Topic

droits des migrants

14 petitions

Started 1 month ago

Petition to Conseil Départemental du Tarn, philippe.folliot@assemblee-nationale.fr , jean.terlier@assemblee-nationale.fr , marie-christine.verdier-jouclas@assemblee-nationale.fr , Jean - Michel Mougard : Préfet du Tarn, François Proisy : Sous - Préfet du Tarn

Arrêtez les OQTF (Obligation de quitter le territoire) aux 18 ans des Mineurs isolés !

Nous sommes un collectif rassemblant des associations, des éducateurs, des établissements scolaires et des entreprises locales dans le Tarn. Nous réclamons la fin des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) systématiques lorsque les mineurs non accompagnés atteignent la majorité et une meilleure prise en charge de ces jeunes majeurs comme le recommande le Défenseur des droits dans son audition du 5/12/2017. https://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/note_audition_ddd_mna_5_12_17_0.pdf Tant qu’ils sont mineurs, les mineurs non accompagnés, c’est-à-dire qui arrivent sur le territoire sans famille, sont pris en charge financièrement par le Département et par l’Aide sociale à l’enfance comme le prévoit la loi. Ces jeunes sont scolarisés en vue d’acquérir ou de perfectionner la maîtrise de la langue et de passer des diplômes. A leur majorité, ne bénéficiant plus de l’Aide sociale à l’enfance, ils reçoivent une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Quand ils reçoivent cette OQTF, ils peuvent être toujours scolarisés, et dans ce cas, ils se voient refuser le droit de passer le diplôme pour lequel ils ont suivi les cours. Certains peuvent avoir signé un contrat de travail. Ce contrat est alors rompu car la Préfecture leur refuse l’autorisation de travail, peu importe le temps déjà passé dans l’entreprise ou l’investissement réalisé par l’entreprise dans la formation du jeune (par exemple, dans le cas des contrats d’apprentissage). En refusant l’insertion de ces jeunes, nous mettons en danger notre pays vieillissant.  Nous renvoyons de la main d’œuvre qualifiée que nous avons déjà formé et dont l’économie a besoin. https://www.lesoir.be/222179/article/2019-05-04/bruno-colmant-economiste-nous-avons-besoin-de-limmigration-pour-faire-face-nos   Nous nous insurgeons contre cette pratique : - qui va à l’encontre du droit international à l’éducation, - qui est contraire aux valeurs françaises et à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, - qui vient briser les rêves d’insertion économique et sociale de ces jeunes, - qui est synonyme de gaspillage de l’argent public, - qui s’oppose aux intérêts des entreprises locales, qui peinent à trouver de la main d’œuvre et qui ont investi financièrement dans la formation de ces jeunes.   C’est pourquoi, nous vous demandons de mettre fin à cette pratique.   https://www.lacimade.org/publication/decryptage-sur-les-migrations/ https://blogs.mediapart.fr/jeunes-isoles-etrangers/blog/200918/accueil-et-desaccueil-des-mineurs-isoles-etrangers-dans-le-tarn https://www.la-croix.com/Monde/Europe/Quels-pays-dEurope-accueillent-migrants-2018-06-14-1200947227 https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-journal-des-idees-emission-du-lundi-07-octobre-2019

Laetitia GEMIN
1,841 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to Monsieur le Consul Général de France en Liban, Monsieur l'Ambassadeur de France en Liban

Une famille syrienne bloquée ! A Syrian family trapped in Lebanon!

URGENT!  Vous êtes-vous déjà demandé ce que vous ressentiriez si vous n'aviez nulle part où aller avec vos cinq enfants – ou comment les nourrir et les abriter ? Imaginez que vous êtes des réfugiés vivant au Liban sans aucune assistance. Que vous ne pouvez plus retourner dans votre maison aujourd'hui détruite en Syrie ravagée par la guerre. Ni rester où vous êtes parce que le gouvernement libanais est lui-même impuissant et qu'il tente de renvoyer les réfugiés en Syrie.  Et que maintenant votre demande de visa pour entrer en France a été rejetée sans aucune explication même si vous y avez famille déjà réfugiés et des amis prêts à vous recevoir. Telle est la réalité de la situation de la famille Barghouth. Merci de signer afin d'appuyer la pétition adressée au Consul de France au Liban (et de confirmer ainsi votre soutien à la famille Barghouth. Incitez le gouvernement français à faire son devoir humanitaire en sauvant cette famille et beaucoup d'autres.  Notre lettre aux officiels français, en français et en anglais, sont disponibles sur le site Web de la LSR. Oui, les pétitions et les campagnes écrites sont utiles et efficaces en France. Cette pétition ne concerne qu'une seule famille mais nous espérons qu'elle servira d'exemple pour en aider beaucoup d'autres à se sortir de situations dramatiques similaires. S'IL VOUS PLAIT AIDEZ-NOUS ! URGENT!  Have you ever thought what it would feel like to have no place to go with your five children – or how to feed and shelter them? You are Syrian refugees living in Lebanon with no support. You can’t go back to your now-destroyed home in war-ravaged Syria. Neither can you stay where you are because the Lebanese government is over-burdened itself and is trying to send refugees back to Syria. And now your request for visas to enter France has been rejected with no explanation even though you have family, who are refugees themselves, and friends there ready to receive you. This is reality for the Barghouth family. Please sign our petition to the French Consul in Lebanon  to indicate your support for the Barghouth family. Encourage the French government to do its humanitarian duty to save this young family and many others. Our letter to French officials, in French and in English, are available on the LSR website. Petitions and letter-writing campaigns do make a difference in France. This petition is about just one family but we hope it will help to set an example that will help many others escape similarly perilous situations. PLEASE HELP!

Languedoc: Solidarité avec les Réfugiés avec sept autres associations bénévoles en France
1,821 supporters