Topic

Droits humains urgence

6 petitions

Started 2 months ago

Petition to Bruno Le Maire, Marlène Schiappa, Edouard Philippe, Muriel Pénicaud, Brigitte Macron, Laurent Wauquiez, Agnès Buzyn, Christian Monteil

Aider les mères de familles entreprenante à accéder à un financement spéciale sans apport

Je m'appelle victoria, j'ai 26 ans et je suis maman de 3 enfants en bas âges que j'élève seule. Je suis aussi auto-entrepreneur depuis 2017 mon métier de base est conseillère de vente en image, je me suis mise à dessiner des vêtements en fonction des morphologies allant du 36 au 48 et du sur mesure au-delà du 48, pareil en dessous du 36. La fabrication sera-elle basée en Turquie ce qui signifie que je suis officiellement dans l'import-export. N'ayant pas pu débloquer des fonds en 2017 j'ai fait une lettre au président de la République mentionnant ma situation en lui expliquant que j'avais besoin de financement pour mener à bien mon projet. Le cabinet de monsieur Xavier-Lauch m'a répondu que le président porté de l'attention à ma démarche, mais qu'il ne pouvait pas me débloquer des fonds.Cependant qu'il allait faire passer mon courrier au préfet de la Haute-Savoie.Depuis ce jour je n'ai jamais eu de suite ! La référence à rappeler est : PDR/SCP/BCP/BR/A066323. Parallèlement suite à mon vécu qui n'est pas anodin (agressions sexuelles dans mon enfance et violence conjugal) j'avais honte de partager ce que j'avais vécu au fond et d'assumer l'humiliations, mais si je me permets de le faire aujourd'hui c'est parce que j'ai fait des recherches et je me suis aperçu qu'on était des millions à vivre ce genre de situation et qu'une femme tous les 3 jours mourraient en France.La faite que je réussisse à remonter la pente, accepter mon passé et me servir de ça pour construire mon avenir, a pu inspirer d'autre femmes qui m'ont demandé de les aider. Suite à cette expérience, je ne suis pas devenu psychologue, ni médecin, encore moins psychiatre ou assistante sociale, mais je suis devenue COACH de développement personnel et j'aide les femmes qui ont subis les mêmes choses que moi à évoluer et libérer leurs potentiels de manière positive et durable. Sur 2 ans toutes les femmes avec qui j'ai pu travailler pour la plupart sont des mères de familles nombreuse, réinsérée dans la vie active aujourd'hui ce sont des femmes qui s'assume pleinement et qui non plus peur d'affronter la vie tel quel se présente au quotidien. Jusqu'à maintenant mes croquis sont prêts depuis plusieurs mois, les tissus ont déjà était trouvé, pour présenter la collection un défilé de mode est organisé, le lieu est déjà réservé, le local trouver tout à était mis en place pour que la société se présente à la France. Mais n'ayant pas d'apport financier personnel sans mon associé il m'est impossible d'accéder à un prêt bancaire, choses que je trouve inadmissible. Pour certaines, il est impossible de trouver des associés en qui elle peuvent avoir confiance. Dans un pays de droit et de liberté comme le nôtre en 2019 comment se fait-il qu’aucune solution n’ait été trouvée pour faciliter l'accès à l'entreprenariat de ces femmes ?! La question que je me suis posée est la suivante : Nous sommes plus de 2 millions de femmes à être mères célibataires combien somme nous à vouloir être entreprenante ? Pour celles qui n’ont pas d'apport personnel combien d'année devrons telles encore toucher le RSA, le temps que leurs enfants entrent à l'école (pour celles qui ont 1 enfants à 3-4 enfants parfois). Comptons déjà 6 voire 7 ans suivant les écarts, pour pouvoir trouver un travail à temps pleins. Il faudra encore 5 ans minimum pour économiser un montant nécessaire pour être éligible à un prêt bancaire ! Et elles devront attendre 3 années supplémentaire pour vivre de leurs sociétés correctement. Et la 10 ans voir 15 ans se seront écoulés !!! Or que de bases certaines femmes ont entre 20 à 30 ans et d'autres ont entre 31 à 45 ans ce qui est juste inadmissible quand vous rajouter le temps qu’elles devront attendre pour devenir chef d'entreprise. Notre vie est assez compliquée au quotidien pour que nous devions subir encore ces attentes interminables. Alors je souhaite dire stop est mobiliser toutes les personnes vivant de près ou de loin cet situations, je vous invite à partager cette pétitions en masse, afin de faire entendre nos voix et que les choses puissent enfin tourner en notre faveur j'ai eu une idée et suite à cette pétitions, une manifestions suivra début août qui aura pour but de recevoir des témoignages, message d'encouragement et surtout que le gouvernement puissent trouver une solutions afin qu'on ne soit plus laisser à l'abandons. Je vous invite à suivre la suite officielle de cette action sur Instagram qui est pour le moment le seul réseau que nous utilisons. Le nom est "UNKOMPARABLE " J'ai aussi mentionné plusieurs personnes du gouvernement ou élu qui pourrait avoir la possibilité de changer les choses tel que : - La Première Dame de France Mme Brigitte Macron : Etant mère vous savez que ce n'est pas facile tous les jours, pour la plupart des cas nous voulons toutes offrir le meilleurs pour nos enfants.D'autant plus qu'il est encore plus délicat de faire face à tous les aléas parentaux quand on est seule. - Secrétaire d'état chargée de l'égalité entre hommes et femmes Marlène Shiappa : Ayant subi des violences différentes mais aussi importante les unes que les autres, je ne me suis pas laisser aller. S'était dure mais je me suis battue pour sortir ma tête au-dessus de tous ces problèmes, mon arme à moi à était l'espoir, de savoir qui j'étais et ou je voulais aller.Il était pour moi hors de question que ce que j'ai vécu m'emprisonne, que ma vie se résume à une dépression constante, je me suis donc accroché à la vie car il était important pour moi de la vivre et d'avancer cela résumerait ma revanche sur tous les mauvais épisodes de ma vie. Essayer de rester positive quand tout autour de vous s'effondre est ma lutte de tous les jours, si j'ai pu y arriver je pense que les femmes ayant vécu la même chose que moi pourront y arriver aussi. Je m'adresse à vous car vous avez reçu un chèque pour votre ministère en début d'année de plusieurs millions d'euro, ne pourriez-vous pas mettre en place des prêts d'apport à taux zéro pour nous les femmes et mères de famille voulant entreprendre ? Afin qu'ont puissent nous aussi avoir accès à des prêts bancaire pour monter nos sociétés, sans forcément devoir trouver des personnes extérieures au projet. - Président de la régions Auvergnes Rhône-Alpes Laurent Wauquiez : Vous êtes le créateur du concept "je lance mon projet" dans votre région comme j'ai pu le lire dans votre courrier quelque années auparavant vous avez pu faire plusieurs millions d'euro d'économie. Est cet à partir de là que vous avez décidé de créer cette formation de 8H et permettre à tous ceux qui sont éligible de pouvoir suivre un accompagnement pour monter le business plan et surtout de pouvoir faciliter l'accès à un prêt bancaire. Mais nous revenons aux faites que les mères de familles voulant entreprendre qui ont un projet et qui veulent s'en sortir, le seul problème restera l'apport personnel. Ayant moi-même fait cette formation, à la fin je me suis vu refusé un passage en commission pour seule motif l'apport personnel insuffisant, seule la présence de mon associé suffit pour que ce soit une bonne garantie. Et je trouve ça injuste car le travail fournit durant l'élaborations du BP sera plus assidu, car elles savent qu'elle avance avec un handicap. - Ministre de l’économie (Bruno Lemaire) : J'ai un prévisionnel que j'ai travaillé durant plusieurs mois que j'aimerais défendre auprès de vous, si vous acceptez de me recevoir. Il est vrai que sans apport personnel les banques selon elles pensent que nous n’avons rien à perdre puisqu'elles seront les seules à investir dans la société mais bien au contraire. Nous investissons notre temps et énergie pour mener à bien notre entreprise, nous avons également plus à perdre de ne pas réussir, car nous travaillons jours et nuit pour monter le BP. Nous devons aussi faire un choix, travailler pour nourrir nos enfants ou prendre le temps de crée notre société en sachant que nous avons des charges et qu'il est parfois compliqué de tout gérer ? Mais je pense qu'il faut prendre en compte tout ça. Oui il est vrai que l'argent de départ est investi par la banque, mais c'est nous qui avons plus à perdre que notre projet ne marche pas par la suite avec tout le temps et l'énergie que nous avons utilisée pour arriver à terme. Bien que vous ne soyez en aucun cas la cause de nos difficultés au nom de toutes je pense que nous méritons d'avoir un peu plus d'attentions et de soutiens vis à vis du gouvernement. - Ministre des affaires social (Agnès Buzyn) / Président du conseil départemental de la Haute-Savoie : Vous faites fasse à plusieurs cas de mère isolée et pourtant dans le fond la plupart des situations se ressemble. Tous ce que nous attendons c'est d'être traité différemment, nous avons besoin d'espoir et plus de soutient pour la réinsertion, qu’il y a plus de fond mis en place spécialement pour les mères isolées. - Ministre du travail (Muriel Pénicaud) : Etre mère n'est pas un métier c'est avant tout une volonté, un devoir envers nos enfants de maintenir une certaine éducation pour garantir un bon développement et une bonne éducation. Mais en tant que mère nous avons aussi le droit d'être épanouie professionnellement, je ne comprends donc pas pourquoi il n'y pas eu de fond mis a disposions des mères qui veulent crée où reprendre des sociétés. Nous ne sommes pas des incapables bien au contraire nous pouvons aussi pour certaines crée de l'emploie, Ce qui réduirait par ailleurs le nombre de femmes percevant le RSA. - Premier ministre Edouard Philippe : Certes vous vous êtes entouré de ministre compètent dans leurs domaines et qui je suis sûr mettent tout en œuvre pour tenir le quinquennat à jour et je le respect entièrement. Mais selon moi pour pouvoir trouver des solutions dans certaines situations il faut les avoirs vécu.   Les femmes en générale ont besoin d'espoir de croire que c'est possible malgré les problèmes qu'elles peuvent traverser au quotidien, leur vie ne s'arrête pas parce qu'elles ont eu des enfants ou qu'elles se retrouvent seules à les élever au contraire c'est un nouveau chapitre qui mérite d'être vécu est écrit par elles. Nous n'avons pas besoin qu'on nous rappelle à quel point c'est dure ce que nous vivons. Aujourd'hui je fais passer un message et je veux dire à toutes ces femmes que l'espoir et dans leurs cœurs peu importe ce que nous pouvons traverser car chaque problème à une situations. Je souhaiterais à travers cette pétition présenter ma société et permettre d'être un canal et une motivation pour toutes les mamans qui ont de l'ambitions et qui voudrons entreprendre dans un future proche. Afin qu'elles puissent elles aussi être faciliter dans leurs démarches futures, concernant leurs projets.  

