Topic

diversité culturelle

3 petitions

Started 2 months ago

Petition to passionés , Sportifs, paris mutuels

Sauvegarde des sports à paris mutuels

Bonjour à tous  Comme vous le savez les décrets suivant vont être abrogés : Décret 1933-02-25 Décret 1933-02-26 Décret 1938-05-07 Nous demandons le retour de ces décrets ! Nous demandons aussi au ministère de l'agriculture d'obliger l'ARJEL à accepter touts les sports (rentables ou non !!)  Ces décrets permettent à certains sports d'ouvrir des paris mutuels Ces paris mutuels sont parfois vitaux pour la trésorerie de certains clubs ... De plus ces sports bénéficient de l'attrait des parieurs pour se faire connaître, ce sont souvent des disciplines peu connues et pourtant culturellement elles sont importantes. Avec la formation de l'ARJEL nouveau "gestionnaire des paris sportifs " ce sont plus d'une centaine de disciplines sur lesquelles il ne sera plus possible de parier. En voici quelques exemples : L'aviron Le Baseball Le BMX Le VTT Le golf La pelote Basque Les courses de lévriers Le Horse-ball Le judo Le tennis La voile Le volley ball Le tennis de table Le sport de boules Le roller skating Le handball Le motocyclisme L'escrime ... liste complète ici : http://www.arjel.fr/IMG/sport/suppressions.pdf et bien d'autres sont concernées car jugées pas ou peu rentables par l'ARJEL, ne laissons pas les petits clubs mourir, ces sports méritent d'avoir les mêmes avantages que les autres !!  Beaucoup de clubs vont fermer leurs portes car leur activité est représentée par les paris mutuels et d'autres vont perdre jusqu'à 50% de leurs manifestations annuelles. Ce qui est intolérable en France pour un pays qui ce dit vouloir sauvegarder ses sports. Là France n'est-elle pas un pays où le sport a une place importante ? La il est question de sauvegarde d'une partie du patrimoine sportif  La passion n'est pas une question de rentabilité 

Terence GERARD
142 supporters
Started 10 months ago

Petition to auteur, éditeur de littérature jeunesse

Pour une littérature jeunesse qui représente la réalité #representationmatters

Lorsque l'on recherche un livre pour enfant qui a pour héros ou héroïne, un enfant d'origine asiatique, indienne, africaine, maghrébine, mexicaine ou encore en situation d'handicap; on se heurte à un mur. Telle est la réalité de notre époque, la littérature jeunesse en Occident manque cruellement de diversité au sens large : Edilivre : "Malgré l’absence de statistiques concrètes, on constate une très grande majorité de personnages blancs dans la littérature jeunesse actuelle. Que ce soit au niveau national ou international, le manque de diversité perdure et les enfants racisés peinent à trouver des héros auxquels ils peuvent s’identifier. L’enjeu est pourtant crucial pour les jeunes en pleine construction de leur identité. Nous vous proposons de découvrir ci-dessous des livres offrant plus de diversité ethnique dans leurs histoires." Royaume-unis : "Une étude révèle que seuls 4% des albums jeunesse britanniques mettent en scène des personnages issus de minorités ethniques. " Actualitté Etats-unis : "Les chiffres sont particulièrement révélateurs : entre 1994 et 2014, et malgré un président noir à la Maison-Blanche, le pourcentage d'ouvrages jeunesse signés par ou faisant apparaître des personnages de couleur — entendre, autre que la couleur blanche et le type caucasien — n'a gagné que 4 points, passant de 10 à 14 % de la production totale. En moyenne, seuls 10 % de la production est donc tournée vers le multiculturalisme, sur les 20 dernières années."  "Comme rapporté par Les Histoires Sans Fin, des auteurs et bibliothécaires américains s'accordent à souligner la difficulté pour les parents de trouver des livres avec des personnages auxquels leurs enfants pourraient s'identifier, s'ils sont issus de familles immigrées. Toutes les minorités en général sont confrontées à cette lacune en terme de diversité : « Je ne peux citer l'exemple d'aucun livre pour enfants avec des Américains arabes. Il n'y a pas assez de livres qui véhiculent la vie quotidienne des enfants », a avoué Phyllis Grubbs, responsable du développement de la collection de la Nashville Public Library aux États-Unis." Actualitté France : "Dans la littérature jeunesse actuelle, 9 livres sur 10 représentent des enfants blancs [...] Dans les rayons de la fnac ou n’importe quelle librairie, vous avez 47 bouquins différents sur la reine des neiges, mais 3 bouquins pourris avec des héros non blancs, qui la plupart du temps sont des clichés du genre Boubou dans la savane ou Meï fait du riz. La honte !!! La littérature jeunesse française est de très bonne qualité et réputée dans le monde entier, nous sommes le pays des droits de l’homme et de l’égalité, mais on n’est pas foutu de fournir des bouquins à des gosses non blancs qui sont obligés de s’identifier tant bien que mal à des héros blancs ou des animaux".Bilibok "Si encore trop peu de livres de jeunesse mettent en scène un personnage en situation de handicap, la vocation pédagogique de cette littérature amène les prescripteurs de livres de jeunesse, enseignants ou parents, à rechercher un support pour parler du handicap avec les enfants.L’étude des représentations renseigne sur un consensus social concernant les situations de handicap, et les représentations dans la littérature enfantine offrent des indices concernant la position d’une société donnée à l’égard des enfants et des adultes. « On peut affirmer que l’œuvre de fiction assume le rôle d’agent d’acculturation, puisqu’elle traduit les normes du groupe. […] Elle tend à véhiculer de manière efficace les modes de pensée, les attitudes, les opinions partagées, en un mot les façons d’être caractéristiques d’une culture et d’une société » (Ascenzi, 2002, p. 16-17). Les recherches d’Escarpit, Vagné-Lebas et ses collaborateurs (1988) s’accordent sur l’importance de la littérature de jeunesse, qui prépare les enfants à une meilleure intégration sociale, les aide à développer leur personnalité et à explorer leur propre réalité psychique, pour structurer leurs relations aux autres : « La représentation de l’enfant dans la littérature d’enfance et de jeunesse apparaît comme la projection des attentes de la société à l’égard des comportements et des rôles réels des enfants »" Cairn.info Or, la représentation dans les livres est essentielle pour tous les enfants. Nous aimons tous avoir le sentiment de pouvoir nous identifier à quelque chose ou à quelqu'un. Nous aimons savoir que nous ne sommes pas seuls ou que nous pouvons aussi être comme le personnage principal de ce roman. - Tout le monde devrait avoir des personnages ou des images qu’ils peuvent identifier. C'est une partie de qui nous sommes et comment nous nous comprenons. - Cela nous aide à embrasser notre culture. Oui, on nous dit que nous devons nous embrasser, mais il serait beaucoup plus réconfortant de voir plus de portraits de personnages reflétant toutes les cultures. - Il y a des histoires qui manquent. Sans représentation de tous les genres, races, sexes, sexualités et types de corps, il manque des histoires. Sans représentation égale, les gens auront l'impression de ne pas être entendus ou vus. Donc moins important. - C'est réaliste. Dans les médias, la représentation peut souvent être mal interprétée et il est plus réaliste de voir des personnages et des personnes qui nous incarnent. - Parce que tout le monde mérite de se voir dans ses héros. Il enseigne l'amour de soi et ça fait du bien de se voir ou de lire à propos de quelqu'un comme vous! Que vous soyez en fauteuil roulant ou autre... - Une porte vers l'ouverture d'esprit et la tolérance, la solidarité et l’empathie. La représentation est importante et c'est important! Cela peut sembler mineur et sans importance pour certains, mais parfois des choses mineures peuvent causer de gros résultats. Nous sommes tous différents et tous uniques. En 2019, changeons le monde de nos enfants afin qu'ils le comprennent.  

Hashley AUGUSTE
301 supporters
Started 1 year ago

Petition to Martine Vassal, Renaud Muselier, Monica MICHEL, Françoise Nyssen

Pour la diversité culturelle en Pays d'Arles : lettre-pétition aux élus

Madame la Ministre, Madame la Députée, Monsieur le Préfet de Région, Monsieur le Directeur de la DRAC PACA, Monsieur le Président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, Madame la Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Mesdames et Messieurs les élus du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône,   Spectateurs, usagers, responsables et bénévoles d’associations culturelles, organisateurs d’événements et de projets culturels, structures de création, de production, de diffusion, de médiation, oeuvrant sur le Pays d’Arles et le territoire de la région PACA, Nous n’avons d’autres choix que vous interpeller à propos des baisses et suppressions de subventions qui affectent le fonctionnement des organisateurs d'évènements culturels ; mettent en danger leurs activités & manifestations jusqu’à entraîner la disparition totale des structures organisatrices ; privent les usagers et spectateurs d’événements diversifiées et complémentaires, de pratiques artistiques et culturelles de grande qualité qui participent à leur épanouissement et leur éveil culturel. Le désinvestissement via la diminution, le report ou la suppression des subventions publiques,la dégradation continue des moyens et conditions de travail des porteurs de projets culturels avec l’absence de communication et la découverte des décisions au dernier moments voire après l’événement, et des choix et critères d'attribution de subvention peu compréhensibles, mettent en danger la culture comme bien commun qui fédère et cimente l’ensemble de la société sans exclusion en respectant la diversité et le vivre ensemble, appauvrissent l'offre culturelle de proximité avec la disparition de festivals, ateliers & évènements auxquels nous sommes tous attachés, détériorent l'emploi direct et indirect lié à l'offre culturelle. Nous estimons qu’avec ces suppressions progressives des subventions, les collectivités rompent avec leurs missions de service public, au service de tous les publics : promotion d’une culture accessible à tous, rééquilibrage des inégalités sociales, culturelles et géographiques,  soutien à la diversité, l’innovation, à la création et à la découverte. Organisateurs, publics ou usagers d'évènements culturels, nous attendons votre soutien et un engagement fort envers toutes les cultures de notre territoire.Vous avez la responsabilité historique de mettre en oeuvre l’aménagement culturel du territoire de façon équilibrée, volontariste et d’inscrire les droits culturels au coeur de votre politique.Nous vous demandons des réponses et des actes.

collectif ARLES CULTURELS
340 supporters