MFFPS APPELLE AU SECOURS: COVID-19 RAVAGE LE BURUNDI!

MFFPS APPELLE AU SECOURS: COVID-19 RAVAGE LE BURUNDI!

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Mouvement INAMAHORO a lancé cette pétition adressée à Human Rights Campaign

Depuis quelques semaines, le Burundi a enclenché le processus électoral, pendant que le monde entier avait les yeux braqués sur la pandémie de COVID-19 devenue aujourd’hui une catastrophe sur la terre.

Face à la négation et à la faible attention accordée à cette pandémie au Burundi, les faits accusent et confrontent les décideurs de ce pays. Quelle contradiction entre le discours et la réalité vécue, lorsque le pouvoir en place prétend préserver la démocratie en organisant des élections à un moment où le pays devrait être en état d’exception ? Quel est cet esprit et ce système démocratique qui refuse de protéger et de secourir la population en train de mourir en grand nombre ?

En effet, ceux qui travaillent dans les services de santé ne cessent de révéler que le nombre de cas de COVID-19 n’a fait qu’augmenter considérablement au cours de la période de campagne électorale qui réunissait quotidiennement des foules immenses, sans aucune mesure de protection préalable, parce que les dirigeants affirmaient continuellement et publiquement que Dieu protège le Burundi contre la COVID-19. Aujourd’hui, le nombre de morts se multiplie chaque jour, les hôpitaux sont remplis de malades agonisant, tout se sait, l’information ne se cache plus, mais le Ministre de la Santé ne dit rien et le Gouvernement ne fait rien ! 

Nous le redisons, il est grand temps d’agir et de mettre en place, sans plus tarder, des mécanismes efficaces de prévention et de réponse rapide contre la pandémie de COVID-19 au Burundi.  La Nation et le Peuple Burundais ont droit à la protection de leur sécurité, et cette responsabilité incombe avant tout à l’Etat.   

En sa qualité de responsable de la sécurité et du bien-être en général de toute la population burundaise, le Gouvernement devrait tout mettre en œuvre pour secourir tous les malades atteints de coronavirus comme il le fait pour ceux qui lui sont proches. A ce jour, les mesures prises pour assurer la prévention de la pandémie et la prise en charge de ceux qui sont déjà atteints laissent encore beaucoup à désirer.

La population est actuellement laissée pour compte avec les innombrables décès non déclarés. Il est temps qu’elle se réveille et applique toutes les mesures de protection connues de tous et utilise tous les moyens à sa portée pour prévenir la propagation du virus. Il y a des produits naturels, abondants en Afrique et au Burundi, qui ne coûtent pas cher et qui sont accessibles sur tout notre territoire, les Burundais sont vivement exhortés à s’en informer, s’en procurer et s’en servir, même à titre préventif.

Burundais, Burundaises qui appréhendez la gravité du danger que court notre pays, chers partenaires et amis du Burundi, joignez-vous à nous et élevons nos voix, appelons au secours de ce peuple ! Secouons ceux qui en ont la charge pour qu’ils prennent d’urgence les mesures qui s’imposent.

La COVID-19 est une question de paix et de sécurité. Que le Conseil de paix et sécurité de l’Union africaine et le Conseil de sécurité de l’ONU sachent que l’arme de ce virus tue aussi cruellement que la bombe et la grenade. Il est temps que vous appeliez le Gouvernement du Burundi à prendre ses responsabilités pour faire taire l’arme du Coronavirus.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !