NON, A LA BRADERIE DE L'EGLISE SAINT PAUL DE GRANVILLE

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


                                                          NON

                                     à la braderie de l'Eglise Saint Paul

La Maire de Granville a signé, avec une Fondation espagnole, un prétendu bail emphytéotique qui n'est qu'une promesse de vente déguisée.

Sans préjuger du bienfondé de la conversion de cet édifice religieux désormais désacralisé, pour lequel une nouvelle destination doit être donnée, un collectif s'est constitué pour refuser cette cession inconditionnelle, aussi inacceptable qu'hasardeuse sans débat public ni concertation préalable avec la population.

Ce patrimoine est le bien commun des habitants. Il n'appartient pas à la municipalité.

Cette municipalité, ni aucune autre, n'a reçu mandat de la population pour aliéner le patrimoine communal sans avoir d'objectif d'intérêt public, sans garanties suffisantes ni même référence à une expertise du service des domaines.

Nous demandons :

- de reporter cette décision arbitraire autorisant la cession décidée, dans l'urgence des échéances locales, avec des conditions insuffisamment définies par un contrat mal rédigé dont les engagements sont unilatéralement au bénéfice du preneur,

- une contre-expertise objective avec une estimation des travaux minimum à réaliser pour une mise hors d'eau et hors d'air de l'édifice,

- que soit rendue publique l'estimation des services des domaines,

- que les incidences de la conversion de l'édifice soient appréhendées dans les documents d'urbanisme,

- que soit organisée une consultation de la population.