Unkomparable by VICTORIA BANK'S
142 supporters
Started 3 months ago

Petition to Michel SIDIBE, ministre de la santé et des affaires sociales, Hamadou KONATE, Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Ibrahim Abba SANGARE, Directeur national du développement social

Pour une mise à l’abri d’urgence des déplacés internes maliens à Bamako avant l’hivernage

À l’approche de la saison des pluies, et alors que les altercations récentes continuent de pousser des populations à l’exode, nous Malien.nes et ami.e.s du Mali, nous inquiétons de la condition de vie des personnes déplacées autour de Bamako et demandons une prise en charge digne de ces populations. Le nombre de déplacés internes maliens n’a cessé d’augmenter ces derniers mois en raison d’attaques et de conflits intercommunautaires qui s’intensifient dans le centre du Mali, illustré récemment par le massacre du village d'Ogossagou, qui a fait plus de 160 morts. Depuis décembre 2018, des déplacés, pour la plupart peuls, ont installé un camp dans le quartier de Faladié, à Bamako, sur une décharge occupée occasionnellement par des éleveurs de bétail. La situation humanitaire du camp est fort préoccupante. Près de 823 personnes, dont plus de 500 enfants, vivent sous des tentes de fortunes installées sur un tas d’ordures. De plus en plus de cas de paludisme et de malnutrition sévère ont été détectés. Les conditions d’hygiène et sanitaire sont inacceptables et ne cessent de se détériorer sur le site : Aucun sanitaire (ni latrine) conduisant certains à déféquer à l‘air libre Manque de points d’eau faisant craindre l’apparition d’un réel drame sanitaire lorsque l’on sait que 20 litres d’eau par jour et par personne est la norme qui permettrait de prévenir la propagation d’épidémies telle que le choléra et la propagation de maladies hydriques (diarrhée, typhoïde, polio, méningite, hépatite, etc.) Nous, Malien.ne.s et ami.e.s du Mali, sommes conscients du travail effectué depuis décembre 2018 par le personnel de la Direction nationale du développement social du Mali ainsi que des dons d’associations maliennes et de particuliers. Mais ces dons ne permettent pas aux déplacés de vivre dans de bonnes conditions. A l’approche de la saison des pluies, nous craignons que les tentes de fortune ne puissent résister aux intempéries. Par ailleurs, compte tenu des conditions d’hygiène et sanitaire nous souhaitons éviter qu’un drame sanitaire se produise avec l’apparition et la propagation d’épidémies, telles que le choléra. Dans ces conditions et sans intervention rapide des pouvoirs publics, les drames sont inévitables. Nous demandons, aux pouvoir publics du Mali, à travers, le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel SIDIBE, le Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Monsieur Hamadou KONATE ainsi que le Directeur National du Développement Social, Monsieur Ibrahim Abba SANGARE : Une opération de mise à l’abri humanitaire d’urgence garantissant un hébergement digne des déplacés du camp de Faladié et de ceux vivants dans d’autres camps maliens insalubres, dans la durée, avec accompagnement social et sanitaire dans les plus brefs délais Un travail en synergie entre les différents acteurs de terrain et institutions afin d’avancer rapidement et efficacement Nous ne pourrons nous résoudre à accepter que nos enfants, frères, sœurs, pères et mères vivent dans de telles conditions et nous ferons tout notre possible pour que chaque Malien.ne.s puisse vivre dans la dignité !  

Fanta KONE
1,058 supporters
Update posted 3 months ago

Petition to Nicole Belloubet

Autorisez Foued à être traité contre sa leucémie

Bonjour je me présente, Je m’appelle Foued, j’ai 35 ans, je suis incarcéré actuellement au centre de détention de Nantes. Je suis condamné à une peine de 7 et 6 années et il me reste aujourd’hui 10 ans à faire. On vient de me détecter une leucémie aiguë myéloblastique (cancer de la moelle osseuse et du sang). Certes je suis un voyou aux yeux de la société mais ni un meurtrier, ni un violeur et encore moins un terroriste. Si aujourd’hui on a créé cette pétition, c’est parce que j’ai besoin de votre aide. L’hôpital dans lequel je suis actuellement m’a mis dans une chambre carcérale, je suis gardée 24h sur 24, ce qui est normal mais les policiers de Nantes ne veulent pas porter les tenues stériles pour que je puisse bénéficier de mes soins, je devrais être normalement dans une chambre stérile.  L’hôpital se voit donc contraint de faire des soins minimum c'est à dire transfusions et médicaments pour repousser ma maladie, or les médecins ont bien stipulé que je dois faire de la chimio intensive ou ma maladie me prendrait très vite. Mes conditions d’hospitalisation sont anormales, la police m’a fait dormir attaché toute la nuit à mon lit, tout ça parce que j’ai refusé de me mettre nu à la sortie d une visite famille. Je vois ma famille selon leur humeur, soit 1 visite par jour de 60 mn du lundi au vendredi de 15h à 17h sachant que ma famille vient de Paris pour moi... Les médecins ne veulent pas me garder à l’hôpital sous prétexte qu’ils ne peuvent travailler dans ces conditions.Ils m’ont placé un cathéter mais toujours pas de chimio intensive à ce jour, j ai eu des points de suture car celui-ci bouge. Hier ma grande soeur est venue et m’a trouvé très affamé (car je ne mange que ce qu’on me donne et ce n’est pas assez). Mes draps étaient plein de sang. On m'a remis des draps propres et dit que c’était à moi de les changer. Sauf erreur de ma part, c’est aux aides soignantes de le faire. Donc j’ai refusé! Ils veulent me transférer à Rennes, mais il y a pas d’unité stérile. La police insiste fortement pour que je signe une décharge... ils veulent juste se débarrasser de moi!!! Un des plus gros terroristes actuellement incarcérés a tout dans sa cellule, fait du sport, a des parloirs... et moi juste un lit et je ne peux même pas me lever. Aujourd'hui je suis encore plus affaibli. Est ce normal de me laisser mourrir à petit feu??? N’ai-je pas le droit à des soins comme toute personne malade??? Je ne demande pas d'argent, uniquement votre soutien en signant, partageant et parlant autour de vous de ma cause. Encore merci. Foued.

Mobilisation POUR FOUED
14,331 supporters
Update posted 5 months ago

Petition to M. Macron, Mme Florence PARLY

LA BARBARIE, permis de tuer : PAS EN NOTRE NOM !

                                  Adressée à :M. Le Président de la RépubliqueM. le ministre des Armées                                  LA BARBARIE : PAS EN NOTRE NOM !           Comment un gouvernement peut-il autant bafouer les droits humains                                                 en notre nom ? Après avoir refusé d’accueillir les bateaux comme l’Aquarius qui ont sauvé des milliers de migrant.e.s de la noyade en Méditerranée et avoir participé ainsi à leur disparition, la France vient de décider d’offrir 6 embarcations marines rapides à la Libye.  « Cette action s’inscrit dans le cadre du soutien de la France aux efforts de la marine libyenne pour lutter contre l’immigration clandestine », selon le porte parole du ministère des Armées. Les migrant.e.s et demandeur.euse.s d’asile qui sont capturés en mer et refoulés en territoire libyen sont placé.e.s en rétention et  soumis à des conditions de vie inhumaines : Insuffisance de nourriture,  d'eau, de soins médicaux, mais aussi  passages à tabac, tortures, violences sexuelles, esclavage, homicides… En bref, droit de vie et de mort sur des personnes otages de la barbarie. Plus personne ne l’ignore.Le Gouvernement français délivre donc un permis de tuer en notre nom ! Nous exigeons que la France renonce à ce projet qui bafoue une fois de plus les valeurs constitutionnelles françaises : Liberté, Egalité, Fraternité. Parce qu’il est du devoir absolu de tout gouvernement de la République d’en assurer le respect, nous demandons que la France accueille dignement ces hommes, ces femmes et ces enfants : cinquième puissance économique mondiale, nous pouvons le faire, nous devons le faire ! Pétition initiée par :Roya citoyenne - Ligue des droits de l’homme, Comité régional PACA et section de Nice - Habitat & Citoyenneté. Premiers signataires :Etats Généraux des Migrations - Mouvement Contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples – Ensemble ! – Médecins Du Monde - Réseau Education Sans Frontières - Syndicat des Avocats de France – Alternatives & Autogestion - FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tous-tes les Immigré-e-s) Alpes-Maritimes :Somico 06 (Soutien Migrants Collectif 06) : Artisans du monde 06 - Attac 06 - Citoyens solidaires 06 - Collectif citoyen Bevera - Défends Ta Citoyenneté ! - FCPE, FSU 06, LDH Paca, LDH Nice, Mouvement de la Paix, MRAP 06, Planning familial 06, Réseau décolonial 06, RESF 06, Solidaires 06, Solidaires étudiant-e-s Nice,  Vallées solidaires 06.et : Association pour la Démocratie à Nice – CIMADE 06 - Diem 25 Nice - Ensemble ! 06 - France Insoumise 06 – Keshaniya Kitchen - Nouveau Parti Anticapitaliste 06 - Parti Communiste 06 - Parti de Gauche 06 - Tous citoyens ! – UD CGT 06 Et ailleurs :Collectif Agir (Aix-en-Prov.) – Les Ami.e.s de la Roya - AID  –  L’Auberge des migrants – Le Cercle des Voisins du CRA de Cornebarrieu - Cent pour un Avignon - Cimade Figeac – Cimade 66 –  Collectif Migrants Var - Collectif les Etincelles 75 – Collectif des Hébergeurs solidaires de Nantes et alentours – Collectif Louis Guilloux - COPAF (COllectif Pour l'Avenir des Foyers) -  Emancipation tendance intersyndicale - Enfants Venus d’Ailleurs - FI Avignon – Itinérance Cherbourg - Justice et Libertés 67 – LDH comité régional Rhône-Alpes - Mouvement Utopia – MRAP Vaucluse - Paris d’exil - PCF 65 – Refuges solidaires Briançon – Collectif Réfugiés du Vaucluse – Résister aujourd’hui - RESF 13 – RESF 23 – RESF 44 - RESF 63 – RESF 65 – RESF 83 - RUSF 13 –  RTM (Rencontres avec le Tiers Monde) - Solidarité migrants Oise - Système B - Terre d'errance - Tous migrants - Tous migrants Savoie - Tous pour Calais/la Maison solidaire – Un ailleurs pour tous - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) – WISE Rappel sur la situation faite aux personnes migrantes en Libye :https://www.infomigrants.net/fr/post/15432/migrants-tortures-en-libye-les-images-insoutenables-du-reportage-de-channel4?fbclid=IwAR2FHSTrdF00zfFo2kCsn6zMGjTgdbiSx1cGNPwicqbKYRpwdVFuxbe6JAU - 22/1/2019 M. Yaxley du HCR (agence des Nations-Unies pour les réfugiés) : « Le contexte actuel en Libye où sévissent des flambées de violence et des violations généralisées des droits de l’homme, aucun réfugié ou migrant sauvé en mer ne devrait y être renvoyé »https://www.unhcr.org/fr/news/press/2019/1/5c4360dda/hcr-atterre-informations-deces-refugies-migrants-mer-mediterranee.html - Voir aussi, Courrier international du 2/1/2019"Enquête. Comment l'Europe et la Libye laissent mourir les migrants en mer"https://www.youtube.com/watch?v=dcbh8yJclGI&feature=share   _________________________________________________________________

Roya citoyenne, LDH Nice et Paca, Habitat & Citoyenneté
8,733 supporters