Topic

écologie

3 petitions

Update posted 1 month ago

Petition to Ministro Napoleão Nunes Maia Filho, Ministro Alexandre de Moraes

Soutenons le peuple Guarani, il lutte aussi pour notre avenir ! Vamos apoiar os Guarani!

Soutenons le peuple Guarani, il lutte aussi pour notre avenir !  "Nous, peuples indigènes, sommes déterminés à maintenir notre territoire et à protéger la planète !Il ne s'agit pas seulement de protéger le droit des peuples indigènes mais bien de préserver la vie sur terre et l'humanité." affirme un leader indigène de la Commission Guarani Yvyrupa de São Paulo. Appuyons les peuples indigènes dans leur lutte, pour le droit au territoire, le maintien des cultures traditionnelles, le droit à la vie et pour la préservation de notre planète ! Il est urgent de montrer aux décideurs brésiliens que des citoyens du monde entier sont conscients de l'importance d'attribuer aux indigènes l'intégralité des territoires qu'ils revendiquent et de leur en laisser la gestion. Ils doivent pouvoir continuer et étendre leur travail de maintien des forêts primaires et de leurs modes de vie, lutter contre les conséquences d'une exploitation écocidaire du territoire brésilien au profit d'intérêts privés et/ou étrangers, conséquence de la mondialisation. Le peuple indigène Guarani revendique des territoires ancestraux. La délimitation de deux Terres Indigènes Guarani est en jeu ! La semaine prochaine, le Tribunal Supérieur de Justice et le Tribunal Suprême Fédéral brésiliens rendront deux décisions à Brasilia, concernant : - la délimitation de la Terre Indigène du Jaraguá (São Paulo, Brésil), le ministre du Tribunal Supérieur de Justice (STJ) Napoleão Nunes Maia Filho coordonnera un jugement sur l’annulation du décret 683, ce mercredi 13/12 ; - la délimitation de la Terre Indigène do Morro dos Cavalos (Santa Catarina, Brésil), le ministre du Tribunal suprême fédéral (STF) Alexandre de Moraes coordonnera une audience publique, ce jeudi 14/12. La pétition sera adressée aux juges et remise à la Commission Guarani Yvyrupa de São Paulo qui sera présente à Brasília. Signons-la ! Citoyens Solidaires au peuple Guarani --- Vamos apoiar o povo Guarani, ele luta para o nosso futuro também! "Nós, povos indígenas, estamos determinados a manter nosso território e proteger o planeta! Não se trata só de proteger o direito indígena mas se trata também de preservar a vida na terra assim como a humanidade." afirma uma liderança da Comissão Guarani Yvyrupa. Vamos apoiar os povos indígenas nesta luta, pelo direito ao território, para manter as culturas tradicionais, pelo direito à vida e pela preservação do nosso planeta! É urgente mostrar às autoridades competentes que cidadãos do mundo inteiro estão conscientes da importância de manter a integridade dos territórios reivindicados pelos povos indígenas. Eles devem poder continuar e ampliar o trabalho de manutenção das florestas e dos modos de vida, assim como lutar contra uma exploração ecocidiária do território brasileiro realizada pelos interesses privados e/ou estrangeiros, consequência da mundialização. O povo indígena Guarani revendica territórios ancestrais. A demarcação de duas Terras Indígenas está em jogo!Na semana que vem, o Superior Tribunal da Justiça e o Suprêmo Tribunal Federal tomarão duas decisões em Brasília sobre:  - a demarcação da Terra Indígena do Jaraguá,O ministro do Superior Tribunal da Justiça (STJ) Napoleão Nunes Maia Filho julgará a anulação da portaria 683 na quarta dia 13/12; - a demarcação da Terra Indígena do Morro dos Cavalos,O ministro do Suprêmo Tribunal Federal (STF) Alexandre de Moraes coordenará uma audiência pública na quinta dia 14/12. Essa petição será enviada para os ministros e entrega à Comissão Guarani Yvyrupa que estará presente em Brasília. Vamos assinar! Cidadãos solidários com o povo Guarani. --- Let’s give our support to the Guarani people, it is also striving for our future!  “We, the native peoples, are determined to keep our territory and to protect the planet!It is not only a question of protecting the right of native peoples, but also of preserving humanity and life on earth as a whole.” says a native leader of the Yvyrupa Guarani Commission of São Paulo. Let’s support the native peoples in their struggle, for their territory, the preservation of their traditions, their right to life and for the conservation of our planet! It is urgent to show to the Brazilian decision-makers that citizens from all over the world are aware of the importance to restitute the land claimed by the native peoples and let them manage those lands. They must be able to continue to spread their work on the preservation of the virgin forests and their way of life. This ever more important due to the fight against the  ecocidal exploitation of the Brazilian territory in favor of private and / or foreign interests, which is in itself a consequence of globalization. The Guarani people claims their ancestral territories. The demarcation of two Guarani Lands is at stake! Next week, the Brazilian Federal Supreme Court and the Superior Court of Justice  will deliver two decisions in Brasilia, concerning: - The delimitation of the Native Land of Jaraguá (São Paulo, Brazil), coordinated by the minister of the Superior Court of Justice , Napoleão Nunes Maia Filho, on Wednesday December 13; - The delimitation of the Native Land of Morro dos Cavalos (Santa Catarina, Brazil), coordinated by the minister of Federal Supreme Court, Alexandre de Moraes, on Thursday December 14. The petition will be sent to the judges and handed over to the Guarani Yvyrupa Committee of São Paulo which will be present in Brasilia. Let’s sign it! Citizens in solidarity with the Guarani people --- Apoyemos al pueblo Guarani, lucha también por nuestro futuro !“¡Nosotros, pueblos indígenas estamos determinados a mantener nuestro territorio y a proteger nuestro planeta!No se trata solamente de proteger el derecho de los pueblos indígenas sino más bien de preservar la vida en la tierra y la humanidad.” afirma un líder indígena de la Comisión Guaraní Yvyrupa de Sao Paulo. ¡Apoyemos los pueblos indígenas en su lucha por el derecho al territorio, por mantener las culturas tradicionales, el derecho a la vida y por la preservación de nuestro planeta!Es urgente mostrar a los que deciden en Brasil que ciudadanos del mundo entero están conscientes de la importancia de atribuir a los indígenas la integralidad de los territorios que revindican y de dejarles la gestión de éstos. Tienen que poder continuar y ampliar su trabajo de mantenimiento de los bosques primarios y de sus modos de vida, luchar contra las consecuencias de una explotación ecodidaria del territorio brasileño en aras de intereses privados y/o extranjeros, consecuencia de la mundialización. El pueblo indígena Guaraní revindica territorios ancestrales. ¡La delimitación de dos Tierras Indígenas Guaraní está en juego! Esta semana, el Tribunal Superior de Justicia y el Territorio Supremo Federal brasileños tomarán dos decisiones que conciernen:- La delimitación de la Tierra Indígena de Jaraguá, el ministro del Tribunal Superior de Justicia (STJ) Napoleão Nunes Maia Filho coordinará un juicio sobre la anulación del decreto 683, este miércoles 13 de diciembre.- La delimitación de la Tierra Indígena do Morro dos Cavalos (Santa Catarina, Brésil), el ministro del Tribunal supremo federal (STF) Alexandre de Moraes coordinará una audiencia pública, este jueves 14 de diciembre.  La petición será enviada a los jueces y entregada a la Comisión GuaraniYvyrupa de São Paulo que estará presente en Brasilia. ¡Firmémosla!

Citoyens Solidaires Guarani
1,068 supporters
Update posted 2 months ago

Petition to Nicolas Hulot

Usine toxique à Montreuil : lettre ouverte à Nicolas Hulot

Lettre ouverte d’une maman normale à Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire Cher Nicolas, Je suis une maman normale. J’habite à Montreuil et, avant d’aller travailler, tous les matins, j’ai le bonheur d’emmener ma fille de 7 ans à l’école primaire à côté de chez moi. Sur le chemin de l’école, je passe tous les jours devant une petite usine (la SNEM) qui n’avait jamais vraiment attirée mon attention auparavant. En effet, je suis tellement persuadée qu’une usine, située à 50 mètres d’une école, à 260 mètres d'un future collège, à 500 mètres du centre commercial, jouxtant un charmant parc Natura 2000 et à 2 km seulement de Paris, ne peut être que totalement inoffensive. Seulement, voilà, en juin dernier, j’ai été sidérée d’apprendre que cette usine est un site hautement dangereux, classé ICPE, utilisant des produits tellement nocifs qu’ils sont interdits par la Directive européenne REACH (Chrome 6, etc.). Plus grave encore, cette usine est complètement délabrée et plus du tout aux normes depuis au moins 2007 ! Si tu entendais les témoignages que nous avons eus des salariés, tu serais autant révolté que moi de les savoirs dans des conditions de travail si hasardeuses ! Les enfants de l’école, tous les riverains du quartier et pire encore les salariés, nous sommes tous exposés en permanence aux graves pollutions de cette usine encore en fonctionnement. Ayant eu la chance de travailler plusieurs années avec toi au sein de ta Fondation éponyme, j’ai toute confiance en toi sur ton engagement écologique et humain. Je sais que tu ne tergiverses pas avec la santé. Nous sommes au milieu d’un dialogue de sourds où chacun se renvoie la balle : la mairie, la préfecture, l’éducation nationale, la SNEM, les entreprises AIRBUS et SAFRAN qui sont les clients de la SNEM, etc. Ta force est de rassembler afin de pouvoir dialoguer et retrouver des solutions qui conviennent à tous : d’un côté l’Etat (en respectant les intérêts économiques de l’industrie française) et de l’autre la protection de la santé des habitants. Aussi serais-tu d’accord pour convier autour de toi  toutes les parties prenantes impliquées dans ce problème afin de dénouer cette situation inacceptable ? Des parents d’élèves, des habitants et des usagers du quartier seraient heureux de t’exposer leur version des faits. En tant que parent, je demande, à tous les acteurs impliqués dans la chaine des décisions qui maintiennent cette usine ouverte, ce qu’ils décideraient, s’ils passaient chaque jour, devant cette usine, pour déposer leurs propres enfants à l’école. Au final, avec cette pétition, je souhaite que tous les habitants, en particulier les enfants qui sont les plus vulnérables, soient protégés et puissent continuer à vivre dans le quartier sans crainte pour leur santé. Merci de ton attention. Bien à toi, Fabienne Plus d’information sur : https://www.facebook.com/LUSINEVERTE93100MONTREUIL/ https://lusineverte.wordpress.com/  

Fabienne PLANES CARY
44,765 supporters
Update posted 12 months ago

Petition to Monsieur Collomb maire de Lyon

Moi, tilleul centenaire, un arbre comme un autre avec un grand cœur !

J'ai plus de 100 ans et ils vont me détruire ce lundi. J'ai abrité cinq générations. J'avais un grand jardin avec un magnifique tilleul, le cœur de ce paradis vert... Toute cette végétation partira avec moi sous un amas de pierres, de fumée et de souvenirs... L'arbre centenaire, mon fidèle ami aux milles branches, toi colossal tilleul a demeuré jusqu'à présent à mes côtés pour le meilleur et pour le pire. Tu abritais cette famille de la pluie et des rayons du soleil, ces après-midi d'été où ils mangeaient en dessous, mais aussi cette petite fille qui aimait tant faire de la balançoire en totale confiance sur tes solides ramures. Tu ne seras plus.  Partiront aussi avec nous ces poiriers plantés avec amour il y a de cela plus d'un demi siècle. Ce gage d'amour de la part d'un grand père qui voulait faire plaisir à sa femme qui aimait les poires... Les plaisirs simples d'une époque heureuse. Je me souviendrais de ces rudes hivers, de ces heures passées à me battre contre le froid qui tentait de traverser mes murs. Ces enfants qui ont grandi autour de moi pour devenir eux-mêmes parents d'autres enfants qui couraient et s'amusaient tant dans mon jardin, à jouer à cache-cacher autour du tilleul dévoué.  Lundi je partirai, avec moi j'emporte toute l'affection, les joies et les peines de cette famille qui m'aimait si fort...  Nous avons besoin de vous avant qu'il ne soit trop tard, sauvez mon pauvre ami enraciné, il pourrait être votre arrière grand père, de belles années devant lui devraient lui être accordées!  Empêchez-les de le tuer, pour moi c'est déjà trop tard...  -La maison qui voulait rester debout.  (Translation in English : I am over 100 and they will destroy me on Monday. I have sheltered five generations. I had a large garden with a magnificent lime tree, the heart of this green paradise ... All this vegetation will leave with me under a heap of stones, smoke and memories ...The hundred-year-old tree, my faithful friend with thousand branches, you colossal linden has remained until now by my side for better and for worse. You sheltered this family from the rain and the rays of the sun, those summer afternoons where they ate underneath, but also this little girl who liked so much to swing with total confidence on your strong antlers. You will not be anymore.Will also leave with us these pear trees planted with love more than half a century ago. This pledge of love on the part of a great father who wanted to please his wife who loved pears ... The simple pleasures of a happy time.I would remember those harsh winters, those hours spent fighting the cold that was trying to cross my walls. These children who grew up around me to become parents of other children who were running and having so much fun in my garden, playing hide-and-seek around the dedicated lime tree.Monday I will leave, with me I take away all the affection, the joys and sorrows of this family who loved me so strongly ...We need you before it's too late, save my poor rooted friend, he could be your great grandfather, beautiful years ahead of him should be granted him!Prevent them from killing him, for me it's already too late ...-The house that wanted to stay upright. )

océane GRO
294 supporters