LETTRE OUVERTE RELATIVE À LA "CINQUIÈME JOURNÉE DE LA FEMME SMARVOISE" DU 8 MARS PROCHAIN

LETTRE OUVERTE RELATIVE À LA "CINQUIÈME JOURNÉE DE LA FEMME SMARVOISE" DU 8 MARS PROCHAIN

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Justine B a lancé cette pétition adressée à Ville de Smarves

 

Monsieur le Maire, Madame la conseillère municipale Christelle Labelle,

Nous avons récemment découvert l'affiche de la Mairie de Smarves relative à la "Cinquième journée de la femme smarvoise" et en sommes restées quelque peu interpellées.

Nous avons grandi à Smarves, y avons parfois été à l'école, y avons été au tennis, à la danse, au foot, à la musique. Nous y avons travaillé, repeint des bancs, bouché des nids de poules, appris à conduire. Nous y avons fait des fêtes au bord du Clain, y avons rencontré nos amis. Nous y vivons encore, ou nous en sommes parties.

Nous sommes les dénommées "femmes smarvoises" et pourtant, nous ne nous reconnaissons pas dans l'image véhiculée par cette affiche.

Bien sûr, cette manifestation locale a le mérite d'exister et de mettre en avant des associations où des femmes s'impliquent, s'investissent; et nous ne remettons pas cela en question, bien au contraire.

La journée internationale des droits de la femme se doit cependant d'être le reflet des luttes historiques et actuelles qui ont permis aux femmes d'accéder à l'indépendance, à l'éducation, au vote, de s'émanciper du joug de la société et du statut de ménagère auquel elles étaient le plus souvent cantonnées.

La « cinquième journée de la femme smarvoise », telle que vous la proposez, va à contre sens de tous les progrès que les femmes peuvent espérer. Ne nous ramenez pas uniquement à la sensualité, au culte du corps, au shopping, à la lingerie, ou même à l'épilation  (comme dans une des précédentes éditions), nous sommes tellement plus que cela! Cette journée est l’occasion de célébrer toutes les femmes dans leur pluralité, leur diversité.

Cela pourrait paraître anecdotique, mais nous pensons que les symboles sont chargés de sens. Les centaines de femmes de votre commune représentent plus que les stéréotypes véhiculés par cet événement. Nous regrettons que la Mairie alimente une vision qui perpétue ces inégalités.

À l'avenir, nous pourrions demander aux Smarvois ce qu'ils et elles pensent vraiment important de mettre en valeur lors de la Journée internationale des droits de la femme. Célébrer la journée du 8 mars est une belle initiative pour notre village, mais collectivement, on peut rendre cette célébration plus juste et cohérente.

Camille, Alice, Justine, Anna, Lola, Florence, Gaëlle, Françoise, Coline , Manon, une deuxième Lola, une deuxième Gaëlle;

avec le soutien de Tom et Adam

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !