VICTOR LEPINE LYCEE DU BIEN-ETRE : EN PLEIN MAL-ETRE

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
LES ENSEIGNANTS DE VICTOR LEPINE CAEN a lancé cette pétition adressée à laurence.desmaretz@free.fr

LYCÉE VICTOR LEPINE  A CAEN : Lycée des métiers d’arts appliqués à la création et au bien-être ...

EN PLEIN MAL-ETRE

 

Parents, Professionnels, Professeurs, citoyens : tous ensemble !

Notre lycée est condamné … au nom de comptes d’apothicaire

POSTES SUPPRIMES…

Comment ne pas se sentir sacrifié ?

Prétextant la création d’un bac pro coiffure …

 
DISPARITION DU CAP COIFFURE

 
Désormais si un(e) jeune veut faire un CAP coiffure avant de faire un BP , soit il croise les doigts pour trouver un apprentissage ( dure mission) , soit ses parents devront payer des écoles privées très chères …

 
Toutes les autres académies ont conservé leur CAP coiffure !!!

Selon Monsieur le Ministre de l'Éducation Nationale, la voie professionnelle est "la voie de l'excellence" est donc de

                  Renforcer les inégalités

 
Encore de nouvelles suppressions de classes de Première et de Terminale Professionnelles GA

Les calculs sont faits : sur 50 élèves de 2nde cette année , les chiffres  se basent sur une prédiction : Disparition d'une dizaine d'élèves en première GA l’an prochain...et s’ils ne partent pas que fait-on ??? Et on nous inflige des classes à 30 élèves en LP !

Quid  des classes passerelles ?

On ne peut pas dépasser 30 élèves dans nos locaux pour des questions de sécurité ( heureusement ... ) 

 Cette année une classe expérimentale de GA de 24  a été créée , l'intérêt était de poursuivre avec les mêmes élèves, pour que la démarche entreprise continue de porter ses fruits . Et pourtant les premières seront à 30 donc une partie de cette nouvelle classe n'aura pas été au début du processus ... 

On est pourtant supposé tout mettre en œuvre pour que nos élèves ne décrochent pas … Les innovations sont donc mises à mal ... Comment ne pas se sentir découragé(e) ?

Là encore , nos instances dirigeantes illustrent cette gestion à outrance et leur volonté non dissimulée de sacrifier nos jeunes en faisant fi de tout notre implication pour que nos élèves persistent dans leur voie professionnelle et réussissent.

Conséquences de ces suppressions :

Regroupement de section esthétique et Gestion Administration en Première et en Terminale en enseignement général

Est-il utile de préciser la différence criante des profils de nos élèves dans ces sections !

Mot d’ordre : CHERS COLLÈGUES TROUVEZ DES LEVIERS POUR QUE CELA FONCTIONNE !

Le bilan de cette année est parlant ; cela ne fonctionne pas ! Beaucoup de conflits entre les élèves, situations de mal être, d’incompréhension qui ont engendré des actes parfois violents entre élèves et voire envers leurs enseignants.

A VENIR : Regroupement de différentes sections de CAP

Que dire à des collègues qui ont mis en œuvre le Fameux Chef d’œuvre pour les 2 années à venir en passant des heures à préparer, malgré un grand flou pédagogique, et qui ont réussi une nouvelle fois à s’adapter à ce qu’on leur demande. En mettant tout en œuvre pour faire adhérer les élèves à ce projet et à se projeter …

CONSÉQUENCE DIRECTE

A la rentrée prochaine , ils devront revoir leur copie et adapter voire changer ce qui a été mis en place parce que le chef d'oeuvre sera géré avec d'autres collègues, et oui on doit jongler avec les heures et encore une nouvelle fois s'adapter...

En outre, le regroupement en enseignement général des élèves de CAP  , est une aberration … Alors que justement on le sait, les futurs élèves de CAP auront encore plus des profils d’élève à besoins particuliers.

Comment accompagner et redonner confiance à nos élèves en difficulté dans ces conditions ?

La réduction IMPITOYABLE des heures de cours dans notre académie nous entraîne vers des sacrifices inéluctables et des conditions d’apprentissage insoutenables qui conduisent à une dégradation évidente de la formation de nos élèves .

 

Nous parents, enseignants, professionnels refusons d'accepter cette "réforme" destructrice de la formation de nos enfants, élèves et salariés de demain.

Ainsi, nous comptons sur votre soutien !

                             SIGNEZ LA PÉTITION ! MERCI !

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !