Topic

droits humains

98 petitions

Update posted 2 days ago

Petition to Monsieur le Président de la République Française, Monsieur Le Ministre des Affaires Etrangères, Madame La Ministre de la Justice, Madame la Ministre des Outre-Mer, Monsieur le Président de Polynésie Française, Conseil de l'Europe

Consulat de Chine de Papeete, RENDEZ la maison de Madame Ly REMISE EN ÉTAT selon expertise

MALGRÉ UNE AUTORISATION TEMPORAIRE  JUSQUAU 31 AOÛT 2018 OBTENUE APRÈS MAINTES PRESSIONS, CETTE PÉTITION SE POURSUIT TANT QUE LA MAISON N’EST PAS RESTITUÉE À HUGUETTE, 76 ANS. Objectif : 10,000 signatures et PLUS ! (Despite a temporary autorisation to stay inside until 31 August, due to many pressures, this petition will end only when China consulate will give back definitely the home to its owner Huguette, 76. Let’s try to get 10,000 signatures and MORE !) ***RAPPEL DES FAITS : LE 28 FÉV. 2018 = FIN LÉGALE DE LA LOCATION PAR DROIT DE REPRISE AVEC 6 MOIS DE PRÉAVIS DÉLIVRÉE PAR HUISSIER DE JUSTICE EN JUILLET PUIS AOÛT 2017, AVEC AVOCAT. (The end of the rent contract with China Consulate ended on 28th February 2018, with lawyer and men' law of Polynesia French Justice 6 months before in July and August) LE 1ER MARS 2018 = OCCUPATION ILLICITE DE LA PROPRIÉTÉ DE HUGUETTE LY PAR LE CONSULAT DE CHINE EN POLYNÉSIE FRANÇAISE. JURIDIQUEMENT : « OCCUPATION SANS DROIT NI TITRE ». (The 1st March 2018 is the beginning of an historic illegal occupation of Huguette Ly's land and house by China Consulate in French Polynesia.) Rappel : LA MAISON NEST PAS À VENDRE MALGRÉ LE SOUHAIT DU CONSULAT ET LEUR PROPRE EXPERTISE DU PRIX DE LA VENTE. (LE « PRIX DU MARCHÉ » DE L'OCCUPANT NE FIXE PAS LA DECISION NI LE PRIX DE VENTE D’UN BIEN, CEST LE PROPRIÉTAIRE)  (The House is not for sale but China Consulate wants to buy it at the price they have decided, corresponding to a strange "market price" after let the house loosing value due too miss of clean and renovations. But only the owner can decide to sell it or what price.) LES DIPLOMATES CHINOIS ONT DES IMMUNITÉS ADMINISTRATIVES CIVILES ET PÉNALES. (Diplomates have total immunities) ILS INTERDISENT À HUGUETTE D’ENTRER CHEZ ELLE DEPUIS PRES DE 6-7 ANS. (They forbid Huguette going back to her house or visit it or make her renovations inside since 6-7 years) AIDONS MAMIE HUGUETTE. ELLE A 76 ANS, ELLE N’A AUCUNE IMMUNITÉ NI AUCUNE FAVEUR DU GOUVERNEMENT. Le Ministre BOUISSOU A CONVOQUÉ SA FILLE, POUR EDOUARD FRITCH  ET TEVA ROHFRITSCH POUR DIRE QUE « LA FAVEUR DU GOUVERNEMENT DANS CETTE AFFAIRE VA ENVERS LA CHINE » MALGRÉ LEURS IRRÉGULARITÉS, DEVANT TÉMOINS !  (Please, help Huguette. She is 76. She has no immunity, no French Polynesia Gouvernment help because they told Huguette's daughter their favor is only for China in this case) LE CONSULAT DE CHINE A MÊLÉ EN PREMIER LE GOUVERNEMENT, LE HAUT COMMISSARIAT ET DES TIERS DANS CETTE AFFAIRE ! ILS ONT MANDATÉ DE NOMBREUX TIERS POUR FAIRE PRESSION SUR HUGUETTE ET SA FILLE, QUI, SANS AUCUN POUVOIR NI TIERS, NI FAVEUR DU GOUVERNEMENT, S'EST TOURNÉE VERS LA POPULATION ET LES RÉSEAUX SOCIAUX. (China Consulate first decided to put French State and Tahitian Government pressures on Huguette. They also used many other persons to put pressure on her and her daughter to stop them talking about the case) ILS ONT OBTENU 2 VIDÉOS SUR POLY1ERE POUR PLUS DE PRESSION. LA CHAÎNE TV INFOS LOCALE A REFUSÉ LE DROIT DE RÉPONSE À EVA POUR HUGUETTE... MALGRÉ SA DEMANDE À TOUS LES MÉDIAS POUR PRÉVENIR LA POPULATION DES RISQUES AVEC LE CONSULAT DE CHINE ! (They used an important Polynesian TV show to put pression just the day before the end of the contract, the 27th February 2018. When china consulate demands, it receives.. but the right of answer to this show was refused to the victim) SA DEMANDE A ÉTÉ IGNORÉE PAR LES DIRECTIONS DES MÉDIAS CONTACTÉS, MALGRÉ LE SOUHAIT CONTRAIRE DES JOURNALISTES. SEUL LE Tahiti Pacifique Magazine A DEMANDÉ UNE INTERVIEW MALGRÉ LES PRESSIONS. (Huguette' demands to medias to prevent population about those risks was ignored by managers, even if journalists wanted to talk about it. Only one media the Tahiti Pacific Magazine asked for interview despite pressures.)  MAMIE HUGUETTE SEULE EST AIDÉE PAR DES BÉNÉVOLES POUR COMMUNIQUER SON POINT DE VUE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. (Huguette is alone. With her daughter now, she is helped by volunteers since a few months to help her communicate on her case on social network.) L’AVOCATE DU CONSULAT DE CHINE A FAIT DU DÉNIGREMENT DIFFAMATOIRE ET EXERCÉ DES PRESSIONS.  (China Consulate's lawyer put pressure on Huguette and her daughter, making defamation and denigration) POUR LA SUITE, MERCI DE CONSULTER LES MISES A JOUR... ou consulter YouTube Vahineva (follow the regular updates here to get news about this case... or YouTube Vahineva)

Huguette LEE SOU NAM
11,200 supporters
Update posted 4 days ago

Petition to Emmanuel MACRON

Never Again Without Elevator Plus Jamais Sans Ascenseur

Never Again Without Elevator Plus Jamais Sans Ascenseur Dans les quartiers populaires, ne pas pouvoir jouir de son ascenseur quotidiennement tend à devenir une norme. La métaphore de l’ascenseur social bloqué s’exprime ainsi au sens propre pour les habitants de centaines d'immeubles collectifs. Soumis à l’inertie des bailleurs et des ascensoristes, des milliers de parents d'enfants en bas âge, des femmes enceintes, des grands-parents dont les familles ne vivent pas à proximité, de personnes à mobilité réduite, subissent un véritable calvaire, non seulement physique mais aussi psychologique et social. Pas d’ascenseur, c’est moins, voire plus du tout, de mobilité et d’autonomie. C'est moins de lien social. C'est l'isolement, voire le danger. Originaire de Seine-Saint-Denis, je milite depuis plus de vingt ans pour une meilleure intégration des habitants de banlieue. A travers mon engagement, j'ai pu constater à quel point la relégation dans un territoire commençait par ce qui peut sembler de prime abord dérisoire, voire routinier. C'est ce qui m'a conduit à militer au sein du collectif citoyen "Plus sans ascenseur", lequel se bat contre ces situations inacceptables de pannes récurrentes. Car sous prétexte que les urgences sociales se multiplient, les autorités nationales et locales, et plus encore les bailleurs, rechignent à engager des démarches fortes pour résoudre ce problème qui va bien au-delà d’un simple service. Ils oublient ainsi que l'une des libertés fondamentales en France est celle de pouvoir aller et venir, et que beaucoup d'habitants, coinçés chez eux, en sont aujourd’hui privés. En 2017, quatre mois pour réparer un ascenseur est tout bonnement inconcevable. Je veux rappeler l'évidence : le problème que nous pointons est loin d'être insoluble. Ce n'est ni plus ni moins qu'une question de volonté. Avec le collectif "Plus sans ascenseur", nous dénonçons cette situation aussi humiliante qu’insoutenable. Nous demandons au président Emmanuel Macron de se saisir avec force de cette problématique concrète - loin des grandes promesses - et de s’engager pour un service public de l’habitat prenant pleinement en considération le cadre de vie de tous les citoyens. Nous appelons tous les citoyens de France, qu’ils vivent ou non dans les quartiers populaires, à se mobiliser en signant la présente pétition.  Fouad Ben Ahmed English Version Never Again Without Elevator In popular neighborhoods, not being able to enjoy one's daily lift tends to become the rule. The metaphor of the blocked social elevator is thus expressed literally for the inhabitants of hundreds of popular apartment buildings. The thousands of parents of young children, pregnant women, grandparents whose families do not live nearby and people with reduced mobility are subjected to the inertia of the backers and lifts workers and suffer a real ordeal, not only physical but also in a psychological and social way. No elevator means less, or even zero, mobility and autonomy. It's a decrease of a social bond. It's isolation, and even danger. Originally from Seine-Saint-Denis, I have been campaigning for many years for a better integration of the inhabitants of the suburbs. Through our commitments, we have seen how much relegation to a territory began with what may seem at first sight derisory or even routine. This is what led us to campaign in the citizen collective “Plus Sans Ascenseurs" – No More Without Lifts -, which is fighting against these unacceptable situations of recurring breakdowns. Under the pretext that social emergencies are increasing, national and local authorities, and even more the backers, are reluctant to take strong steps to solve this problem that goes far beyond a simple service. They forget that one of the fundamental freedoms in France is that of being able to come and go, and that many people, trapped at home, are now deprived of it. In 2017, the delay of four months to repair an elevator is simply inconceivable. I want to recall the obvious: the problem we are pointing out is far from insoluble. It is neither more nor less than a question of will. With the collective "Plus Sans Ascenseurs" - No More Without Lifts - , we denounce this situation as humiliating and unsustainable. We are asking President Emmanuel Macron to seize this concrete problem - far from the big promises - and to commit to a public service of housing that fully takes into consideration the living environment of all citizens.  We call on all citizens of France, whether they live in the popular neighborhoods or not, to mobilize by signing this petition. Visite our website: https://plussansascenseur-25.webself.net/accueil Fouad Ben Ahmed

Fouad BEN AHMED
87,487 supporters
Update posted 5 days ago

Petition to Emmanuel Macron

"Douze millions de citoyens #Handicapés, ça mérite un vrai Ministère"

"Douze millions de citoyens Handicapés, ça mérite un vrai ministère" ! C'est ce que déclare Philippe Croizon, aventurier amputé des 4 membres. Nous partageons son point de vue.  Ras l'bol d'être représentés par un médecin, valide, à la tête d'un secrétariat d'état sans budget ni pouvoir !  Nous voulons un vrai "Ministère du Handicap" avec un ministre concerné et qui sait de quoi il parle ! Un médecin est là pour soigner les gens pas pour décider de la vie et l'avenir des Personnes Handicapées.  Il faut nommer un Handi ministre des Handicapés avec un budget pour améliorer la vie et l'Accessibilité de nos citoyens !    Pétition inspirée de l'article de notre Ami Philippe CROIZON dans le JDD du 10-04-2017. Le nombre de Personnes Handicapées extrait de "Rétrospective 2015 les chiffres clés du Handicap" talenteo.fr du 04-01-2016  PÉTITION CRÉÉE ET GÉRÉE PAR : Patrick & Michelle TOUCHOT d'Accessible POUR TOUS  Pour suivre 7j/7 toute l'actualité du #Handicap et de son #Accessibilité : Abonnez-vous à votre réseau ci-dessous (plus de 65 000 Abonnés) : Facebook - Twitter - Instagram - YouTube  https://www.facebook.com/Accessible.POUR.TOUShttps://www.facebook.com/accessiblepourtousdansehttps://www.twitter.com/@tomipa06https://www.instagram.com/accessiblepourtous https://www.youtube.com/user/accessiblepourtous  ENSEMBLE PLUS FORT ! 

Patrick et Michelle TOUCHOT
194,306 supporters
Update posted 5 days ago

Petition to Parlement européen, Commission européenne, Conseil de l'union europeenne

Respecter, promouvoir et protéger la liberté vaccinale dans toute l’Europe

English   Italiano  Español  Deutsch   Polskie   Hrvatski   Português   Norsk  Slovene  Svenska  Magyar  Česky  Slovensky  Lietuviška. La Charte des Droits fondamentaux de l’Union Européenne affirme clairement: « Le consentement libre et éclairé de la personne concernée doit être respecté dans le cadre de la médecine et de la biologie. »[1]  Pas loin de 40% des citoyens européens[2] ne jouissent pourtant pas de ce droit élémentaire en ce qui concerne l’acte médical qu’est la vaccination.  Il y a là une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.  En 2011, la Cour Suprême des États-Unis a déclaré que les vaccins étaient « inévitablement dangereux »[3]; la vaccination obligatoire telle qu’elle est imposée à ces citoyens est de ce fait inacceptable tant d’un point de vue médical qu’éthique, tout particulièrement lorsqu’aucune exemption médicale, religieuse ou philosophique n’est autorisée. Le EFVV (http://www.efvv.eu), un groupe représentant une vingtaine de pays européens (aussi bien des États membres de l’UE que des non membres) réclame par conséquent: 1. Que la vaccination obligatoire soit abolie partout en Europe dès lors qu’elle constitue une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. 2.  Que la vaccination obligatoire ne soit jamais introduite dans un pays où les vaccins ne sont que recommandés actuellement. 3. Que le Principe de Précaution soit appliqué en ce qui concerne la vaccination en Europe. 4. Que les citoyens européens bénéficient d’un consentement libre et pleinement éclairé en matière de vaccination. 5. Qu’un système européen efficace et indépendant d’enregistrement des effets secondaires vaccinaux (un système de « vaccinovigilance » comme il en existe un aux États-Unis) soit établi afin de surveiller la sécurité des vaccins. Un million de signatures provenant d’au moins sept pays de l’Union Européenne peut garantir un débat à Bruxelles.  Quelle que soit la politique en vigueur dans votre pays, nous vous invitons à vous unir en signant et en diffusant largement cette pétition. En 2016, on estime qu'environ 400 millions d’Européens dans les différents pays membres de l’Union Européenne jouissent de la liberté vaccinale et du droit à un consentement libre et éclairé, mais environ 258 autres millions de citoyens européens n’ont pas cette liberté de choix.[4]  Des vaccinations sont obligatoires en Belgique, en Bulgarie, en Croatie, en France, en Grèce, en Hongrie, en Italie, en Lettonie, à Malte, en Pologne, au Portugal, en République Tchèque, en Slovaquie, en Slovénie [5] et potentiellement dans d’autres pays susceptibles d’intégrer dans le futur l’Union Européenne, tels que l’Albanie, la Macédoine, le Monténégro et la Serbie.  C’est pourquoi nous appelons tous les Européens à s’unir pour exiger une politique de liberté vaccinale commune basée sur le consentement éclairé.  Nous réclamons aussi que soit créée une unité de pharmacovigilance vaccinale indépendante et efficace, dont les résultats soient transparents et accessibles au public.  Nous pensons que la vaccination obligatoire doit être abolie et qu’un système indépendant de pharmacovigilance vaccinale doit être mis sur pied car tout traitement non volontaire et forcé est une violation: - De la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies (1948) - De la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne (2000) - De la Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant (CIDE) des Nations Unies (1989) - De la Convention du Conseil de l’Europe pour la protection des Droits de l'Homme et de la dignité de l'être humain à l'égard des applications de la biologie et de la médecine: La Convention sur les Droits de l'Homme et la biomédecine (= La Convention d’Oviedo) (1997) - De la Charte Européenne des Droits des Patients (2002) -  Du Pacte International des Nations Unies relatif aux Droits Civils et Politiques (1966) - Et même du Code de Nuremberg (un ensemble de principes éthiques sur la recherche dans le domaine de l’expérimentation humaine en médecine, établi en 1947 après le Procès de Nuremberg à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale) . La Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne affirme clairement: « Toute personne a droit à son intégrité physique et mentale. »[6]  Ce texte affirme aussi: « Le consentement libre et éclairé de la personne concernée doit être respecté dans le cadre de la médecine et de la biologie »[7] et enfin: « L’interdiction des pratiques eugéniques et celle consistant à faire du corps humains et de ses parties, en tant que tels, une source de profit doivent être respectées. »[8] La Convention d’Oviedo stipule clairement: « L'intérêt et le bien de l'être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science. »[9]  L’article 5 de cette convention précise également: « Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu'après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé.  Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l'intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques.  La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement. »[10] La Charte Européenne des Droits des Patients stipule clairement en son article 4: « Chaque personne a le droit d'accéder à toute information qui pourrait lui permettre de participer activement aux décisions concernant sa santé ; cette information est un préalable à toute procédure ou traitement, y compris la participation à la recherche scientifique. »[11]  L’article 5 établit que: « Chaque personne a le droit de choisir librement parmi les différentes procédures de traitement et les différents soignants, sur la base d'informations proportionnées. »[12]  L’article 9 de cette Charte précise en outre: « Chaque personne a le droit de ne pas être victime du mauvais fonctionnement des services de santé ou d’erreurs médicales ; elle a droit à des services de santé et des traitements qui répondent à des normes de sécurité élevées. »[13] La Convention Internationale relative aux Droits de l’Enfant (CIDE) stipule quant à elle clairement: « La responsabilité d’élever l’enfant et d’assurer son développement incombe au premier chef aux parents ou, le cas échéant, à ses représentants légaux.  Ceux-ci doivent être guidés avant tout par l’intérêt supérieur de l’enfant. »[14] Le Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques stipule clairement en son article 18: « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu’en privé, par le culte et l’accomplissement des rites, les pratiques et l’enseignement. »[15] Le Code de Nuremberg affirme clairement pour sa part: « Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. »[16] Les effets indésirables (EI) des médicaments, dont les effets secondaires des vaccins, sont estimés être la cinquième cause majeure de décès hospitaliers au sein de l’Union Européenne[17] mais ces chiffres pourraient même s’avérer supérieurs compte tenu de l’importante sous-notification de ces évènements, tel que l’a reconnu le Dr David Kessler, ancien directeur de la Food and Drug Administration (FDA: l’agence américaine des Médicaments) durant les années 90’.[18]    Dans le cas des vaccins, le défaut de reconnaissance de tout lien de causalité constitue un problème supplémentaire. La Cour Suprême des États-Unis a déclaré que les vaccins étaient « inévitablement dangereux. »[19] La vaccination constitue un acte médical invasif qui est une offense pour le corps et en tant que tel, selon le Code criminel allemand[20], il exige un consentement éclairé.  Il a cependant été officiellement reconnu qu’il existe encore toujours d’énormes lacunes dans la compréhension scientifique actuelle en ce qui concerne la vaccination et par conséquent, l’exigence de fournir une information complète et compréhensible au préalable n’est tout simplement pas possible.  Les notices de vaccins[21] énumèrent une liste d’effets secondaires possibles, incluant parfois le décès.  Tant qu’une procédure médicale entraîne un risque, si l’innocuité ne peut être garantie et si une information compréhensible ne peut pas être fournie au préalable, le Principe de Précaution doit être appliqué. Il a été constaté que dans des régions où existe une liberté de choix en matière de vaccination, des taux élevés de couverture vaccinale tels que recommandés par l’OMS sont atteints sans recourir à l’obligation vaccinale.[22] Les pays européens voient différemment la responsabilité légale en ce qui concerne les dommages vaccinaux, mais d’une façon générale, les autorités politiques et médicales de même que les fabricants de vaccins ne sont pas tenus responsables, laissant les victimes privées d’aide et d’indemnisation. Aucune étude significative ou officielle comparant la santé des enfants vaccinés à celle des enfants non vaccinés n’a été menée jusqu’à présent, bien qu’il existe un nombre croissant d’études montrant que les enfants non vaccinés jouissent d’une bien meilleure santé que les enfants vaccinés.[23]  Ceci constitue donc un secteur où de plus amples recherches sont absolument nécessaires. Compte tenu de ce qui a été exposé ci-dessus, nous réclamons: 1. Que toute obligation vaccinale soit abolie dans tous les pays européens. 2. Que l'obligation vaccinale ne soit jamais introduite dans un pays où les vaccins ne sont que recommandés actuellement. 3. Que le Principe de Précaution soit appliquée dans le domaine de la vaccination en Europe. 4. Que tous les citoyens européens bénéficient de la liberté vaccinale et du droit à un consentement pleinement éclairé en matière vaccinale, ce qui est un droit humain universel. 5. Et qu’une unité indépendante de vaccinovigilance soit établie, où pourront être rapportés les effets secondaires de vaccins ainsi que leur nombre et leur gravité, et que ces données soient facilement accessibles à tous en Europe. Références: [1] http://www.europarl.europa.eu/charter/pdf/text_fr.pdf, Article 3, page 9[2] Calculé utilsant http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_European_countries_by_population et http://www.eurosurveillance.org/images/dynamic/EE/V17N22/DAncona_tab1.jpg[3] Bruesewitz v. Wyeth LLC, 131 S. Ct. 1068, 179 L.Ed.2d 1 (2011), http://www.supremecourt.gov/opinions/10pdf/09-152.pdf [4] Calculé utilisant http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_European_countries_by_population et http://www.eurosurveillance.org/images/dynamic/EE/V17N22/DAncona_tab1.jpg[5] http://www.eurosurveillance.org/images/dynamic/EE/V17N22/DAncona_tab1.jpg[6] http://www.europarl.europa.eu/charter/pdf/text_fr.pdf, Article 3, page 9[7] http://www.europarl.europa.eu/charter/pdf/text_fr.pdf, Article 3, page 9[8] http://www.europarl.europa.eu/charter/pdf/text_fr.pdf, Article 3, page 9[9] http://conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/164.htm, Article 2 – Primauté de l’être humain[10] http://conventions.coe.int/Treaty/FR/Treaties/Html/164.htm, Article 5 – Règle Générale[11] http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/poster.pdf, Article 4 – Droit au Consentement Eclairé[12] http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/poster.pdf, Article 5 – Droit à la Liberté de Choix[13] http://www.sante.gouv.fr/IMG/pdf/poster.pdf, Article 9 – Droit à la Sécurité[14] http://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx, Article 18[15] http://ec.europa.eu/justice/policies/privacy/docs/un-art17_fr.pdf, Article 18.1.[16] http://descobayesetdeshommes.fr/Docs/NurembergTrad, Principe 1[17] Arlett, Dr. Peter, Setting the Scene: New European Union Pharmacovigilance Legislation, November 2012, slide 6 - (http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Presentation/2013/01/WC500137839.pdf) et également https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4412588/[18] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16689555[19] Bruesewitz v. Wyeth LLC, 131 S. Ct. 1068, 179 L.Ed.2d 1 (2011), http://www.supremecourt.gov/opinions/10pdf/09-152.pdf[20] http://dejure.org/gesetze/StGB, §§20 et 223 - 231 [21] http://www.vaccinesafety.edu/package_inserts.htm[22] Par exemple, en Ecosse la couverture atteint 97% : http://www.isdscotland.org/Health-Topics/Child-Health/publications/index.asp[23] http://www.vaxchoicevt.com/science/studies-comparing-vaccinated-to-unvaccinated-populations/, http://www.efi-online.de/wp-content/uploads/2014/10/VaccineFreeChildrenHealthier.pdf , http://www.rescuepost.com/files/mawson-et-al-2017-vax-unvax-jnl-translational-science.pdf et http://vaccineinjury.info/survey/comparison-of-the-state-of-health-of-unvaccinated-and-vaccinated-children.html

Secretary European Forum for Vaccine Vigilance (EFVV)
195,821 supporters