Topic

autoroute

4 petitions

Update posted 7 months ago

Petition to Elisabeth Borne, Emmanuel MACRON

Une loi pour créer un Corridor de Sécurité sur le bord des autoroutes et voies rapides.

Objet: Proposition de loi visant à améliorer la sécurité des premiers intervenants de la route en instaurant un “Corridor de sécurité“ Monsieur le Ministre,  Le 15 novembre 2016, de nuit, un dépanneur a perdu la vie lors d'une intervention de remorquage d'un véhicule immobilisé sur l'autoroute A1, il a été percuté par un poids lourds, malgré toutes les précautions d'usage : gyrophares actionnés, gilet jaune, dispositifs réfléchissants...  C'est toute la profession qui est en deuil et qui, après l'émotion, requiert des mesures. L’association professionnelle des sociétés d’autoroutes (ASFA) dénombre chaque année la mort d’un agent d’autoroute. En cause : les débords des véhicules usagers sur la bande d’arrêt d’urgence, en particulier les poids lourds : « On ne compte pas le nombre de rétroviseurs arrachés par un camion ! » ont coutume de dire les patrouilleurs. 1 accident du personnel autoroutier sur 3 a lieu sur la bande d'arrêt d’urgence.  Malheureusement, sur autoroutes les dépanneurs n'ont pas toujours le balisage des agents autoroutiers, qui endossent alors la première ligne du risque de collision (119 accidents en 2015 dont 15 dommages corporels).  Et sur le réseau secondaire, la majorité des dépanneurs sont livrés à eux-mêmes, devant assurer le dépannage ou le remorquage avec le véhicule d'intervention en première ligne.  Le risque d'être heurter ou happer par des véhicules frôlant leurs manœuvres est réels, et là encore, des précédents de sur-accident ont eu lieu. Ce constat est alarmant d'autant que les comportements à risques sont en hausse ainsi que la mortalité routière depuis ces 2 dernières années.  Je représente la profession des dépanneurs via l'association Fier d'être Dépanneur, mais cet enjeu de sécurité majeure est commun à tous les premiers intervenants de la route et je vous soumets une demande de proposition de modification du code de la Route, à l'instar du Canada ou des Etats Unis.  En effet, suite à 124 accidents en 3 ans impliquant des véhicules immobilisés sur les accotements ayant entrainé 4 décès et 15 blessés, la sureté du Québec a instauré la notion de corridor de sécurité en vigueur dans de nombreuses provinces du Canada et des Etats d'Amériques.  Cette loi intitulée “Move Over“ est en vigueur depuis 2012 et implique :  A la vue d'un véhicule immobilisé en bordure de route, et dont les gyrophares sont actionnés, il est prévu au Code de la route que les usagers doivent :   -        ralentir à une vitesse prudente et raisonnable ; -        effectuer un changement de voie s'il est possible et sécuritaire de le faire ;   Et d'apposer des sanctions de types amendes et retrait de point le cas échéant.  Je souhaite votre adhésion et votre soutien actif dans cette proposition de bon sens, qui tend à améliorer les moyens de sécurité pour les dépanneurs entre autre, et éviter à l'avenir d'autre drame.  Restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.   Association Fier d’être Dépanneur, le Comité Directeur

FIER D'ETRE DEPANNEUR
1,285 supporters
Update posted 8 months ago

Petition to Eric LANGLAIS, François Régis OLIVIER

Egalité dans l'attribution des subventions "trajet domicile-travail autoroute A4"

Cette pétition concerne la situation particulière des Mosellans travaillant en Alsace, qui bénéficiaient jusqu'à présent d'une réduction de 50% sur les péages de l'A4 pour leurs trajets "domicile travail". Il s'agissait d'une aide accordée par la Sanef et le département du Bas Rhin. Fin Juin, le Bas Rhin a annoncé le retour de la subvention pour les Alsaciens travaillant en Moselle (elle avait aussi été supprimée un temps). Mais pour faire cela, le Bas Rhin a décidé d’arrêter de subventionner les Mosellans travaillant en Alsace!  Et la Sanef suit! Aujourd’hui la situation est la suivante :  J'habite dans le Bas Rhin et travaille dans le Bas Rhin --> 50% de réduction sur les péages de l'autoroute A4 (Sanef 30% + Bas Rhin 20%) J'habite dans le Bas Rhin et travaille en Moselle --> - 50% (Sanef 30% + Bas Rhin 20%) J'habite en Moselle et travaille en Moselle --> - 50% (Sanef 30% + Moselle 20%) Mais si j'habite en Moselle et que je travaille en Alsace, RIEN Qu'ont de particulier les Mosellans travaillant en Alsace pour bénéficier d'un tel traitement? Cela met les habitants Mosellans travaillant en Alsace dans une situation particulièrement injuste ayant des conséquences importantes sur leur budget ! Ce que nous demandons: simplement l’égalité !  www.facebook.com/subventionpourtous

Cédric LANDRY
358 supporters
Update posted 2 years ago

Petition to Monsieur Bernard Cazeneuve, Premier ministre, Madame Ségolène Royal, Ministre du développement durable et de l'énergie, Monsieur Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des transports et de la pêche, Monsieur François Poupard, Directeur de la DGITM

Lors d'alertes météo neige/verglas, autoriser uniquement les véhicules équipés de pneus hiver à circuler.

Samedi 27 décembre 2014, c'est une pagaille indescriptible dans les Alpes du Nord suite à un épisode neigeux. Nous nous retrouvons dans la même situation lors du chassé-croisé du 21 février 2015 où cette fois la neige atteint une zone plus large allant jusqu'à Lyon. Dans ces conditions il est souhaitable lors d'alertes météo neige/verglas organisées avec le concours de Météo-France, que les autorités (le préfet) permettent uniquement la circulation des véhicules équipés de pneus "Hiver" le temps de l'évènement météo prévu à l'avance. L'information devra être relayée par les médias et les panneaux routiers à messages variables. Une verbalisation devra être prévue pour ceux qui ne respecteront pas cette obligation temporaire. L'obligation de circuler en pneus "Hiver" existe en Allemagne et dans de nombreux pays ou régions d'Europe avec succès. Il est impossible de disposer de suffisamment de véhicules de déneigement et surtout de permettre à ces véhicules de circuler de manière optimale sur des axes congestionnés. De même la présence de chaînes à bord des véhicules, certes indispensables dans certaines conditions, n'est pas suffisante car les aires permettant de chaîner deviennent parfois rapidement inaccessibles obligeant à chaîner à même la chaussée entrainant embouteillages ou sinon une situation de danger. Voilà ce qu'il faut retenir des deux derniers grands épisodes neigeux en Rhône-Alpes. Il faut maintenant permettre aux conducteurs de pouvoir se sortir de ces situations météo de la meilleure façon avec des pneus hiver adaptés.

INFO-AUTOROUTE.COM
120 supporters