Topic

éducation

37 petitions

Started 14 hours ago

Petition to Université de Genève, Université de Lausanne, Universität Luzern, Universität Zürich, Universität Basel, Università della Svizzera italiana, Università Ca' Foscari Venezia, Università di Torino, Università degli studi Roma Tre, Università di Bologna, Università degli studi di Firenze

Italo-Swiss Student Call for Pluralist Economics

Pour la version française, cliquez ici /// Per la versione italiana, clicca qui /// Für die deutsche Version, bitte hier klicken. We, economics students and members of the numerous Rethinking Economics groups in Italy and Switzerland, call for urgent reforms of the teaching of economics: the present education is too focused on one set of theories that doesn’t sufficiently explain the functioning of our economy. We therefore ask for a pluralist course in all undergraduate degrees in economics of our universities and are ready to support the creation and implementation of such course. We believe that the multiple theories presented in this course would help students to critically analyse the real-world economy. Rethinking Economics is a student-led movement that advocates for pluralism and interdisciplinarity in economics degrees. We are a global network consisting of local groups, working together toward a common goal: an open, pluralist, critical and real-world economic education. Improving economics curricula and spreading awareness about the existence of other approaches, we aim at giving economics students the tools necessary to understand and to manage the broad range of economic challenges we face today. In the last decades, economics has been dominated by a set of theories which alone fails to explain the complex world we live in. The crisis of 2008 clearly showed that we need other perspectives to understand our economy, this is the reason why Rethinking Economics was founded. Nevertheless, ten years later, our education still doesn’t give importance to other approaches such as feminist, ecological, institutional, marxist or post-keynesian economics. Therefore, we believe that the introduction of a course in pluralist economics would strongly enrich the existing curricula. It would present a selection of economic theories such as the above and apply it to classical topics such as labour, the monetary system or regulations. Furthermore, the course would be an occasion to tackle subjects that aren’t considered by standard theories, such as care work, power relations and ecology, which would create an image of a socially grounded economy, for a better understanding of our heterogeneous and globalized societies. We understand that this will only be the first step towards a deeper change. However, we also believe that the proposed renewal is feasible—not only desirable—since many universities have already adopted similar courses that pursue the recommended direction. For details about how such a course could look like and about the groups that support this petition, click here. If you have further questions, comments or anything else to say, send us a mail on pluralisteconomics@pm.me. Thank you, also for sharing!

Italo-Swiss Rethinking Economics
7 supporters
Update posted 5 days ago

Petition to Danielle Casanova,, Bruno Gilles,, Jean-Claude Gaudin

Des toits pour nos écoles !

Bonjour,  Je m'appelle Anne-Claire, je suis maman d'une petite fille qui vient d'avoir trois ans.  Elle est entrée à l’école en septembre à l’Ecole Saint Vincent de Paul, rue chape dans le 4ème. Elle était fière avec son sac chien, son doudou chat et sa gourde arc-en-ciel. La maîtresse est super, la cantine un peu moins mais qu’importe, elle a déjà plein de nouveaux copains dans sa classe. Sauf que depuis les grandes pluies du mois d'octobre, il pleut entre son dortoir et sa classe. Le matin l’équipe nettoie l’eau qui recouvre le sol et les plaques de faux plafonds tombent... Une inconcevable odeur de moisi empeste le dortoir.  C’était déjà arrivé l’année dernière nous dit-on, et l’année d’avant et encore d’avant. Les toits de deux écoles publiques marseillaises se sont déjà effondrés (Ecole Canet Jean Jaurès 14ème arrondissement et Ecole Bugeaud 2ème arrondissement), fort heureusement jusqu'à présent la catastrophe est arrivée le week-end, lorsqu’il n’y avait personne. Et si cela arrivait un jour d’école ? Nos enfants et ceux d'autres écoles à Marseille sont en danger.  Alors que dois-je répondre à ma fille quand elle me demande, « Maman, pourquoi ils ne veulent pas faire les travaux la Mairie ? » Alors je nous, je vous lance le défi, je suis convaincue qu’avec nos milliers de signatures de parents, d’amis, de marseillais, de citoyens d’ici et d’ailleurs, on réussira à obtenir un nouveau toit pour l’Ecole. A votre avis combien de signatures faut-il pour obtenir la réparation du toit pour l'Ecole Saint Vincent de Paul ?  Et combien de signatures faut-il pour obtenir la rénovation effective de toutes les écoles marseillaises qui en ont besoin ?   On y va ? Vous signez ? #DesToitsPourNosEcoles  Des liens pour comprendre et en savoir plus : https://marseille-contre-les-ppp.fr/le-cas-decole-saint-vincent-de-paul-ecole-publique/  https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/plafonds-ecole-maternelle-s-effondrent-marseille-1458341.html http://www.lamarseillaise.fr/marseille/flash/72774-marseille-un-nouveau-plafond-s-effondre-dans-une-ecole    

anneclaire GOSSELIN
1,331 supporters
Update posted 3 weeks ago

Petition to Emmanuel Macron

L’EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT EST PRIORITAIRE SUR LE SERVICE NATIONAL UNIVERSEL !

Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République, Votre gouvernement veut mettre en place à partir de 2019, un service national universel obligatoire (S.N.U) (1) d’une durée d’un mois, pour les jeunes aux alentours de 16 ans. Au programme : des modules d'information, de formation et de mise en pratique sur la défense et la sécurité, dont l'acquisition de "savoir-faire pratiques" tels que des gestes de premiers secours, l'encadrement de foules ou encore l'orientation à la boussole. (2) Ce projet a déjà fait l’objet d’un désaccord de la part des principales organisations de jeunesse.(3) Dans le Compte rendu du Conseil des ministres du 27 juin 2018 (4), il est dit que ce S.N.U  «sera l’aboutissement du parcours citoyen débuté à l’école primaire et poursuivi au collège …mis à profit pour prolonger la formation civique et la sensibilisation aux sujets de sécurité et de défense en vue d’accroître la résilience individuelle et collective....»  Le parcours citoyen dans les établissements scolaires (5) couvre 8 grands domaines de l'éducation à la citoyenneté, pour ne parler que de celui de l'éducation à l'Environnement (que nous préférons à celui de développement durable) (6), qui est pourtant une obligation depuis presque 13 ans, il n’a toujours pas décollé ! Au 1ER Juillet 2017 seulement 18 % d’écoles et établissements scolaires étaient labellisés E3D, (cette labellisation académique voulant dire que ces structures scolaires associent tous leurs intervenants : administration, enseignants, personnel, élèves, parents d'élèves, dans une démarche d’éducation à l'Environnement.) Ce faible résultat prouve que l’Education à l'Environnement est la grande oubliée de la politique de transition écologique, alors qu’elle est l’une des pièces maîtresses, pour ne pas dire la pierre angulaire, d’un changement que nous attendons tous. Notre planète est aujourd’hui à son point de rupture car des générations entières ont manqué d’une éducation solide à l’environnement, de ses connaissances et de ses valeurs de respect fondamentales. Cette éducation, ce n’est pas simplement apprendre aux enfants et aux étudiants à faire du recyclage  ou à consommer bio : c'est beaucoup plus que cela ! Dans les prescriptions de l’éducation nationale, celle ci se conçoit dans une démarche démocratique et se construit collectivement, en y associant les élèves, c'est le  chemin vers l'alternative à la société de consommation,  l'apprentissage de la culture de l’économie sociale et solidaire (E.S.S) grâce notamment aux partenariats que peuvent développer les structures scolaires avec des acteurs extérieurs qui oeuvrent dans le domaine de l’environnement. Il s'agit de former des éco citoyens responsables et solidaires ! L’Education à l'Environnement réclame  des moyens  importants et une formation des enseignants, le but de cette pétition est  de resituer les véritables priorités et urgences : NOTRE PLANETE SE MEURT. Il est du rôle de l’Etat, de prendre toutes les dispositions législatives et pédagogiques nécessaires pour favoriser la transition écologique, en commençant par là où elle doit commencer : L’EDUCATION. - Nous demandons le transfert du financement prévu pour le Service National Universel Obligatoire (estimé au bas coût à 2 à 3 milliards d’euros par an) à l'éducation à l'Environnement, dans toutes les écoles et les établissements scolaires; - Que la  Journée mondiale de l'environnement, célébrée le 5 juin soit l’occasion d’un grand rendez-vous citoyen et de dialogue territorial et Intergénérationnel dans tous les établissements scolaires ouverts aux familles, au public, à la presse, aux acteurs et aux experts de l’environnement, aux médias…Que la France ENTIERE puisse se retrouver pour un partage d’informations, de savoir-faire et de savoir-être. Votre gouvernement doit aider la jeune génération qui a déjà suffisamment de problèmes, sans en ajouter avec la gestion d’une planète dévastée par la pollution. Notre Charte de l’Environnement (7) qui a valeur constitutionnelle proclame à son Article 1er : « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé. » Il est urgent de garantir ce droit à nos enfants.   (1)  https://www.gouvernement.fr/qu-est-ce-que-le-service-national-universel-snu (2)  https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/ArticlesImpression&cid=1250281507389 (3)  https://www.lejdd.fr/politique/15-organisations-de-jeunesse-sopposent-a-un-service-national-universel-obligatoire-3670232 (4)  https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-06-27/les-grands-principes-du-service-national-universel (5)  http://eduscol.education.fr/cid107463/le-parcours-citoyen-eleve.html (6) https://www.monde-diplomatique.fr/publications/manuel_d_economie_critique/a57054 (7)  https://www.conseil-constitutionnel.fr/le-bloc-de-constitutionnalite/charte-de-l-environnement-de-2004

myriam ALDERTON
2,096 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to S.E. l'Ambassadeur de France à Malte

Une école française à Malte // A French school in Malta

Vous êtes français, francophone, employé dans une entreprise ou une organisation ayant le français comme langue de travail? Pourquoi ne pas permettre à vos enfants d'accéder à la Langue de Molière. Comme vous le savez sans doute les écoles françaises à l'étranger sont parmis les plus réputées et leur renommée est certaine. L'enseignement en français est également l'un des plus complet et sera en mesure d'aider votre enfant à structurer sa pensée. Du fait de la complexité linguistique de la langue, la structure du discours se développera de façon phénoménale. Si vous avez travaillé dans un pays francophone, peut-être vos enfants ont commencé leurs études en français, ne serait-il pas plus simple qu'ils les continuent  dans cette même langue. De plus le réseau d'écoles françaises à l'étranger couvre 137 pays. Autrement dit, même si vous êtes mutés, vous trouverez très souvent une école française à proximité. Amis francophones, signez! Nous prions S.E. l'Ambassadeur de France à Malte de nous aider afin de réaliser ce projet   If you are a lover of Molière's language then this is a petition for you. Whether you use French at work, for your own pleasure or just for holidays, this language is an incredible asset. The French schooling system abroad is one of the most developed (present in 137 countries), renowned and recognized in the world. Due to the natural complexity of the language, it helps pupils in developing a structured mindset that can be felt in the way they construct their argumentations. If you ever worked in a French-speaking country, or work for an International Organisation, you know the incredible possibilities that the language offers you. Offer your children a different approach based on Cartesianism and eloquence. So do not hesitate to sign this petition, we will forward it to H.E. the Ambassador of France, to obtain the support in this beautiful project.

Alexandre Grela
218 supporters