Petition update

Appel du 29 mars 2019 pour une Déclaration citoyenne d'état d'urgence environnemental et social !

Cédric CHEVALIER
Charleroi, Belgium

Mar 30, 2019 — 

Lisez l'Appel complet du 29 mars 2019 pour une Déclaration citoyenne d’état d’urgence environnemental et social.

Lees de volledige Oproep van 29 maart 2019 voor een Burgerverklaring Milieu- en Sociale Noodtoestand.

Nous avons perdu une bataille mais pas encore la guerre climatique. Dans les heures les plus sombres de l’histoire, dans l’incompréhension, la colère et la désillusion d’une défaite, des citoyen-ne-s se sont levés pour appeler leurs concitoyen-ne-s à la volonté, à la détermination, à l’unité, à la résistance et à l’espoir, pour défendre leurs droits, leur dignité et l’intérêt général. Et gagner la guerre climatique.

Fort de l’adhésion de 40.000 citoyen-ne-s signataires de notre pétition, et après 6 mois de mobilisation sans résultat concret, notre Comité d’initiative propose maintenant à toutes les citoyennes et tous les citoyens belges de s’emparer de leurs droits civiques et de déclarer eux-mêmes l’état d’urgence environnemental et social.

Sans attendre l’action de nos institutions, et forts de notre engagement civique, nous appelons nos concitoyen-ne-s, les scientifiques et les fonctionnaires à revendiquer immédiatement leur droit légitime à la désobéissance civile non violente, en refusant d’obtempérer aux injonctions politiques qui bafouent structurellement notre Constitution, nos lois, nos traités, l’Accord de Paris sur le climat, nos droits fondamentaux et celui des générations futures.

Notre pétition sera envoyée par courrier au Président de la Chambre des Représentants dès ce week-end.

En 6 mois, l’engagement pacifique et déterminé de centaines de milliers de citoyen-ne-s et l’implication de toutes les composantes de la société civile a permis de placer le climat tout en haut de l’agenda médiatique de la Belgique. Pour quel résultat politique concret ? Aucun.

Le vote négatif des député-e-s fédéraux de 3 partis flamands, la NVA, le CD&V et le VLD, sur la modification de notre Constitution qui aurait permis l’adoption de la loi spéciale climat, a révélé aux yeux de tous le mépris de ces député-e-s et de ces partis pour notre droit fondamental à un climat stable. Ce vote enfreint magistralement l’esprit de l’art.7 bis de notre Constitution. Ainsi, les intérêts économiques à court terme d’une minorité de la population belge paralysent notre pays alors que l’urgence climatique est gravissime. Nous devons réduire de toute urgence nos émissions de gaz à effet de serre et construire ensemble la résilience de notre pays face au dérèglement climatique déjà en cours.

Nous espérons réveiller les consciences de nos concitoyen-nes et de nos représentant-e-s politiques. Il est temps de reconnaître l'importance de l'environnement, l’urgence environnementale et le rôle indispensable de l’État face à l’urgence environnementale ! Nous n’avons que très peu de temps pour agir.

Le Comité d’initiative citoyen


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.