Remplacer la statue détruite de Sir John A. Macdonald par une statue du métis Louis Riel

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


//In english below//

Des manifestants ont déboulonné et décapité la statue de John A. MacDonald, situé au square Dorchester, à Montréal, lors d'une manifestation pour le définancement de la police le samedi 29 août 2020 en après-midi.

Rappelons nous se que disait Macdonald: "Riel sera pendu même si tous les chiens du Québec aboient". 

Peu importe notre ressentit à l'égard de cet évènement, reste que c'est une occasion de rendre justice à Louis « David » Riel chef du peuple métis dans les Prairies qui aurait dirigé deux mouvements de résistance contre le gouvernement canadien dans le but de protéger les droits et la culture des Métis, alors que l'influence canadienne se faisait de plus en plus sentir dans les Territoires du Nord-Ouest. La rébellion des Métis fut écrasée et se conclut par l'arrestation, le procès puis la pendaison de Riel pour trahison.
Jouissant d'un fort capital de sympathie au Québec, sa mort a des répercussions durables sur les relations entre le Québec et le Canada anglais.
Étant donné le lien historique entre Sir John A. Macdonald et la « loi sur les sauvages » (aujourd'hui loi sur les indiens) qui discriminait et discrimine encore les Autochtones et les métis, ainsi que les lois interdisant les écoles francophones dans l'ouest canadien, il serait approprier de lui rendre justice en remplaçant la statue de Sir John A. Macdonald (ce dernier peut être déplacé ailleurs) ainsi que son socle par un monument en mémoire de Louis Riel et de l'héritage des métis, des autochtones et des francophones de l'Ouest envers le Québec et d'en faire un symbole non seulement de réconciliation, mais aussi d'une solidarité entre nos peuples.

Some Protesters debunked and beheaded the statue of John A. MacDonald, located in Dorchester Square, in Montreal, during a demonstration for defund the police on Saturday, August 29, 2020 in the afternoon.

Remember what Macdonald said: "Riel will be hanged even if all the dogs in Quebec bark".

No matter how we feel about this event, it is still an opportunity to do justice to Louis "David" Riel, leader of the Métis people in the Prairies who allegedly led two resistance movements against the Canadian government in order to protect Métis rights and culture, as Canadian influence was increasingly felt in the Northwest Territories. The Métis rebellion was crushed and ended with Riel's arrest, trial, and hanging for treason.
Enjoying a strong capital of sympathy in Quebec, his death had lasting repercussions on relations between Quebec and English Canada.
Given the historical link between Sir John A. Macdonald and the “Indian Law” which still discriminates against native and Métis, as laws banning French-language schools in Western Canada , it would be appropriate to do him justice by replacing the statue of Sir John A. Macdonald (he can be moved elsewhere) with a monument in memory of Louis Riel and the legacy of the Métis, the natives and the francophones of the West towards Quebec and of make a symbol not only of reconciliation, but also of solidarity between our peoples.