Ouvrez des places pour l'accueil de nos enfants le mercredi !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


DES PLACES EN PLUS POUR L’ACCUEIL DE LOISIRS DU MERCREDI À
TOURS… EN PARTICULIER POUR LES DEMI-JOURNÉES !
 

Monsieur le Maire de Tours,

De nombreux parents des écoles primaires publiques de la Ville se trouvent démunis face à la nouvelle organisation proposée par la Mairie pour les mercredis de la rentrée 2018/2019. Les solutions municipales proposées ne sont ni satisfaisantes ni suffisantes.

Pour pallier les conséquences du retour à la semaine de 4 jours, nous réclamons des possibilités d’accueil à la demi-journée les mercredis (matin ou après-midi). Et donc plus de places dans les structures de la Mairie et de ses partenaires associatifs et socio-culturels pour répondre aux besoins de tous.

A ce jour, la Mairie s’est contentée de rouvrir son site municipal de la Charpraie, basé à Chambray-les-Tours, tous les mercredis à compter de septembre 2018. Seule une solution d’accueil à la journée est proposée, avec un départ en bus pour nos enfants à 8h45 et un retour à 18h.  Cette formule unique - à la journée - ne prend pas en compte le rythme de tous les enfants ni les besoins de tous les parents !  

Par ailleurs, les structures associatives de proximité qui assuraient déjà l’accueil du mercredi après-midi ces dernières années vont désormais accueillir les enfants également le mercredi matin…mais voient leur nombre de places réduit, alors même que les besoins vont augmenter significativement. Ce retour en arrière est incompréhensible. Les places à la journée sont prioritaires, ce qui est légitime, à condition qu’un quota de places soit aussi réservé pour les demi-journées. Dans tous les cas, le nombre de places est largement insuffisant puisque plusieurs sites ont déjà annoncé être complets début juin. Les inscriptions « à la demi-journée » - qui n’ouvrent que le 29 juin dans le cas de l’association Courteline par exemple - sont donc en réalité une proposition de « non-inscription », faute de moyens d’accueil.

Qu’en est-il de ceux qui souhaitent inscrire leurs enfants à la demi-journée, matin ou après-midi ?

Résultat : vous mettez les parents en difficulté. Beaucoup ne peuvent pas se permettre de garder chez eux leurs enfants le mercredi (faute de places dans vos structures d’accueil) ou de payer une garde privée une journée entière. D’autres parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants à la journée, faute de places dans le système associatif. Vous remettez les familles face à leurs choix éducatifs – qui dépendent évidemment de leurs moyens financiers et de leur milieu socio-culturel.

Un exemple : aucune solution n’est laissée aux nombreux enfants qui souhaitent conserver leurs activités sportives ou associatives du mercredi après-midi. Des activités qui sont d’ailleurs souvent portées par les mêmes partenaires associatifs jusque-là en charge des « Temps d’activité périscolaire ».

Insidieusement, cette nouvelle configuration sanctionne donc nos enfants, qui se voient privés à la fois des activités culturelles proposées dans le cadre des TAP – et, pour certains, de leurs activités de loisirs du mercredi après-midi. Mais elle torpille aussi le tissu associatif local en mettant en danger des centaines d’emplois locaux.
Pour nous parents, il s’agit bien ici d’un désengagement de votre devoir de service public, qui n’est pas acceptable. Vos choix politiques et économiques, dans le cadre du retour à la semaine de 4 jours, se transforment en sanction pour les parents, en double sanction pour les enfants et les associations socio-culturelles… et dégradent in fine le vivre-ensemble et l’éducation citoyenne qui vous (et nous) sont si chers.

Comment la Ville compte-t-elle résoudre ce problème, afin que les demandes d’inscriptions à l’accueil de loisir, à la journée et à la demi-journée du mercredi puissent toutes être prises en compte pour la rentrée prochaine ?    

Notre collectif se tient à votre disposition pour envisager et co-construire de nouvelles solutions et possibilités pour la rentrée avec vos services municipaux et vos partenaires.

Le collectif indépendant des parents des écoles maternelles publiques de Tours

 



Le collectif indépendant des parents des écoles maternelles publiques de Tours compte sur vous aujourd'hui

Le collectif indépendant des parents des écoles maternelles publiques de Tours a besoin de votre aide pour sa pétition “Ville de Tours: Ouvrez des places pour l'accueil de nos enfants le mercredi !”. Rejoignez Le collectif indépendant des parents des écoles maternelles publiques de Tours et 267 signataires.