Pour le déploiement et l'usage de la vidéo-protection à Morangis

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Chères Morangissoises, Chers Morangissois. 

Vous êtes nombreux à vous exprimer vos inquiétudes sur la sécurité et les moyens mis en œuvre lors des comités de quartiers, ateliers participatifs et même sur les réseaux sociaux. Un sujet revient régulièrement, celui de la vidéo-protection.

La mairie s'est engagée dans une série de débats stériles depuis 1 an sur la vidéosurveillance. Pendant ces débats vous avez été nombreux à demander son déploiement, en vain, le maire refusant son usage.

Ce n'est pas faute de rappeler que :

  • C'est un dispositif largement répandu et adopté par de nombreux élus. Toutes les communes voisines de Morangis ont déployé où sont en passe de la déployer.
  • Le commissaire de police de Morangis s'est publiquement manifesté en faveur de son déploiement, permettant dans certains cas d'appuyer le travail des forces de police. La préfecture est du même avis. 
  • Le déploiement de la vidéo surveillance peut être pris en charge financièrement pas l'intercommunalité (GOSB). C'est le cas de la ville de Viry-Châtillon qui bénéficie d'un financement de 2 millions d'euros pour le déploiement de 32 caméras. Rappelons que Morangis participe au budget de l'intercommunalité, autrement dit, nous finançons un service que les autres communes utilisent

Le but de la démarche n'est pas d'installer des caméras dans tous les coins de rue mais dans des endroits sensibles comme les écoles. Ce dispositif, permettra d'appuyer les forces de l’ordre dans la protection des personnes et des biens, mais aussi pour lutter contre des phénomènes que nous connaissons bien, comme les dépôts de déchets illégaux et les rodéos sauvages

Il est également important de préciser que lors de la réunion du Comité Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD), le 17 mai dernier, les maires et organismes, publics et privés, concernés (police et gendarmerie, polices municipales, milieu associatif) se sont concertés sur les priorités de la lutte contre l’insécurité.

Toutes les villes étaient représentées par leurs élus… toutes, sauf Morangis !
En effet, ni le maire, ni son équipe, ni notre conseillère départementale, élue de l'opposition, n’étaient présents pour défendre les intérêts de notre commune.

Leurs priorités semblent être ailleurs… ! 

C'est donc à nous d’agir, pour faire entendre notre voix. Signez la pétition que nous vous proposons.

Xavier DUGOIN

Président de l'association Morangis Avant Tout



Morangis Avant Tout compte sur vous aujourd'hui

Morangis Avant Tout a besoin de votre aide pour sa pétition “Xavier Dugoin: Pour le déploiement et l'usage de la vidéo-protection à Morangis”. Rejoignez Morangis Avant Tout et 22 signataires.