Topic

enfance

27 petitions

Update posted 6 days ago

Petition to Fédération Wallonie-Bruxelles

Accueillir les jeunes enfants : soutenons les professionnel-le-s et les familles !

Accueillir les jeunes enfants : Osons la Revendication ! Les conditions professionnelles pour l'accueil des jeunes enfants en Fédération Wallonie-Bruxelles doivent être améliorées pour faire face aux besoins en constante évolution des familles ! Les compétences nécessaires pour travailler dans notre secteur sont de plus en plus pointues (compétences relationnelles, organisationnelles, réflexives...)... et notre formation initiale reste à un niveau qui rend de plus en plus difficile l'ajustement à ces enjeux ! Les premières années de vie des enfants sont cruciales pour leur développement (cognitif, social, affectif...). La formation de nos collègues enseignant dure trois ans, va sans doute passer à cinq ans, et la nôtre reste au niveau secondaire professionnel. Pourtant, au quotidien, on mobilise des compétences de haut-vol ! Observer, ajuster nos pratiques en fonction des besoins individuels des enfants tout en tenant compte de la collectivité, accompagner les vécus émotionnels des enfants et de leurs parents (lors des séparations mais aussi tout au long de la journée), réfléchir l'aménagement de l'espace pour créer un environnement riche pour les enfants... La liste est longue !! Et les personnes déjà en fonction alors ? On est à mettre au placard ? Justement non ! On a besoin de valoriser les initiatives et les compétences qui se développent malgré un environnement qui n'est pas approprié ! Améliorer la formation initiale, c'est montrer que notre métier, ce n'est pas de la garderie, ce n'est pas "jouer avec les enfants". Améliorer la formation initiale, c'est montrer que notre métier, c'est offrir des conditions d'accueil de qualité qui favoriseront un développement harmonieux pour chaque enfant, en collaboration avec leur famille... Évidemment, nos revendications ne s'arrêtent pas là et nous vous invitons à consulter le manifeste que nous avons rédigé : taux d'encadrement, profils de fonction, suppression du découpage 0-3 et 3-12 ans... Beaucoup de choses devraient évoluer. Merci à toutes les voix qui nous soutiendront dans notre démarche dont l'objectif est à la fois de soutenir nos collègues professionnel-le-s mais aussi d'améliorer les conditions d'accueil au bénéfice de toutes les familles !  

Nouvelle Orientation Enfance
770 supporters
Started 4 weeks ago

Petition to Municipalité de Morsang sur Orge

Accès au stade Léo Lagrange pour les enfants du FOOTBALL Morsang sur Orge, les samedis

A l'attention de Marjolaine RAUZE Maire de Morsang sur Orge Madame le Maire, Le samedi 23 septembre 2017, La municipalité de Morsang sur Orge a refusé l’accès au stade Léo Lagrange à 295 enfants Morsaintois, alors que l’accès était autorisé toute la saison 2016/2017 et que le planning officiel vous a été transmis en juin 2017. Les enfants, leurs parents et l’équipe encadrante ont été très déçus de se trouver face à un stade, habituellement fréquenté, fermé, et donc dans l’incapacité de pratiquer leur passion, le football. Malgré l’issue favorable de notre démarche pour obtenir l’ouverture du stade à partir du 17 août au lieu du 11 septembre pour la préparation de nos équipes en compétition départementale, nous nous retrouvons, encore une fois, face à une attitude irrespectueuse au regard de l’esprit même qui doit prévaloir dans les relations entre la municipalité et le FC Morsang sur Orge. Jamais un Maire d’une ville ne s’est permis de fermer un stade aux enfants de sa commune. Nous souhaitons vous rappeler que les stades sont ouverts les samedis en période scolaire dans toutes les villes de l’agglomération Cœur Essonne. Le Football Club de Morsang sur Orge est l’un des clubs sportifs historiques de la ville, avec près de 500 licenciés, âgés de 4 à 77 ans, et de nombreux parents bénévoles. Nous, représentants des parents des joueurs du Football Club de Morsang sur Orge, demandons, pour le respect de l’épanouissement des enfants de notre ville : - Un accès au stade Léo Lagrange pour les enfants du Football Club de Morsang sur Orge, tous les samedis, hors vacances scolaires et jours fériés ; - Un dialogue serein et apaisé avec la municipalité dans l’intérêt des Morsaintois. Dans l’attente d’une réponse positive de votre part, nous vous informons avoir mis en ligne une pétition pour mobiliser les Morsaintoises et Morsaintois dans la défense des intérêts des enfants de la ville Nous vous prions d’agréer, Madame, l’expression de nos meilleures salutations.           Sportivement, Les représentants des parents des joueurs du Football Club de Morsang sur Orge Mr Brahim Dicko,       Mr Patrice Lefevres,                             Mr David Tini,                       Mr Akim Yazid,

FC MORSANG SUR ORGE 91
165 supporters
Update posted 1 month ago

Petition to Nicolas Truelle, Gérard Collomb, Emmanuel Macron, André Fidelin

Fondation d'Auteuil : Rendez la Colonie Saint Georges du Cabellou aux enfants !

Non à la vente d'un bien immobilier légué en toute confiance dans un but social ! Non aux promoteurs immobiliers ! L’histoire de la colonie Saint-Georges coïncide avec celle de l’emblématique Abbé Georges Lorent. Homme d’Église, résistant devenu maire à la libération de sa commune Sains-en-Gohelle (62), il souhaitait faire découvrir la mer aux enfants de mineurs. Cette colonie, idéalement située en bord de plage sur la pointe du Cabellou (29), s’est construite grâce à la mobilisation et à la générosité de nombreuses personnes. Les enfants eux-mêmes ont participé avec joie à sa construction en rapportant des cailloux de la plage. Elle fonctionna, grâce à de nombreuses bonnes volontés (notamment l’association Oeuvre de l’Enfance de Sains-en-Gohelle), de 1949 jusqu’à la mort de l’Abbé Lorent en 2005. Ce dernier légua alors cette propriété d’environ 5 ha à la Fondation des Apprentis d’Auteuil dans le but avoué que ce lieu conserve une vocation sociale. En effet, la fondation connaissait parfaitement les volontés de L’Abbé Lorent puisqu’elle s’est exprimée à ce sujet à plusieurs reprises. On peut notamment lire dans un article du Télégramme d’octobre 2006 : « Tout n'est pas décidé, note Anne Fournier, du service succession à la Fondation Auteuil. Mais nous gardons ce legs dans sa totalité, et il sera destiné à accueillir une colonie de vacances. Car même si l'abbé ne l'avait pas écrit explicitement, il nous a fait ce legs dans la perspective que le site puisse continuer à accueillir des enfants ». D’après son directeur immobilier, la fondation aurait essayé de développer une activité à caractère social sur le site mais aurait finalement préféré vendre en raison du coût d’une remise aux normes. Pourtant, la fondation avait également touché une donation de plus de 54000€ en 2007 de la part de l’Oeuvre de l’enfance de Sains-en-Gohelle, en cohérence avec le legs, pour l’aider à engager des travaux et entretenir les lieux. Et cette même association avait aussi pris en charge l’entretien du site jusqu’en septembre 2006. Bon nombre d’ « anciens » de la Colonie (moniteurs, employés, colons, donateurs, famille de l’Abbé Lorent…) ont été choqués de constater l’état de dégradation de la Colonie depuis le legs. Les photos avant/après, visibles sur les réseaux sociaux, se passent de commentaire : portes enfoncées, fenêtres brisées, livres de la bibliothèque jonchant le sol, sans compter le parc méconnaissable… Nous pensons qu'il y avait d’autres solutions que cette vente, comme la cession à une autre association ou à un centre d’action sociale. Néanmoins, la Fondation des Apprentis d’Auteuil vient de vendre à un particulier allemand environ 2 ha de la propriété comprenant le « château », la chapelle, la petite maison et la salle de restauration. Elle possède encore environ 3ha du terrain comprenant les dortoirs mais une demande de permis de construire a été déposée à la mairie de Concarneau par un promoteur immobilier en vue d’y construire 26 logements privatifs. La vente devrait être effective s’il l’obtient, chose que nous ne souhaitons pas. Nous estimons que la somme, sans doute non négligeable, rapportée par cette première vente permettrait à la Fondation des Apprentis d’Auteuil d’établir une structure en faveur des enfants sur la parcelle restante. Nous demandons donc à la Fondation des Apprentis d’Auteuil de revoir ses positions pour que la Colonie Saint Georges continue d’accueillir des enfants ou adolescents, notamment défavorisés ou en difficulté, comme le souhaitait l’Abbé Lorent et comme elle s’y était publiquement engagée au moment de son acceptation du legs, dans un accord tacite par voie de presse (Le Télégramme 19 octobre 2006). Rappel des propos tenus par le directeur immobilier dans les médias : « Nous faisons très attention à nos donateurs » et « Quand on ne peut pas honorer les dernières volontés d’un défunt il nous arrive de refuser un legs. Nous faisons très attention à cela. » (La Voix Du Nord  5 août 2017) « La Fondation prête une attention extrême, voire maniaque, à la volonté de la personne défunte. » (Ouest-France 7 août 2017)

Sauvons la Colonie Saint Georges du Cabellou fondée par l'Abbé Lorent
701 supporters
Started 2 months ago

Petition to Procureur de la République

Autoriser la résiliation du bail pendant le mariage s'il y a des violences dans le couple

Bonjour,Je suis une maman victimes de violences et je suis à bout d'espoir. Je fais toutes les démarches possibles il y a que de réponses négatives pour moi.J'ai été et je suis encore victime de violences je suis en instances de divorce depuis 2014 et mon ex me fait la vie impossible. J'ai du partir en cachète car il ne m'a jamais laisser partir à chaque fois que j'ai voulu demander le divorce il ma violenté tellement de fois que beaucoup de fois j'ai cru mourir, de fois je le souhaitais..J'ai créé un Facebook anonyme Lavie Est Dur ou vous pouvez voir toutes les plaintes et les documents faisant foi de mon témoignage. Quand je suis parti du logement conjugale j'ai précisé à l'avocate qué sa serait lui qui resterait dedans et il avais signé un document faisant foi qu'il se ferait charge des dettes qu'il pourrait faire dans ce logement car il a commencé à ne plus payer les loyers et il a fait de dégradations dans l'appartement. Le montant total de la dette s'eleve a 10000 €Je ne pouvais pas me désolidariser du bail car devant la loi on n'est pas encore divorcé, monsieur ne travail pas depuis 2011 et moi je travail depuis 2 ans. Donc Le bailleur me demande uniquement à moi de rembourser la dette car lui vu qu'il ne travaille pas il a fait un dossier de surendettement et moi on me prends l'argent directement de ma paye.On a une fille en commun elle a 4 ans et demie, je veux le meilleur pour elle mais dans cette situation je n'arrive plus à nous nourrir correctement car il y a que moi qui dépense sur notre fille niveau scolaire, médicaux ou vestimentaire.Ma demande est simple ce n'est pas normal que la loi impose à une personne victime des violences qui a déménager pour fuir l'enfer pour se retrouver à payer un loyer plus le loyer de son ex et subvenir aux besoin de sa fille... Je vois qu'il y a beaucoup de personnes dans le même cas mais rien ne change!! Il y a aucun organisme qui aide vraiment les femmes battues et faudrait que cela change car NON on n'est pas en sécurité avec de gens violents dans nos rues...  Je vois beaucoup de femmes se faire tuer à mains de leurs ex mari alors qué elles sont parti et je crois que si cela ne change pas sa m'arrivera aussi... Merci d'avance Cordialement une femme battue

Sara HAMZAOUI RAMIREZ
217 supporters