changent, il faut que les enfants handicapés soient intégrés. Cette situation est difficile pour moi aussi, sa maman, car à cause de cela je ne peux pas travailler. J'ai fait de longues études je suis diplômée et je suis contrainte de rester à la maison car les horaires que m'impose l'école sont complètement incompatible avec toute activité professionelle.  Il faut aussi que les parents d'enfants handicapés soient soutenus.  Ce n'est plus possible de continuer à faire l'autruche et laisser de côté tous les problèmes liés au handicap.  Les enfants handicapés sont avant tout et tout simplement des enfants il faut intégrer cette évidence. Merci de ce que vous ferez pour venir en aide à Emmanuel, à notre famille et à tous les autres enfants handicapés ainsi que leurs familles.  Signé une maman qui n'a pas fini de se battre pour son enfant.    Pour nos amis et famille anglophone : Hello everybody, Since 2012 we are the happy parents of Emmanuel. Emmanuel is handicapped since birth however he is a very happy child and full of life. The French law says that every child, regardless of he's origins, beliefs or handicap should get full access to school and any public facilities like any other child. However, since he's entry to school, in the past 2 years we've been only fighting with the different schools and now even the mayor of our village to get that right. Our son, Emmanuel, isn't accepted full time at school, he hasn't got access to the canteen nor to the daycare of the school or even to the extracurricular activities that are in place in that school. The worst is that Emmanuel is fully aware that he is being set appart. He's handicap is only physical, he can't use his legs properly, but the rest functions absolutely normally and he is a very intelligent boy. He knows that he is being left aside because of his handicap. As if for a 5 year old boy, seeing his school mates running without being able to do the same, wasn't frustrating enough. In the past 2 years of his scholarship, he has suffered discrimination and abuse from adults (I thought children could be mean against one another but it has never been the case here) I won't write here the details of what he has gone through but he has been put aside, left out, excluded from school outing, from canteen, left in his soiled nappy.... However the difficulties Emmanuel has always kept his heart full of joy! Today I'm starting this petition because for the first time last month I saw my son Emmanuel crying because of an adult, here the mayor of my village. We had gone the the town hall to register Emmanuel for the canteen but the mayor stoped us saying that he wasn't allowing Emmanuel to the canteen because he is handicapped. Of course he said this in front of Emmanuel pointing at him with is finger. That was the last drop for me... Now the mentalities have to change, handicapped children have to be integrated to the community. This situation is also difficult for me, I'm Emmanuel's mother, because I can't work. I've done long studies and I'm qualified but I'm obliged to stay home because the hours the school are imposing us aren't compatible with any professional activities. It's important to also help the parents of handicapped children. It's not possible anymore to continue this way to close your eyes and pretend that none of this exist or let these problems aside. Handicapped children are first of all children! We need to understand that and stop to deny the evidence. They also have rights! Thank you for all you will do to help Emmanuel, to help our family and all the other handicapped children and their families. Signed; a mother that will never stop fighting for her child

Elodie KULKARNI
1,725 supporters
Started 8 months ago

Petition to Dominique FIS

Non à la fermeture d'une classe à l'école élémentaire du centre de Saint-Marcellin

Chers parents, L’Inspection Académique a annoncé la fermeture d’une classe au sein de l’école élémentaire du centre dès la rentrée de septembre prochain.Cette fermeture de classe entraînera une dégradation des conditions d’apprentissage de nos enfants du fait de l’augmentation du nombre d’élèves par classe. Rappelons que grâce à La politique de la ville notre école a pu intégrer depuis maintenant 4 ans le projet "plus de maîtres que de classes" qui vise à renforcer l'encadrement des élèves dans les zones les plus fragiles en prévenant la difficulté scolaire et en permettant à notre école de disposer d'un maître supplémentaire. Au moment où nous voyons les réels bénéfices de ce dispositif sur nos enfants n’est-il pas aujourd'hui contradictoire d’annoncer une fermeture de classe ? Nous avons également appris le départ du Maître E à la rentrée prochaine. Présent depuis plusieurs années sur notre école il verra son bureau transféré à l’école du stade. Il permet par son action d’aider de nombreux enfant à améliorer leurs capacités et à dépasser leurs difficultés. Ce départ posera forcément des difficultés à l’équipe enseignante Nous sommes attentifs à ce que nos enfants puissent bénéficier d’une école publique de qualité, comme c’est le cas aujourd’hui à l’école du centre. Nos enfants ont dû déjà faire des efforts considérables du fait de la réforme des rythmes scolaires. Nous espérons vivement que notre démarche remette en cause cette décision. Les Parents d’Elèves élus se sont réunis pour vous proposer de lutter contre la fermeture de cette classe par la mise en place d’une pétition que nous remettrons à la Directrice Académique des services territoriaux de l’Education Nationale. Ceci pour leur exprimer notre désaccord, et afin de tenter de faire annuler cette décision. Nous comptons sur vous !

