Belgique (château de Noisy) : plus jamais ça !!

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le château de Noisy  en Belgique datant de 1866 est en train d’être démoli par son propriétaire, le comte de Liedekerke-Beaufort, marié à une héritière d’une des plus puissantes familles de Belgique, les entrepreneurs Blaton.

Le comte actuel propriétaire, domicilié en Suisse, est également membre de l’association de la noblesse du Royaume de Belgique  https://www.anrb-vakb.be

Sur le site de l’association ANRB, vous pouvez lire ce qui suit :

 "Que signifie aujourd'hui être noble?

La noblesse implique surtout des obligations: "Noblesse oblige". Les nobles doivent défendre - si nécessaire publiquement - et maintenir à l'honneur les valeurs auxquelles la noblesse est traditionnellement attachée.

La première est le sens de ce qui dure, c'est à dire l'attachement à la famille et à la poursuite du bien commun ...

Sont également de première importance les valeurs éthiques auxquelles les nobles sont attachés depuis des siècles: honnêteté, fidélité et respect de la parole donnée, conscience de ses devoirs, solidarité et sens du social, RESPECT DE L'HERITAGE MORAL ET MATERIEL TRANSMIS PAR LES PARENTS ET LES ANCETRES, politesse et savoir-vivre."

fin de citation ... on est bien loin du com(p)te ou du conte !

Ce château a été laissé à l’abandon par le comte lui-même à la mort de son père Christian de Liedekerke-Beaufort qui y était très attaché et se faisait une fierté de le conserver en bon état et de lui donner une utilité sociale.

Sans aucune sécurisation efficace mise en place par le propriétaire ou la commune, il est devenu un des endroits abandonnés les plus visités au monde.

Un permis de démolition comportant de nombreuses lacunes a été octroyé complaisamment par la commune de Houyet.  Ce permis, en fermant  les yeux sur les procédures légales permettant de protéger ce genre de patrimoine, prive par la même occasion les citoyens d’exprimer leur souhait quant au devenir de ce monument.

Qui plus est,  la démolition du bâtiment mal pensée crée de nombreux problèmes environnementaux tels une destruction de l’habitat des chauves-souris (espèce protégée), une pollution du sol radioactive, un abattage d’arbres sur un site classé,..

Une association de simples citoyens a réagi et a été en justice.

Un juge belge lui a donné raison le 8 juin 2017 mais le propriétaire du château et la commune ont fait appel. La chambre d’appel devant laquelle l’affaire a été  portée (en 3 semaines ?!? ) est,  par un étrange hasard, peu sensible aux questions environnementales et a donc cassé ce jugement favorable, laissant le champ libre à une reprise de la démolition sans aucune solution apportée aux problèmes soulevés.

De plus, le jeudi 3 août 2017, lors de la reprise de la démolition, l’édifice a été victime non d’un simple mais d’un double incendie. Les ouvriers brûlaient les charpentes et décombres dans un site classé et entouré de végétation lorsque le feu s’est propagé au bâtiment !!

Pour un bâtiment que l’on détruit sous prétexte de « sécurité publique » c’est dire comme la sécurité de la démolition est peu importante.

Il semblerait également que si l’on a des passe-droits l’on peut brûler n’importe quoi n’importe où, même dans un site protégé.

De nombreux mails et courriers ont été envoyés aux différentes instances responsables sans aucune réaction.

 Rejoignez-nous pour demander à l’Etat belge, la Région Wallonne et le DNF (département des natures et forêts) de prendre leur responsabilité en sanctionnant les manquements aux réglementations. Et à l’association de la Noblesse du Royaume de Belgique de respecter les valeurs qu’elle prône.

Si vous êtes soucieux de l’Environnement ou du Patrimoine mais aussi  défenseur d’une démocratie où le pouvoir et l’argent ne règnent pas en maîtres, s’il vous plaît aidez-nous en signant notre pétition et en faisant un don à notre association pour que nous puissions continuer notre combat.

Ces valeurs sont universelles, peu importe votre nationalité.

S’il s’avérait que cela soit trop tard pour ce pauvre château de Noisy, cela permettrait à tout le moins d’éviter qu’une telle situation se reproduise en Wallonie.

Signé par l'association Sauvegarde du château de Noisy (Belgique) CB: BE18 1431 0077 9465



association sauvegarde du château de Noisy compte sur vous aujourd'hui

association sauvegarde du château de Noisy a besoin de votre aide pour sa pétition “willy.borsus@gov.wallonie.be: Belgique (château de Noisy) : plus jamais ça !!”. Rejoignez association sauvegarde du château de Noisy et 631 signataires.