Non à une "Zaïne bis" à Vallauris Golfe-Juan !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Non à une Zaïne bis !

Avant les élections, Mme Salucki fustigeait le projet de construction de 400 logements sociaux sous la municipalité Gumiel. Désormais, elle le reprend à son compte, puisqu’elle veut faire sortir de terre 251 logements sur une partie du terrain seulement, à charge de terminer le massacre si elle était réélue. Le cynisme est poussé jusqu’à parler de « Nature en ville », alors qu’il s’agit de bétonner le dernier espace vert dans la ville !

Mme le maire et sa majorité viennent de voter le déclassement des terrains, en vue de la réalisation de ce projet délétère, qui viendrait détruire nos collines et créer un nouveau ghetto de type « Zaïne ».

Ce dernier espace vert doit conserver ses dizaines d’oliviers. Il permettrait de réaliser un jardin public et d’offrir un peu de nature à une ville qui étouffe sous le béton !

Les motivations, condamnées hier par Mme Salucki alors opposante, sont devenues un leitmotiv dans la bouche de Mme Salucki devenue maire : il faut toujours plus de HLM.

Plus pour les vallauriens et golfe-juanais ? Non ! à l’évidence, il s’agit de créer des HLM qui permettraient à la CASA de satisfaire aux impératifs légaux, sur le dos des vallauriens et golfe-juanais.

 Mme le maire accepte que les populations à problème d’Antibes, de Nice et de Valbonne soient installées chez nous. En d’autres termes, les HLM et camps de gens du voyage à Vallauris Golfe-Juan, les médiathèque et salles de spectacles à Antibes !

Après s’être félicitée du début des travaux de la déviation de l’ex-RN7, Mme Salucki acte le sacrifice de notre ville aux intérêts d’Antibes et du département, en acceptant de faire de notre ville les quartiers-Nord des Alpes-Maritimes, en général, et d’Antibes, en particulier.

Nous, vallauriens et golfe-juanais, ne pouvons accepter un projet aussi destructeur pour le dernier poumon vert de l’agglomération vallaurienne.

 Nous, vallauriens et golfe-juanais, ne pouvons accepter le bétonnage outrancier de notre ville et ses conséquences dévastatrices en termes de pollution, d’inondations et de délinquance.

Nous, vallauriens et golfe-juanais, ne pouvons accepter la « HLMisation » de notre ville.

Nous, vallauriens et golfe-juanais, considérons que la solidarité avec les plus faibles est indispensable, mais que notre ville ne doit pas assumer plus que sa part.

La mobilisation avait fait reculer la majorité Gumiel, seule une mobilisation exceptionnelle pourra mettre en échec ce projet qui acterait la destruction environnementale, sociale et économique de notre ville.

Kevin Luciano - Président de l’ADVPVG



Kevin compte sur vous aujourd'hui

Kevin LUCIANO a besoin de votre aide pour sa pétition “Ville de Vallauris Golfe-Juan: Non à une "Zaïne bis" à Vallauris Golfe-Juan !”. Rejoignez Kevin et 1 447 signataires.