CONSTITUTIONAL AMENDMENTS AND RELIGIOUS PERSECUTION IN HAITI
  • Petitioned Les responsables de l'état Haïtien.

This petition was delivered to:

Les responsables de l'état Haïtien.

CONSTITUTIONAL AMENDMENTS AND RELIGIOUS PERSECUTION IN HAITI

    1. Carole Demesmin
    2. Petition by

      Carole Demesmin

      Davie, FL

KONFEDERASYON NASYONAL VODOUIZAN AYISYEN

K.N.V.A.

Le Péristyle de Mariani, Mariani, Haïti, Tél: (509) 3458-1500

 

CONSTITUTIONAL AMENDMENTS AND RELIGIOUS PERSECUTION IN HAITI

PETITION


1.         On June 19, 2012, President Martelly of Haiti promulgated in the official journal “Le Moniteur” an amendment prepared under President Préval, voted in secret and approved by the Senate and the House of Representatives.

 

2.         This amendment is catastrophic since it repeals Article 297 which in effect declared the cessation of all laws and government decrees that arbitrarily restricted citizens’ fundamental rights and liberties, “notably: a) the Decree law of September 5 dealing with superstitious beliefs”.

 

We stress the fact that the 1935 law had managed to establish that everything having to do with Vodou was subversive, this for an excruciating fifty-two years.

 

3.         The arguments presented by the Government are misleading. The government decree issued by President Aristide in 2004 declaring Vodou a national religion by no means protect those living in the most secluded areas of our land and who have been historically persecuted, oppressed and subject to the subjectivity of local officials (CASEC).

 

4.         The proof of what we present here is that since this amendment was issued, many attacks have been perpetrated against Vodouists, in particular the arbitrary and unjustified detention of Hougan (Spiritual leader) Jean Raymond, known as Zaza, Guardian of the sacred Bois Caïman site, August 14th, 2012.

 

 

We, the signatories of this petition, demand:

 

·        That full dignity be returned to Vodou immediately as the cultural and religious tradition of the Haitian people.

 

·        That the Bois Caïman site be finally officially designated as the place of materialization of the souls of our ancestors who forged the nation of Haiti:

 

·        An end to the hysterical and unnecessary persecution of imported religious sects that trample the right to life and hospitality offered to them, being well received all over the territory of our country:

 

·        The removal of this infamous revocation.

 

·        The immediate release of all Vodouists unjustly imprisoned under false pretenses with such vile and malicious intent.



--------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

KONFEDERASYON NASYONAL VODOUIZAN AYISYEN

K.N.V.A.

Mariani, Haïti

AMENDEMENT CONSTITUTIONNEL ET PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES

PÉTITION

 

1.       Le 19 juin 2012, le Président Martelly promulguait dans le journal officiel Le Moniteur un amendement constitutionnel préparé sous le gouvernement Préval, voté et approuvé en catimini par les deux chambres.

 

2.       Cet amendement est déplorable quand on considère qu’il abroge l’Article 297 qui effectivement signait l’arrêt de « toutes les Lois, tous les Décrets-Lois, tous les Décrets restreignant arbitrairement les droits et libertés fondamentaux des citoyens notamment: a) Le Décret-Loi du 5 septembre 1935 sur les croyances superstitieuses… ».

Soulignons le fait que la loi de 1935 avait fait de tout vodouisant un hors-la-loi durant cinquante-deux douloureuses années.

 

3.       Les arguments rendus par le gouvernement sont trompeurs. Ce n’est pas le décret-loi promulgué par le Président Aristide en 2004 déclarant le Vodou religion nationale qui protégera les pratiquants des zones reculées de notre pays, historiquement persécutés, opprimés et sujets à l’appréciation subjective des CASECs locaux.

 

4.       La preuve de ce que nous avançons ici est que depuis cet amendement, bon nombre d’attaques ont été perpétrées contre des Vodouisants, notamment l’arrestation arbitraire et injustifiée, le 14 août 2012, du houngan Jean Raymond, connu sous le nom de Zaza, gardien du Bois Caïman.

