Topic

Cirques sans animaux

9 petitions

Started 7 months ago

Petition to Nathalie bouchart

La fin des animaux dans les cirques

 Depuis le 28 janvier 2015, l’animal n’est plus considéré (dans les textes en tout cas) comme un bien meuble mais il a enfin été reconnu grâce à l’article 515-14 du code civil comme un « être vivant doué de sensibilité ». Alors pourquoi leur traitement reste lui inchangé ? En effet il est inadmissible qu’il existe encore en 2019 des lieux d’esclavage pour ces animaux. Car oui, il s’agit bien la d’esclavagisme. Ours haltérophiles, lions sautant à travers des cerceaux, tigres cascadeurs … Il n’est pas dans leurs natures de jouer au clown et d’amuser la galerie.  Sans oublier les techniques abominables utilisées pour amener l’animal à exécuter ces ordres. Ils sont enfermés dans des cages bien trop petites pour eux, des animaux sociaux comme les éléphants, se retrouvent enfermés seuls, alors qu’au contraire des animaux solitaires comme les tigres, doivent composer avec une vie de groupe. Ces prisons animalières n’offrent pas la possibilité aux animaux d’exprimer leurs comportements naturels et ils développent des troubles du comportement, notamment la stéréotypie. Ce mal est visible pour quasiment chaque espèce en cage (et je ne parle pas là que des cirques). Non, il n’est pas normale qu’un lion tourne en rond dans sa cage à longueur de journée ou qu’un éléphant reproduise toujours le même mouvement de tête. Des exemples, il y en a malheureusement un nombre infini. La finalité en reste la même. Ces animaux expriment une souffrance et un profond mal être. La relation entre le dresseur et l'animal est basée sur la détresse et la solitude de celui ci, qui se raccroche au seul être avec lequel il a une interaction. Ces animaux sont tellement fragilisés dès leurs plus jeune âge, qu’ils ne peuvent avoir le comportement qu’ils auraient eu, s’ils avaient été en liberté avec leurs congénères.  Actuellement, 42 pays dans le monde dont 22 pays européens ont eu le courage d’interdire les cirques avec des animaux sauvages. En France, une soixantaine de villes ont également compris l’importance de l’abolition de cette tradition archaïque. 7 français sur 10 sont favorables à ce que cette souffrance pour les animaux sauvages emprisonnés dans ces cirques cesse. Quand, cesserons nous l’utilisation de ces animaux comme de simples objets? Quand arrêterons nous de passer notre divertissement avant la vie d’êtres innocents ? Arrêtons d'être à la traine et changeons réellement ces traditions barbares! Au niveau national, nous ne pouvons faire encore grand chose si ce n'est de soutenir les associations et militer pour l'interdiction totale en France des animaux dans les cirques.  Mais nous pouvons aussi agir localement !  Merci de signer et de partager cette pétition et quand nous aurons assez de signatures, je transmettrai directement la pétition au Maire de Calais. Luttons ensemble contre la maltraitance animale  

Cyndie LAVIEU
1,042 supporters
Update posted 6 months ago

Petition to Monsieur Le Maire Patrice Déchelette - Saint-Martin de Ré

Contre la venue des cirques avec animaux à Saint-Martin de Ré cet été 2019

Monsieur Le Maire, Votre commune de Saint-Martin, sur l'Ile de Ré, accueille depuis de nombreuses années des cirques avec animaux sur son sol. Et l'été 2019 commence à nouveau, comme les précédents, en présentant ce spectacle dégradant pour les animaux. En effet, vous avez déjà signé l'accord avec le Cirque Falck du 25 juillet au 4 août 2019. Vous n'en êtes peut-être pas conscient mais les conditions de détention des animaux sauvages est déplorable ainsi nous vous demandons de ne plus accorder d’autorisation aux cirques utilisant des animaux(sauvages ou non)  et donc de respecter les obligations de l'article L.214.1 du code rural stipulant que « Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». En effet, dans un cadre aussi magnifique que l'île de Ré et dans lequel vous faites la promotion, à juste titre, de la qualité de vie ainsi que d'une nature sauvage préservé et vivante, il semble qu'accueillir des cirques avec animaux ne corresponde pas à l'éthique et aux valeurs de votre commune et de l'Ile de Ré. D'autant plus, que vous tolérez au mépris du code de l'environnement l'affichage illégal et sauvage que réalise ces cirques tout l'été sur votre commune et les communes annexes. J'en veux pour preuve que la commune du Bois-Plage fait immédiatement enlever les affiches publicitaires illégales pour les cirques avec animaux alors que ce n'est pas votre cas. La loi n° 79-1150 du 29 décembre 1979, relative à la publicité, aux enseignes et pré-enseignes et intégrée dans le code de l'environnement prévoit un dispositif administratif et pénal pour réprimer l'affichage sauvage dans les villes, qu'il soit publicitaire ou commercial et quel qu'en soit le contenu, dès lors qu'il ne se situe pas dans une zone de publicité restreinte prévue par la réglementation. En cas d'absence de déclaration préalable, l'article L. 581-29 du code de l'environnement donne pouvoir au maire ou au préfet de faire procéder d'office à la suppression immédiate de cette publicité, sous réserve, dans le cas où elle se trouve dans une propriété privée, de la demande du propriétaire ou de son information préalable. Les frais d'exécution d'office sont supportés par la personne qui a apposé ou fait apposer cette publicité, ou si celle-ci est inconnue, par celle pour laquelle la publicité a été réalisée. Outre l'application éventuelle d'une astreinte de 75 euros à laquelle s'expose le contrevenant, une amende administrative de 750 euros (art. L. 581-26 du code de l'environnement) est applicable en l'absence de déclaration préalable. En n'appliquant pas cette loi vous engagez votre commune dans l'illégalité. Par ailleurs, saviez-vous que 70% des personnes interrogées sont contre les cirques avec animaux sauvages et 80% de moins de 35ans. Sachant que beaucoup de parents avec enfants sont en vacances sur l'ile et sur Saint-Martin de Ré vous leur proposez un spectacle dégradant et ne prenant pas en compte le vivant. Vous cautionnez la souffrance animale. Monsieur le Maire, de nombreuses villes se sont engagées en France à interdire les cirques avec animaux et de nombreux pays européens. Votre engagement pour la bio diversité et la préservation des espèces doit vous amener également à être le premier maire de l'ile de Ré à interdire sur son sol des cirques avec animaux. Nous vous demandons Monsieur le Maire à ce que votre ville fasse de même en signant un arrêté municipal d'interdiction des cirques avec animaux. Vous pourriez, par exemple, créer un festival du cirque sans animaux beaucoup plus créatif, dynamique et en accord avec l'attente des citoyens ou également un grand festival de la bio-diversité qui honorerait votre commune et son éthique environnementale. Nous vous remercions, Monsieur le Maire, de prendre cet arrêté municipal afin que l'été 2019 ne soit entaché de souffrance animale dans votre commune.    

Jean-Philippe COURNET
406 supporters
Started 9 months ago

Petition to Maires de l'Orne

Pour des cirques sans animaux sauvages dans l'Orne

La place des animaux sauvages n'est pas dans les cirques et spectacles itinérants, de nombreuses études et enquêtes ont montré et prouvé le mal-être de ces animaux dont les stéréotypies en sont le marqueur flagrant (lion tournant en rond dans sa cage, éléphant qui balance sa tête de gauche à droite.....) De nombreux chercheurs et scientifiques alertent et dénoncent régulièrement ces conditions de détention qui ne peuvent satisfaire aux besoins biologiques, physiologique, sociaux des animaux comme dans cette  tribune publiée dans  Libération en Mai 2018 " Les douloureux tours de pistes des animaux de cirques" co-signées par plusieurs éthologues. En 2015 la Fédération des vétérinaires d'Europe prend officiellement position : "La FVE vise à « promouvoir la santé animale, le bien-être animal et la santé publique en Europe » et recommande donc à toutes les autorités compétentes européennes et nationales d'interdire l'utilisation de mammifères sauvages dans les cirques itinérants dans toute l'Europe, compte tenu de l’impossibilité absolue de répondre de façon adéquate à leurs besoins physiologiques, mentaux et sociaux." Nous en appelons donc aux Communes de l'Orne et leurs demandons de prendre un voeu symbolique en conseil municipal pour demander une réglementation nationale (modéle https://www.cirques-de-france.fr/sites/default/files/doc_a_tel/voeux-communes-2018%20.pdf 3 communes de l'Orne se sont déjà positionnées (Briouze, Saint Clair de Halouze et Pacé) et ont rejoint la liste des 351 qui en ont fait de même.

Collectif Animaliste de l'Orne
1,353 supporters