Parents d'élèves délégués de l'Ecole du centre
248 supporters
Update posted 1 year ago

Petition to Francois Hollande, Jean-Marc Ayrault, Jean-Jacques Urvoas, Thierry Mariani

Pour que le petit Keryan, 5 ans, assassiné par son père ait droit à une vraie Justice

Petition in EnglishCette pétition est le cri d’une maman qui n’a plus que ses mots pour sauvegarder la mémoire de son fils et tenter de lui rendre Justice. Je suis la maman de Keryan, un petit garçon fabuleux, plein de vie et de malice, assassiné à l’âge de 5 ans dans la nuit du 5 au 6 octobre 2015 à Singapour par son père. La justice de Singapour prend une tournure que je ne comprends pas en ayant proposé une transaction à l’assassin de mon fils pour lui éviter un procès et réduire ainsi drastiquement la peine encourue contre un plaider coupable.  Il n’y aura pas de procès pour le meurtre de mon fils. Mais seulement une transaction basée sur un exposé des faits ne tenant pas compte de tous les éléments prouvant la préméditation de cet acte monstrueux. Malgré toutes les preuves de violence, de menaces de mort, de menaces de kidnapping de mon enfant, les plaintes et signalements, l’ordre de protection délivré par la Cour de la Famille de Singapour avant les faits pour mon fils et moi… RIEN n’a été retenu et le dossier présenté par la procureur ne reflète pas la nature machiavélique de l'accusé. L'assassin risque une peine maximale de 10 ans de prison pour avoir assassiné mon fils, ce qu'il a reconnu... J’ai alerté massivement avant le drame aussi bien la France que Singapour des menaces de cet homme dangereux prêt à tout pour m’anéantir qui clamait que la justice ne me protégerait pas… Cette même justice qui n’a pas protégé mon petit. Cet assassinat était la punition ultime que cet homme pouvait m’infliger dans son escalade de haine… Il m’a condamnée à vie à la pire des sentences. Je fais face à un immobilisme incompréhensible de la part de la France dans ce dossier malgré mes appels à l’aide, que ce soit à l’Ambassade de France à Singapour, au Ministère des Affaires étrangères, au Ministère de la Justice et même à notre Président François Hollande. Je n’ai pas de retour… Mon fils est ignoré. L’assassin de mon fils est-il trop puissant ? trop fin manipulateur ? trop haut placé dans le monde de la Finance ? Même la presse française ne relaye pas mes appels. Monsieur Urvoas, Madame la Juge en charge du dossier, où en est la commission rogatoire qui devait être délivrée en urgence depuis Mai dernier ? Monsieur le Président François Hollande, Monsieur Ayrault, vous avez certes conclu un partenariat stratégique avec Singapour, est-il si stratégique pour vous pousser à ignorer l'injustice qui s'apprête à être rendue et sur laquelle vous avez le pouvoir de peser ?Il y a URGENCE à agir. Vous pouvez encore faire entendre la voix de la France qui protège ses ressortissants... Aidez-moi à lever le voile sur ce scandale  sur un meurtre qui pouvait être évité et que la Justice traite avec légèreté. Aidez-moi en demandant à ma Patrie et ses dirigeants de s’impliquer pour qu’un petit bonhomme de 5 ans, mort délibérément des mains de son géniteur, reçoive au moins autant d’égards et de justice que tout autre concitoyen… Du fond du coeur, merci à tous. #justiceforkeryan  Pour plus d'informations, lien vers un article de presse http://www.dhnet.be/actu/faits/keryan-tue-par-son-pere-la-maman-denonce-une-justice-biaisee-57aa02cd35704fe6c1d4274b  

Gwendoline GRAFFART
62,722 supporters