 

Nous, signataires de cette pétition, exigeons :

·         Que la dignité pleine et entière soit immédiatement rendue au Vodou en tant que Traditions culturelles et religieuses du peuple haïtien ;

·         Que le Bois Caïman soit enfin consacré en tant que lieu de la concrétisation de l’âme de nos aïeux qui forgèrent la nation haïtienne.

·         Qu’une fin définitive soit mise aux persécutions hystériques et incessantes des sectes religieuses importées qui outrepassent leur droit à la vie et à l’hospitalité qu’ils reçoivent sur le territoire de notre pays ;

·         Le retrait pur et simple de cette abrogation infâme ;

·         La libération immédiate de tous les Vodouisants injustement incarcérés sous de nombreux prétextes fallacieux, vils et méchants.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le secteur Vodou a noté avec surprise l’abrogation de l’article 297 de la Constitution de 1987 récemment amendée qui a amputé le droit d’une majorité de citoyens Haïtiens d’exercer leur droit d’expression spirituelle et religieuse profondement ancrée dans leurs origines africaines.

Le secteur Vodou s’interroge sur cette dérive qui semble entrer en nette collusion avec le projet conçu depuis quelques temps, consistant au retour à des pratiques d’ostracisme socio-politico-économique datant des années d’avant 1946.
Les méthodes appliquées au temps de l’Inquisition en Europe, bannies par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de Décembre 1948, étaient des pratiques pour le moisn banales en Haiti.
Elles consistaient en des attaques régulières, systématiques ou épisodiques contre les Vodouisants, leurs lieux de culte et leurs residences afin de les réprimer, les empêcher de célébrer les divinités héritées de l’Afrique, les forces à la conversion au judéo-christianisme, en un mot à leur enlever le droit à la liberté religieuse.
Le secteur Vodoun élève la voix contre cette tentative de crimininaliser, en plein 21eme siecle, à l’aide de textes de lois d’inspiration fascistes, les cultes traditionnels du Vodou tout en se demandant, si cette volonte délibérée de forcer la machine de l’histoire nationale en marche arrière, ne participe d’un large complot de recolonisation des peuples africains, dont les actuels tenants du pouvoir en Haiti, se montreraient délibérément, les instruments autant que les acccessoires.
Le secteur Vodou qui représente la matrice de la Nation Haitienne, contre qui tous les complots ont été concoctés par l’Etat, à travers l’Histoire, a toujours été empêché d’être un acteur dynamique devant participer convenablement aux côtés des autres secteurs, dans la gestion des problêmes de notre chère Haiti.
L’échec avéré des élites politque, économique, administrative et intellectuelle est la resultante de cette volonté obstinée, d’ostraciser les Haitiens qui restent attachés aux traditions ancestrales.
La tête de l’Etat est détaché de son corps.
Le secteur Vodoun invite les comploteurs contre la Nation au niveau de l’Etat à se ressaisir afin d’éviter la stagnation et l’enlisement. Cinq siècles de colonisation, d’inquisition, de persécutions de toutes sortes n’ont pas pu venir à bout du Vodoun qui a démontré aujourd’hui, au niveau de beaucoup de pays d’Afrique, d’Amerique du Nord et d’Amérique Latine, sa capacité a répondre aux drames existentiels de la
[1] femme ou de l’homme quelque soit la couleur de sa peau, sa préférence sexuelle, son genre, sa situation sociale.

Le secteur Vodou tient à rappeller que c’est en s’appuyant sur leur spiritualité et leur identité inspirées des rites, philosophies et traditions ancestrales africaines que les héros de l’independence d’Haiti ont pu mettre fin à la barbarie érigée en systême dit civilisé qui avait pour nom: esclavage et colonisation.

Ce qui a permis de mettre un terme au message évangélique infériorisant dans les paroles et les actes, les femmes et les hommes noirs de la planète.
Le secteur Vodou invite tous les citoyens concernés par cette dérive institutionnelle, particulièrement, les houngans, mambos, hounsis, serviteurs, les étudiants, les femme-sages, les doktè-fèy, les intellectuels, les responsables d’organisations de bases, etc… à l’observation et à la mobilisation afin de réclamer des représentants actuels de l’Etat à un engagement clair et net sur les points suivants:
a) Redonner, par communication publique, confiance au Secteur Vodou que l’Etat ne sera plus jamais complice passif ou actif, des actes d’agression motivés habituellement par les chrétiens (catholiques et protestants) contre la vie des Vodouisants, celle de leurs familles, leurs lieux de culte et leurs biens.
b) Passer des instructions aux instances responsables concernées pour que cessent les attaques verbales, les appels à peine voilés à la violence qui sont débités quotidiennement par certains leaders protestants dans leurs sermons, dans les chansons et refrains diffusés dans leurs temples et sur les ondes de radios et télévisions à leurs services.
c) S’engager à donner pleine et entière contenance à la disposition constitutionnelle définissant l’Etat Haitien comme un état laïque, en renforçant les dispositions contenues dans l’Arrêté Présidentiel du… 2003 passant par l’octroi d’une Journée Nationale des Cultes Traditionnels en Haiti. De ce fait, le Secteur Vodou réclame la proclamation officielle du 14 Août de chaque année, date commémorant la "cérémonie du Bois-Caïman" la première grande cérémonie Vodou "premier congres du peuple noir" qui avait permis à nos ancêtres, sous la conduite du houngan Boukman, à puiser dans nos énergies Africaines, afin de rompre définitivement les chaînes mentales de l’Esclavage.
Le secteur Vodou invite les citoyens concernés, particulièrement, les houngans, mambos, hounsis et tous les défenseurs de la tradition Africaines, à l’action préventive afin de forcer les responsables de l’Etat Haitien à représenter effectivement tous les Haitiens et non ceux désignés par l’ordre raciste national et international.

Fait en Haiti et dans la diaspora, le 3 Août 2012.

Recent signatures

    News

    1. Reached 250 signatures

    Supporters

    Reasons for signing

    • Sorana Hammer GERMANY
      • over 1 year ago

      Each human person has the right of development and to live her/his religion and her/his own culture!!!!!

      REPORT THIS COMMENT:
    • roberto n-peyre ATLANTIS, SWEDEN
      • over 1 year ago

      In the name of civilization, democracy and wisdom.. Vodou serves as a philosophical outline for social, interpersonal and existential organisation. A true blueprint for moral and political sustainability and growth. Know your past (ancient and recent) and through that, partake in your present future wisely. The wisdoms throughout Haitian traditions of Les Vodoun is the greatest export potential of Haiti. Also the superior fundament to build a society on. Utilise !

      REPORT THIS COMMENT:
    • Empress Addi MIAMI, FL
      • over 1 year ago

      Because it is our fundamental right to be honored within our individual frames of reference-religious freedom is one of those rights which people have fought for throughout the ages. It is a far cry from reality to denigrate a religion based on prejudice/racism, or brainwashing and expect the ones marginalized, to sit quietly.

      REPORT THIS COMMENT:
    • Daniel Trouillot NEW YORK, NY
      • over 1 year ago

      Le vodou est notre defence

      REPORT THIS COMMENT:
    • Samantha Wright AKRON, OH
      • over 1 year ago

      As a pactotioner of a traditional African religion, I fully support the practice of Voudun in Haiti and all parts of the world. I demand full rights and freedoms of my practices as well as those of my brothers and sisters in Haiti of the A.T.R. And request that this ignorance of outsiders attempting to control our beliefs out of fear be stopped immediately.

      REPORT THIS COMMENT:

    Develop your own tools to win.

    Use the Change.org API to develop your own organizing tools. Find out how to get started.