Topic

éducation

26 petitions

Update posted 1 week ago

Petition to Emmanuel Macron, Françoise Nyssen

Films étrangers en VOST, non au doublage // Foreign movies, no dubbing

Bonjour, Je suis française et je lance cette pétition car même si au quotidien nous pratiquons la langue de Molière il serait enrichissant de s'ouvrir à de nouvelles langues.Nous écoutons déjà beaucoup de chansons qui viennent d'autres pays et que l'on peut entendre dans la langue originale alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les films ? Cela vous semblerait-il aberrant d'écouter une chanson d'un artiste étranger et de regarder un clip où on le verrait bouger les lèvres avec un doublage et une traduction en français ? Si la réponse est oui et que cela vous fait sourire, pourquoi ne pas avoir la même chose pour les films ? La possibilité d'apprécier le jeu des acteurs, le son de leurs voix et des sous-titres qui respectent la subtilité des dialogues. On dit que les français ont des problèmes avec les langues étrangères mais cela peut s'améliorer s'ils les entendent plus régulièrement.Il y a de nombreux pays où les films ne sont pas traduis et diffusés dans leur version originale avec des sous-titres. A quand notre tour ? Faisons bouger les choses en signant cette pétition.   Hello, I am French and I start this petition because even if every day we practise the language of Molière it would be rewarding to be open to new languages.We already listen to many songs that come from other countries and that can be heard in the original language so why don't we do the same with movies? Does that seem absurd to hear a song from a foreign artist and watch a clip where we would see him / her moving his / her lips with a dubbing and a French translation? If the answer is yes, and it makes you smile, why don't we do the same for movies? The opportunity to enjoy the acting, the voices of the actors and subtitles which respect the subtlety of the dialogues. French people are said to have problems with foreign languages ​​but can improve themselves if they hear them more regularly.There are many countries where movies are not translated and broadcasted in their original version with subtitles. When is our turn? Make things moving by signing this petition.

Delphine TABARIES-PONCET
240 supporters
Update posted 1 month ago

Petition to Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Michel Blanquer, Mireille clapot, Mathieu Sieye

Donnez aux enfants handicapés le droit/moyen d'accès à l'école, garderie et cantine

Bonjour à tous et toutes, Voilà bientot 5ans que nous sommes les heureux parents d'Emmanuel.  Emmanuel est handicapé moteur et malgré son handicap, c'est un petit garçon plein de joie et plein de vie.   La loi stipule que tout enfant quelque soit son origine, sa religion ou son handicap... à le droit d'être intégré et d'accéder à l'école et tout les services publics comme les autres.  Mais voilà depuis qu'il a l'âge d'aller à l'école nous sommes en conflit permanent au départ avec les écoles et maintenant la mairie du village où nous habitons pour faire valoir ce droit.  Notre fils Emmanuel n'est pas accepté à l'école en plein temps, il n'a pas le droit d'aller à la cantine, pas droit à la garderie ni activités périscolaires.  Le pire c'est qu'Emmanuel à bien conscience qu'il est mis à part. En effet son handicap est moteur uniquement; il ne peut pas utiliser ses jambes correctement. Cependant tout le reste fonctionne très bien il comprend donc tout à fait qu'on le met de côté à cause de son handicap. Comme si ce n'était déjà pas assez frustrant pour lui de voir les copains courrir ... et ne pas pouvoir en faire autant.  Depuis le début de sa scolarité, 2 ans maintenant qu'il va à l'école, il a subit, dans la premiere école, de la maltraitance (de la part des adultes, je précise car je pensais que les enfants pouvaient être méchant entre eux mais ici ça n'a jamais été le cas) je ne vais pas écrire ici les détails de ce qu'on lui a fait subir. Il a été mis à part, exclus de sorties scolaires, de cantine, laissé dans ses vêtements souillés et mouillés, laissé avec sa couche sale.... Neanmois il garde toujours sa joie de vivre.  Maintenant j'ouvre cette pétition car pour la première fois le mois dernier j'ai vu mon fils Emmanuel pleurer car un adulte, ici le maire de mon village, m'a dit qu'il n'autorisait pas Emmanuel a aller à la cantine ni la garderie ... car il est handicapé. Bien sûr devant Emmanuel, qui était présent pour son inscription à la cantine, et en le pointant du doigt.  Là c'était la goutte d'eau....  il faut que les mentalités changent, il faut que les enfants handicapés soient intégrés. Cette situation est difficile pour moi aussi, sa maman, car à cause de cela je ne peux pas travailler. J'ai fait de longues études je suis diplômée et je suis contrainte de rester à la maison car les horaires que m'impose l'école sont complètement incompatible avec toute activité professionelle.  Il faut aussi que les parents d'enfants handicapés soient soutenus.  Ce n'est plus possible de continuer à faire l'autruche et laisser de côté tous les problèmes liés au handicap.  Les enfants handicapés sont avant tout et tout simplement des enfants il faut intégrer cette évidence. Merci de ce que vous ferez pour venir en aide à Emmanuel, à notre famille et à tous les autres enfants handicapés ainsi que leurs familles.  Signé une maman qui n'a pas fini de se battre pour son enfant.    Pour nos amis et famille anglophone : Hello everybody, Since 2012 we are the happy parents of Emmanuel. Emmanuel is handicapped since birth however he is a very happy child and full of life. The French law says that every child, regardless of he's origins, beliefs or handicap should get full access to school and any public facilities like any other child. However, since he's entry to school, in the past 2 years we've been only fighting with the different schools and now even the mayor of our village to get that right. Our son, Emmanuel, isn't accepted full time at school, he hasn't got access to the canteen nor to the daycare of the school or even to the extracurricular activities that are in place in that school. The worst is that Emmanuel is fully aware that he is being set appart. He's handicap is only physical, he can't use his legs properly, but the rest functions absolutely normally and he is a very intelligent boy. He knows that he is being left aside because of his handicap. As if for a 5 year old boy, seeing his school mates running without being able to do the same, wasn't frustrating enough. In the past 2 years of his scholarship, he has suffered discrimination and abuse from adults (I thought children could be mean against one another but it has never been the case here) I won't write here the details of what he has gone through but he has been put aside, left out, excluded from school outing, from canteen, left in his soiled nappy.... However the difficulties Emmanuel has always kept his heart full of joy! Today I'm starting this petition because for the first time last month I saw my son Emmanuel crying because of an adult, here the mayor of my village. We had gone the the town hall to register Emmanuel for the canteen but the mayor stoped us saying that he wasn't allowing Emmanuel to the canteen because he is handicapped. Of course he said this in front of Emmanuel pointing at him with is finger. That was the last drop for me... Now the mentalities have to change, handicapped children have to be integrated to the community. This situation is also difficult for me, I'm Emmanuel's mother, because I can't work. I've done long studies and I'm qualified but I'm obliged to stay home because the hours the school are imposing us aren't compatible with any professional activities. It's important to also help the parents of handicapped children. It's not possible anymore to continue this way to close your eyes and pretend that none of this exist or let these problems aside. Handicapped children are first of all children! We need to understand that and stop to deny the evidence. They also have rights! Thank you for all you will do to help Emmanuel, to help our family and all the other handicapped children and their families. Signed; a mother that will never stop fighting for her child

Elodie KULKARNI
992 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to La Mairie de Clamart

La Petite Bibliothèque Ronde doit rester dans ses murs d'origine !

Site du Collectif Notre Petite Bibliothèque Ronde English version below. En octobre 2015, la Petite Bibliothèque Ronde fêtait ses 50 ans. À la veille des vacances d’été, nous apprenons que son existence est menacée. La municipalité de Clamart demande que l’association La Petite Bibliothèque Ronde déménage rapidement dans un local éloigné du cœur de son action, éloigné des enfants de la Cité de La Plaine. Le motif avancé par la municipalité serait la réalisation imminente de travaux de rénovation. L’association ne conteste pas le bien-fondé de ces travaux mais, tenue à l’écart de l’éventuel projet, elle en ignore les tenants et aboutissants. Où en est le budget prévisionnel des travaux ? Leur nature ? Les délais de mise en œuvre ? Le devenir de la structure gestionnaire ? Son public et ses partenaires craignent que la Petite Bibliothèque Ronde ne puisse poursuivre ses missions et qu’elle ne réintègre jamais ce bâtiment emblématique, chargé d’Histoire et d’histoires. C’est sous l’impulsion d’Anne Schlumberger que la Petite Bibliothèque Ronde a ouvert ses portes en 1965 au centre de la cité HLM de La Plaine. Ce bâtiment d’origine entièrement privé a été donné à la commune de Clamart en 1971 par un mécénat privé, qui contribue encore aujourd'hui au financement de la gestion de cet équipement à hauteur de 55%. Cette donation était conditionnée à l’activité de bibliothèque à destination des enfants de la Cité. Ainsi, la Petite Bibliothèque Ronde est très vite devenue un lieu d’accueil et d’activités ouvert à tous, enfants et familles. « C’est comme une seconde maison », disent aujourd’hui les mamans du quartier. Au-delà de sa mission culturelle, d’accès au savoir, c’est le regard que cette bibliothèque porte sur chacun qui lui confère son caractère propre – tous se sentent reconnus et respectés au sein d'un vivre ensemble de qualité. Depuis plus de 50 ans, des professionnels du livre et de la lecture viennent du monde entier s’informer et se former à la Petite Bibliothèque Ronde. Elle inspire de nombreuses initiatives, elle est une référence incontestable à l’étranger (en Amérique Latine, dans les pays du Maghreb, en Italie, etc.) comme en France. La beauté et l'originalité de son architecture et de son mobilier, signés par l'Atelier de Montrouge sous la direction de Gérard Thurnauer, ont permis son classement au Patrimoine des Monuments Historiques depuis 2009. Déjà menacée en 2006, c’est grâce à la mobilisation de tous qu’elle est restée ouverte et a continué son activité unique au cœur de la Cité de la Plaine. Les amis et les usagers ont à présent jugé nécessaire de créer un collectif aux côtés de la Petite Bibliothèque Ronde pour veiller à sa pérennité dans les conditions fixées à son origine. Nous, Collectif « Notre Petite Bibliothèque Ronde » demandons à la municipalité de Clamart de poursuivre et surtout, de pérenniser son engagement aux côtés de la bibliothèque, de son équipe et des enfants de la Cité. La Petite Bibliothèque Ronde doit rester dans ses murs d’origine. Nous, Collectif « Notre Petite Bibliothèque Ronde », invitons tous ceux qui partagent les valeurs de la Petite Bibliothèque Ronde à s’unir pour le maintien et le développement de ce lieu privilégié.  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ENGLISH VERSION During October 2015, the PBR library was celebrating 50 years of existence. On the eve of summer break 2016, we now learn that its very existence is threatened. The municipality of Clamart has asked the association La Petite Bibliothèque Ronde to move out quickly to a place far from its core and action, but most importantly, far from the children of Cité de la Plaine. The reason of such a demand would be that the municipality had planned to do some renovation work on the PBR library. The association does not contest the real necessity of the renovation work, but would like to stress the fact that it has been kept out of the renovation project itself. Where stands the budget for such works, what is their nature, their implementation deadlines, and last but not least, what will become of the library itself? The library and its partner’s fear that the PBR library will not be able to pursue its public missions and that it would also not be able to return within its building in which many stories were told, and many stories lived. It is under the impetus of Mrs Anne Schlumberger that the PBR library has open its doors in 1965, at the very center of the housing projects of La Plaine. The building was given to the city of Clamart in 1971 from a private benefactor who still, as of today, financially contributes to 55% of the management of the equipment. This donation was given under the strict condition that the library activity remained and especially towards the kids from the housing projects. From then, the PBR library quickly became a welcome place, opened to everyone, kids, families and friends. People from the area refer to the PBR library as their “second home”. Beyond its primary public library missions of access to knowledge it is the vision that the library has on its publics that gives it its uniqueness: all are binding, accepted and respected. For more than 50 years, professionnal librarians came from all over the world for trainings and internships at the PBR library. It has inspired and still inspires many initiatives, is a well respected institution in latin America, northern African countries, all over Europe… and in France. The beauty and the originality of its architecture and furniture created by l’Atelier de Montrouge under the direction of Gérard Thurnauer have allowed the PBR library to enter prestigiuous Patrimoine des Monuments Historiques since 2009. Already under closing threats in 2006, the PBR has kept on going since, thanks to everyone who answered the call and was mobilized. Users and friends have now thought it wise to take action once more by creating the collective “Notre Petite Bibliothèque Ronde” to make sure the PBR library is sustainable, under the conditions that were fixed right from its origins. We, Collective "Notre Petite Bibliothèque Ronde" request that the municipality of Clamart to pursue and perpetuates its original engagement toward the library, the librarians and most of all, toward the children living close to the library. The PBR library has to stay within its historic walls! We invite everyone sharing our values to unite and fight for the PBR library, to stabilize its activities and maintain the highest standards in such a privileged place. >> English version of the video : https://youtu.be/cPQLN1ubXkg  

Collectif "Notre Petite Bibliothèque Ronde"
5,823 supporters
Started 5 months ago

Petition to Le très honnorable Justin P.J. Trudeau, L'honnorable Bryan Kenny

Equal access to student jobs - Accès aux emplois étudiants à tout âge

(English will follow) Chaque année, plusieurs milliers d'étudiants au Canada n'ont pas accès à des emplois étudiants. Ironiquement ces postes créés par le Gouvernement du Canada le sont spécifiquement pour eux au terme large: d'emplois étudiants. Par contre selon les critères de sélections de ces programmes, ces postes ne sont qu'offerts aux étudiants de 16 à 30 ans.  Aucun raisonnement valable n'explique une telle discrimination au Canada en 2017. Selon un rapport de Statistiques Canada, 90% des étudiants étaient âgés de 40 ans et moins, ce qui laisse croire que tout ceux de 30 à 40 ans, et plus, sont laissé à eux même lorsque vient le temps d'avoir accès à certaines ressources. Un retour aux études à un âge avancé comporte des défis de taille, et la recherche d'un emploi d'été en comporte tout autant. Faisons-nous entendre afin que les critères de sélection représentent la réalité des étudiants canadiens! http://www.statcan.gc.ca/pub/81-004-x/2010005/article/11386-fra.htm ----------------------------------------- Every year, several thousand students in Canada can't access student jobs. Ironically, these positions created by the Government of Canada are specifically for them, in the broad sense of the term: student jobs. However, according to the selection criteria of these programs, these positions are only offered to students aged 16 to 30 years. No meaningful reasoning explains such discrimination in Canada in 2017. According to a Statistics Canada report, 90% of students were 40 years of age or younger, suggesting that those aged 30 to 40, and over, are left to themselves when it comes time to have access to certain resources. Going back to school at a certain age is challenging, and the search of a summer job is just as hard. Let's be loud and clear about this issue. The selection criteria must represent the reality of Canadian students! http://www.statcan.gc.ca/pub/81-004-x/2010005/article/11386-eng.htm

Emmanuelle PARENT
20 supporters