Pétition contre la division de notre canton d'Ahépé en plusieurs.

0 have signed. Let’s get to 100!


Pétition de la diaspora ahé

                                               

          Nous filles et fils natifs d’Ahépé de la diaspora dans les quatre coins du monde, suivons avec consternation l’évolution de la vie sociale et politique au Togo en général et en particulier dans nos milieux et plus précisément notre canton d’Ahépé. Nous les natifs d’Ahépé de la diaspora voulons tout de suite être clair que nous ne nous inscrivons pas dans une logique politique mais la présente pétition a pour but de signifier aux détracteurs qui prennent des initiatives pour subdiviser notre canton d’Ahépé en plusieurs et qu’Ahépé demeure et demeurera une, et une seule entité indivisible dans son ensemble.

            Nous diaspora Ahé conscients de l’histoire de notre canton d’Ahépé qui est une histoire vraie sans précédente, avons la chaire de pouls lorsque nous avons appris une telle histoire de division de notre canton en plusieurs sans la concertation des cadres et les organisations de développement du milieu. L’histoire nous a appris qu’Ahépé serait fondé vers les années 1730. Aussi il faut noter que notre canton d’Ahépé aurait un statut particulier de son histoire et que nul ne peut prétendre immerger cette histoire par des ambitions politiques, personnelles ou quelconques.

             Conscients que notre village Ahépé devenu aujourd’hui canton selon les appellations administratives, rien de particulier n’a été remarqué sur son statut de village qu’il était. Nous filles et fils d’Ahépé voudrions faire comprendre à la population de la préfecture de Yoto en particulier, et à la population togolaise en générale que nous voulons rester unis et solidaires comme une famille dans notre canton d’Ahépé. Et si jamais nous pouvons nous référer à l’histoire, le canton d’Ahépé aurait un âge assez avancé sur l’âge de la fondation des Etats-Unis d’Amérique. La question qui devrait nous tenir à cœur serait : « Quel est l’aspect actuel de notre village avec une population de plus de quatre-vingt mille habitants ? ».

              Conscients que la situation géographique de notre canton est plurielle c’est-à-dire au cœur de la préfecture de Yoto, nous filles et fils rejetons avec la dernière rigueur ce plan malhonnête de partage de notre canton en plusieurs cantons afin de pouvoir donner privilège à d’autres de prévaloir sur nous. Le mot développement est unique en son genre, et lorsque nous voulons parler de développement de notre canton d’Ahépé, nous filles et fils natifs d’Ahépé sommes confrontés à des handicaps notoires qui retardent ses atouts de développement que nous venons de percevoir de ces individus mal intentionnés qui ont pour ambitions de diviser pour régner. Nous voulons aussi aider les prétentieux à comprendre qu’aucun développement ne réside dans la division au contraire, la division est un facteur à retardement de toute évolution.

                Conscients que la population d’Ahépé loin d’être un melting pot, nous nous affirmons unis comme un seul homme, une seule famille et une seule entité ethnique qui ne connait de différents depuis plus de deux siècles. Certes, cette union qui est indissociable à notre développement, pouvait se faire sentir par des rencontres annuelles que toute la population d’Ahépé observe dans le mois de Septembre sous l’acronyme de « AHEZAN » ; une fête de retrouvailles où tous les natifs d’Ahépé participent sans distinction aucune y compris la diaspora ahé. Dans la même perspective de l’unité de la population et jeter les bases du développement de notre canton, nous filles et fils avions créé une institution sous la bannière de « A.N.A.D : Association des Natifs d’Ahépé pour le Développement ». Comment serions-nous dans une logique de développement de notre canton et en même temps vouloir une scission du canton ? Où allons-nous ? alors nous les natifs d’Ahépé condamnons cette démagogie de division que nous avions apprise avec amertume.

             Conscients que notre canton d’Ahépé regorge une forte ressource humaine, aucune décision ne devrait être prise sur son statut sans un avis consultatif des cadres d’Ahépé en particulier, et en général les CVD (Comité Villageois de Développement) et en plus les notables qui représentent les populations dans son ensemble. Nous les natifs d’Ahépé, exprimons notre ras-le-bol de toutes décisions prises contre l’aspiration de la population qui pose déjà un fondement solide pour le développement. Cependant, Nous voudrions être clair que notre canton ne portera pas autre nom que les nominés administratifs qui sont éphémères à leur poste voudraient lui attribuer. Ahépé ne changera pas de nom ni de position géographique ni de structures sociales en son sein. Nous populations d’Ahépé rejetons catégoriquement toute idée de division allant à l’encontre de l’entente entre filles et fils d’Ahépé paralysant ainsi nos actions de développement. Nous la population d’Ahépé aussi que la diaspora ahé nous levons dans une harmonie et la concorde pour demander à l’autorité de respecter notre droit et liberté d’expression et de tenir compte de nos réalités.

Nous sommes un peuple et une famille indivisible,

Nous disons non aux détracteurs et aux démagogues,

Nous disons non aux égocentriques et mafieux.

-        Nous sommes unis et solidaires

-        Nous formons une entité et,

-        Nous avons une histoire unique et vraie.

La diaspora ahé dit non non, et non à cette idée de subdivision et suit cette affaire avec beaucoup d’intérêt.

 

Ont signé :



Today: Yawo Faustin is counting on you

Yawo Faustin AZIAKPO needs your help with “Yawo Faustin AZIAKPO: Pétition contre la division de notre canton d'Ahépé en plusieurs.”. Join Yawo Faustin and 54 supporters today.