Topic

Citoyen responsable

2 petitions

Update posted 4 weeks ago

Petition to La commission des droits de l'homme, L'organisation des nations-unies, Les citoyens du monde, Toute personne physique, HCDC

Exigez que les terroristes soient automatiquement déchus de leur nationalité!

Le terrorisme endémique gangrène le monde. Chacun d'entre nous est une victime potentielle et il serait inconscient de penser que cela ne peut arriver qu'aux autres.  Un ouvrier sur le chemin de son travail, une famille en vacances, un employé derrière son bureau, des adolescents assistant à un concert ou même un citoyen tranquillement assis sur son canapé sont devenus des cibles pour des fous furieux, pour la plupart délinquants et criminels avérés, pétris d'égocentrisme dont le seul désir est de passer l'éternité à déflorer des vierges consentantes.  Il est temps de refuser cette fatalité. Gerbes de fleurs, minutes de silences et drapeaux en berne ne suffisent pas. Dénonçons la barbarie et combattons-la avec l'unique langage qui ait encore cours en ce bas-monde: l'argent! Nerf de la guerre, refusons de dépenser le nôtre, l'argent de nos impôts pour défendre ces criminels. Signez pour une déchéance de nationalité automatique des terroristes! Plus d'ambassades ou consulats à solliciter, plus de dépenses pour leur défense sur nos deniers, plus d'allocations familiales ni d'aides sociales pour leurs proches. Refusons que notre argent soit dépensé pour des meurtriers.  Qu'il soit créé un statut d'apatride irrévocable, en dérogation de la Convention relative au statut des apatrides, adoptée le 28 septembre 1954 par une conférence de plénipotentiaires réunie en application des dispositions de la résolution 526 A (XVII)  du Conseil économique et social en date du 26 avril 1954 et entrée en vigueur : le 6 juin 1960, conformément aux dispositions de l'article 39 et notamment en dérogation de son article 7: Article 7. -- Dispense de réciprocité 1. Sous réserve des dispositions plus favorables prévues par cette Convention, tout Etat contractant accordera aux apatrides le régime qu'il accorde aux étrangers en général. 2. Après un délai de résidence de trois ans, tous les apatrides bénéficieront, sur le territoire des Etats contractants, de la dispense de réciprocité législative. 3. Tout Etat contractant continuera à accorder aux apatrides les droits et avantages auxquels ils pouvaient déjà prétendre, en l'absence de réciprocité, à la date d'entrée en vigueur de cette Convention pour ledit Etat. 4. Les Etats contractants envisageront avec bienveillance la possibilité d'accorder aux apatrides, en l'absence de réciprocité, des droits et des avantages outre ceux auxquels ils peuvent prétendre en vertu des paragraphes 2 et 3, ainsi que la possibilité de faire bénéficier de la dispense de réciprocité des apatrides qui ne remplissent pas les conditions visées aux paragraphes 2 et 3. 5. Les dispositions des paragraphes 2 et 3 ci-dessus s'appliquent aussi bien aux droits et avantages visés aux articles 13, 18, 19, 21 et 22 de cette Convention qu'aux droits et avantages qui ne sont pas prévus par elle.  Exigeons la déchéance de nationalité et l'abrogation immédiate de cet article 7 pour ces bourreaux de la liberté au nom de nos droits de l'homme à nous autres victimes! ENGLISH Endemic terrorism gangrene the world. Each of us is a potential victim and it would be unconscious to think that this can only happen to others.A worker on his way to work, a family on holiday, an employee behind his desk, teenagers attending a concert or even a quietly seated citizen sitting on his couch in front of a TV set have become targets for furious madmen, mostly common law self-centered criminals, whose only desire is to spend eternity deflowering consenting virgins.It is time to refuse this fatality. Flowerbeds, minutes of silences and flags at half-mast are not enough. Let us denounce barbarism and fight it with the only language that still exists in this world: money! Nerve of war, let us refuse to spend ours, the money of our taxes to defend these criminals.Sign for an automatic cancelation of nationality for terrorists! No more embassies or consulates to solicit, no more expenses for their defense on our moneys, no more family allowances or social benefits for their families. Let's deny that our money is spent on murderers.That an irrevocable stateless status be created as a derogation from the Convention relating to the Status of Stateless Persons, http://www.unhcr.org/protection/statelessness/3bbb25729/convention-relating-status-stateless-persons.html and especially cancel article 7 for them:Article 7. - Exemption from reciprocity1. Subject to the more favorable provisions of this Convention, a Contracting State shall accord to stateless persons the same treatment as is accorded to aliens generally.2. After a period of three years' residence, all stateless persons shall enjoy the exemption from legislative reciprocity in the territory of the Contracting States.3. Any Contracting State shall continue to grant to stateless persons the rights and benefits to which they may already be entitled, in the absence of reciprocity, on the date of entry into force of this Convention for that State.4. The Contracting States shall give sympathetic consideration to the possibility of granting stateless persons, in the absence of reciprocity, rights and benefits in addition to those to which they are entitled under paragraphs 2 and 3, Exemption from reciprocity for stateless persons who do not fulfill the conditions referred to in paragraphs 2 and 3.5. The provisions of paragraphs 2 and 3 above shall apply both to the rights and benefits referred to in Articles 13, 18, 19, 21 and 22 of this Convention and to the rights and benefits not provided for therein. Let us demand the forfeiture of nationality and the immediate abrogation of this Article 7 for these executioners of freedom in the name of our human rights to us victims!  

Laila WAHBI
2,594 supporters
Started 6 months ago

Petition to Mairie de Paris, Mairie du 1er arrondissement, Paris

Ouverture d'un Parc Canin dans Paris 1er.

Habitante du quartier des Halles, j’ai pu constater avec joie le réaménagement des Jardins Nelson Mandela derrière la Canopée, offrant un nouveau lieu de vie qualitatif à la population. C’est un lieu de rencontre pour les familles, les amis, de nombreux aménagements ont été conçus pour les enfants … Mais encore une fois,  les chiens sont les grands oubliés. Pourtant, tous les soirs, de nombreux-ses  maitre-sse-s se rencontrent à l’occasion de la promenade. Tous déplorent ce manque d’aménagement. Nous sommes conscients que l'idée de laisser nos animaux se défouler sur des pelouses grandement fréquentées en période estivale peut déranger. Si les propriétaires de chiens soucieux du bonheur de leur compagnon à quatre pattes sont souvent des personnes responsables qui ramassent les déjections de leur animal, l'idéal serait que nos chiens aient un espace à eux où ils ne risqueraient pas de déranger les parisiens et touristes venus se prélasser sur l'herbe. Actuellement, il n’existe pas d’espace vert accessible aux chiens sans laisse dans Paris*. Certains endroits les tolèrent de façon très limitée (les chiens doivent se cantonner aux allées) et sont souvent situés en périphérie de la ville. Seule exception à saluer : la Mairie du 6ème qui a récemment ouvert un parc canin sablonneux. En résumé, ils n'ont aucun endroit central pour gambader en liberté et rien ne peut satisfaire les besoins de se sociabiliser et de se dépenser de nos amis à 4 pattes. Des études anglo-saxonnes le disent  et nous le constatons par nous-mêmes : les chiens créent beaucoup de liens entre les citoyens, sont source de communication, d’échanges, d’éducation et de bien-être. Autant de nouvelles données que les maires, soucieux de développer une politique de la ville cohérente et efficace, doivent prendre en compte. Aussi, des enfants n'ayant pas forcément l'environnement familial permettant d'accueillir un animal pourraient tout de même profiter de nombreux bénéfices. Des études** démontrent que les enfants en contact régulier avec des animaux développaient beaucoup plus d'empathie, d'ouverture d'esprit et de confiance en soi, ainsi qu'une nette sensibilité à l'écologie, à la préservation de la planète et à la protection animale.   Par cette pétition nous demandons à la Mairie de Paris l’aménagement un parc à chien sur un bout de parcelle des jardins Nelson Mandela. Ce serait une belle manière de compléter ce projet d'urbanisation qui veut rassembler les populations. Voici plusieurs propositions, où nous avons observé une moindre fréquentation et une utilisation de l’espace peu rentabilisée : ·         Un espace près de l’allée centrale, face à la Bourse : derrière la rangée des 4 trous vitrés, cet espace est moins utilisé par les citoyens. ·         Un espace entre l’allée de la porte du Louvre et la Bourse (côté jardins) : à l'écart, mais arborée et donc moins pratique pour ramasser les déjections. L’accès à la fontaine peut être limitée. ·         Un espace entre l’allée de la porte du jour et la Bourse (côté jardins)  : à l’opposé par rapport à l’allée centrale, facilement accessible, c’est situé dans un coin du jardin donc limite les nuisances. En retour, les propriétaires de chiens s’engagent à maintenir l’endroit propre de toute déjection. Nous savons que les déjections canine peuvent présenter un problème, mais une majorité de maitre-sse-s sont sensibilités à cette question et ramassent déjà de façon spontanée.   Cordialement,   Julie, citoyenne parisienne et habitante des Halles. * https://www.evous.fr/Les-parcs-et-jardins-ouverts-aux-chiens-a-Paris,1185180.htmlhttps://www.ladepeche.fr/article/2013/04/13/1605136-chien-cherche-place-grandes-villes-surtout-paris.html ** https://www.researchgate.net/publication/284277087_Pet_Dogs_and_Children%27s_Health_Opportunities_for_Chronic_Disease_Prevention https://www.cairn.info/revue-enfances-et-psy-2007-2-page-15.htmhttp://www.cerphi.org/wp-content/uploads/2011/05/AAA-quali-2005.pdf 

Julie DROU
293 supporters