Non au démantèlement du projet de Cap Berriat !

1,224
Supporters

Rappel de qui nous sommes, de ce que nous faisons...
Et ce que nous aimerions pouvoir continuer à faire !
Cap en quelques chiffres :

  • 52 ans d’existence
  • un travail de mobilisation sur des questions de société et de citoyenneté auprès d’environ 400 jeunes dans des lycées et dans l’espace public
  • 350 jeunes accompagné.e.s sur des projets dans de multiples domaines (solidarité locale ou internationale, culture, sport, citoyenneté (…)
  • 100 emplois équivalent temps plein accompagnés à la création ou à la pérennisation tous les ans
  • une vingtaine de formation de bénévoles
  • et pleins d’autres actions chaque année, dont évidemment l'animation d'une pépinière d'associations portées par des jeunes (près de 200 associations)

Tellement de projets qui structurent et animent aujourd'hui la ville et l'agglo sont passés par Cap Berriat au début de leur histoire, que ce soit pour un rendez-vous d'accompagnement, la mise à disposition d'un bureau ou d'une salle d'activité... Ne pouvant lister tout le monde, citons tout de même Hadra, la Bifurk, le café le Barathym, l'éléfan... Et des centaines d'autres chaque année…

Pour soutenir toute cette richesse humaine, l’accompagnement de notre équipe est fondamental mais le lieu est lui aussi essentiel.

Un lieu pour croire que c’est possible, pour rencontrer des personnes venant d’horizons divers et surtout pour héberger et lancer son projet lorsqu’on l’a structuré dans un cadre associatif est quelque chose d’essentiel à garder dans notre ville.

Rappel de la situation
Cela fait 10 ans que Cap Berriat travaille à son relogement au 24 bis rue Ampère (le Brise Glace, un ancien squat d'artistes). Le projet a été construit autour du relogement de notre association et de son expertise, selon la configuration suivante : un espace café-restauration sur le bas pour un accueil convivial et une ouverture sur le quartier, un étage pour l'équipe de Cap Berriat, un autre pour la pépinière d'associations, et un dernier avec d'autres partenaires culturels et la Ville. Ce projet avait déjà à l'époque l’objectif de soutenir les petites associations portées par des jeunes - actuellement, ce besoin est encore plus important.

Aujourd'hui ce projet qui nous a mobilisés pendant plusieurs années est en danger !
L’actuelle municipalité nous a demandé plusieurs renoncements :

  • abandon de l'espace accueil restauration sur le bas du bâtiment,
  • démantèlement de la pépinière associative éclatée sur plusieurs niveaux et surtout réduction des deux tiers de son volume !
    16 postes de travail proposés contre 45 sur notre lieu actuel !

Notre demande
Nous demandons, par conséquent, et face aux besoins que nous pouvons constater tous les jours, de pouvoir garder un lieu qui nous permettrait :

A minima : 

  • de conserver le volume actuel d’associations hébergées.
  • de préserver l’accessibilité et de garantir la souplesse de fonctionnement.

Et si possible :

  • d’aménager de nouveaux espaces de créations et de pratiques.

Nous demandons plus globalement que les lieux collectifs et autonomes puissent continuer à exister dans notre ville !

L'équipage de Cap Berriat
04 76 96 60 79
mobilisation@cap-berriat.com

Une version plus détaillée de cette campagne est disponible ici si vous souhaitez plus d'informations.

Et rejoignez nous samedi 1er juillet pour notre Assemblée Générale et la journée de mobilisation Save The Pép !

This petition will be delivered to:
  • Ville de Grenoble

    Cap Berriat started this petition with a single signature, and now has 1,224 supporters. Start a petition today to change something you care about.