Sauvons les Arbres centenaires du Réservoirs de Cercey

Sauvons les Arbres centenaires du Réservoirs de Cercey

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Antonin GARRY a lancé cette pétition adressée à Voie navigable de france et à

       Dans la commune de Thoisy-le-Désert, les habitants s’inquiètent de marquage (grandes croix rouges d’abatage) apposés sur l’ensemble des arbres de la digue du réservoir de Cercey. Il s’agit d’arbres centenaires : frênes, saules, tilleuls, chênes et bien d’autres, tous en bonne santé, accueillant des nids de nombreuses espèces d’oiseaux.

       La diversité ornithologique du réservoir de Cercey a été de nombreuses fois admirée, le site est classé zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF). Le réservoir et ses abords sont aussi reconnus « Espace naturel sensible » depuis le 11 mai 2020. Malgré l’intérêt indiscutable de ce fragile écosystème, les Voies Navigables de France semblent décidées à sacrifier une vingtaine de ces arbres plantés au XIXème siècle, probablement au nom de la fragilité structurelle du à l’enracinement.

      Plusieurs habitant.e.s ont cherché à contacter les VNF pour savoir si ce projet destructeur se confirmait, mais ils et elles n’ont obtenu aucune réponse. Il existe très certainement des solutions pour préserver la structure du barrage (végétalisée depuis deux siècles) sans recourir à un moyen si radical et si insensé à notre époque et dans un tel lieu.

     VNF semble pourtant conscient de la valeur écologique de la zone, ce qui ajoute à l'incompréhension de cette démarche. https://www.vnf.fr/vnf/reservoir-de-cercey-un-patrimoine-naturel-remarquable/

      Aidez-nous à sauver ces Arbres ! Un petit geste de chacun fait la force de tous ! Ensemble nous pouvons faire bouger les choses contre l’application aveugle et déraisonné des normes.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !