SAUVONS LE LOGEMENT SOCIAL A GRENOBLE Mise en place d'une conférence de citoyens

SAUVONS LE LOGEMENT SOCIAL A GRENOBLE Mise en place d'une conférence de citoyens

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Planning ASSOCIATION a lancé cette pétition adressée à Ville de Grenoble et Grenoble Alpes Métropole

 

Depuis plusieurs mois, la ville de Grenoble et la métropole mènent une réflexion sur l'avenir du logement social dans l'agglomération. L'enjeu est de réagir aux attaques sans précédent du gouvernement sur le logement social. La politique du gouvernement a profondément fragilisé les finances des bailleurs de logements sociaux pour les obliger à mener des restructurations et privatisations.

La proposition de la ville de Grenoble et la métropole est de fusionner l'office public de l'habitat (OPHLM - Actis) avec la société d'économie mixte (SEM -Grenoble Habitat). Selon les élus, cette solution permettrait un contrôle public du nouvel organisme pour mener une politique locale de l'habitat. Un principe fondamental a été défini : le logement social ne doit pas être marchandisé. Cette fusion doit se faire rapidement alors que nous pensons, au contraire, qu'il est nécessaire de débattre collectivement des différents scénarios.

Nous sommes profondément attachés au Droit au logement et à la défense de notre patrimoine commun. Au fil du temps, des habitants de notre territoire se sont impliqués pour garantir le logement pour tous. Il s'en est suivi des politiques municipalistes ambitieuses qui ont permis d'améliorer les conditions de logement des habitants. Le patrimoine de la ville est aujourd'hui évalué à 15 000 logements repartis dans plusieurs quartiers, en particulier dans le sud de l'agglomération. Avec ces 12000 logements, 300 salariés et 20 000 personnes logées, l'office public de l'habitat - ACTIS - aura 100 ans en 2020 ! Ces logements sont évidemment accompagnés par de nombreux services urbains, espaces et équipements publics qui forment aussi notre patrimoine commun.

Face aux menaces sur le logement social, nous posons un second principe fondamental : l'enjeu démocratique. Cette exigence est déjà revendiquée par les habitants qui s'impliquent pour le logement pour tous. Concernant le rapprochement rapide entre les deux bailleurs, cette perspective est précipitée. A ce jour, les études publiques n'ont été ni diffusées ni débattues collectivement. Comment les citoyens peuvent-ils mesurer les enjeux d'une transformation d'un office public en société d'économie mixte ? S'agit-il d'une privatisation partielle de notre patrimoine commun ou d'un sauvetage indispensable ? Quelles sont les conséquences à court et long termes ? Quels sont les impacts sur les locataires et l'emploi des professionnels ? Quelles sont les solutions alternatives comme la création d'une SCIC, le développement de coopératives d'habitation et de possibles expérimentations d'un "Community Land Trust" à Grenoble ?

Nous, habitants de Grenoble et de la métropole, demandons l'organisation d'une conférence de citoyen pour déterminer et co-construire ensemble les solutions pour sauver le logement social sur notre territoire. Cette conférence devra associer des élus, habitants, professionnels, associations et mouvements sociaux qui agissent en faveur du logement pour tous.

Nous réaffirmons à travers cette pétition, notre engagement pour le droit au logement, le droit à la ville et la défense de nos communs dans une perspective municipaliste inscrite dans l'histoire du territoire.

Contact : petition.logement@zaclys.net

Plus d'infos sur les conférences de citoyens : https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9rence_de_citoyens

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !