Refus d’avoir répondu à deux appels sur le 17 en date du 31 mars suite à une agression

Refus d’avoir répondu à deux appels sur le 17 en date du 31 mars suite à une agression

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Houria BOULACHEB a lancé cette pétition adressée à Victimes et à

En date du 31 mars 2019 je partais faire mon sport un matin pour m’entraîner pour intégrer le Corps des Sapeurs-pompiers volontaires de montelimar ville où je réside r se jour là finissant de faire mon sport je reprenait mon chemin à vélo pour rentrer chez moi et en cours de route je me croise avec une femme en pleure et qui était en pyjama et qui se sentait pas bien alors je me suis arrêté comme tout citoyenne pour demander ce qu’elle avait et essayé de la calmer et de savoir ce qui se passer et en discutant avec elle.Elle ma fait comprendre que avec son mari cela se passer très mal chez eux que cela faisait 6 mois qu’ils étaient mariés et que depuis cela aller très mal entre eux sans m’en dire plus de la sinon mari était à proximité de nous dans son véhicule et lorsqu’il m’as vu discuter avec sa femme il est arrivé comme un fou à ma auteur et descendue de son véhicule et venant m’in car je discuter avec sa femme et il as lever la main sur moi et pour me protéger dés coups j’ai dû utiliser mon vélo pour me protéger et il me l’a balancé dessus et j’ai pus filmé mon agression et depuis ce jour là je n’ai pas repris le travail de plus il y as eu des menaces de mort et j’ai fait mon enquête sa famille habite le même quartier que moi et ce jour là un témoin s’interpose et heureusement il appelle le 17 une fois pour signaler l’agress ilne viennent pas je rappelle 1 deuxième fois le 17 et ont me réponds ont vas sûrement venir donc je suis rester tout le long avec cette dame en attendant qu’ils arrivent et ils ne sont jamais arrivés et j’ai pris des risques avec une inconnue pour la mettre en sécurité et au jour d’aujourd’hui Elle c’est retourné contre moi en disant que son mari m’avait pas frappé juste insulté et retourné le vélo sur moi et après je le présente deux fois au commissariat de Montélimar pour effectuer un dépôt de plainte ou même une main courante car il y a eu des menaces de mort contre moi et je suis femme seul avec un enfant donc j’ai eu peur ce jour là il aurai pu avoir une arme dans son véhicule et personne n’est intervenu je trouve cela inadmissible et refusé de prendre ma plainte en me disant que le dimanche c’est que les urgences qui sont prisent de la je leurs est répondu poliment mais avec du répondant que pour eux deux appels sur le 17 ce n’était pas une urgence en leurs disant que il y as un coureur ce jour là qui passer et qui c’est interposé car sinon je pense que cela aurait était plus grave que cela et en sachant que l’on agresseur ce jour là avait les yeux rouges donc je me suis poser la question si il buvait pas à sa femme et elle m’as répondu qu’il buvait souvent et que à la maison cela de passer très mal entre eux sans plus de détails donc voilà.Lorsque le Commissariat de Montélimar a refusé de prendre ma plainte j’ai appelé ce jour la monnaie amie Avocate Maître Sophia Albert Salermon qui m’a conseillé d’être avec eux et de saisir directement le procureur de la république et chose que j’ai faite en date du 3 Avril jour ou j’ai consulté mon avocate et dont il est resté choqué lorsque je lui est raconté comment le Commissariat m’avait reçu ce jour là et ils m’ont indiqué que pour eux ils n’y avait pas d’urgence et je ne disais que des si des si et ils n’intervenaient pas pour sa et jetais arrivé en sang et j’ai même pris des photos de mes blessures et j’ai fait constater mes blessures le jour même par l’hôpital où je travaille et j’ai eu un certificat médical etab’ Avec 17 jour dITT et à ce jour je n’ai toujours pas repris le travail et j’en ai informé Monsieur le maire de montelimar qui as écrit au commandant du commissariat pour avoir des explications et ce jour là une troisième fois je me suis rendu à la gendarmerie de ma commune et ils ont voulu prendre ma plainte sauf que elle serait renvoyé au Commissariat donc j’ai refusé car je leurs est expliqué que ce matin deux fois je suis allé et ils avaient refusé de me la prendre et que si il l’envoyer elle serai classé sans suite et de là le gendarmes qui m’a reçu ma indiqué que je n’étais pas là première à me plaindre du Commissariat de Montélimar et qu’ils refusaient de prendre les plainte des citoyens donc comme on dit les paroles se perdent mais les écrit restes donc j’en ai informé par écrit directement mon avocat et j’ai fait un courrier à ligipn est je ne compte pas en rester là car Article 5 du code de procédure pénale de leur charte ils sont obligés de prendre ma plainte le jour  faits et non de e dure de revenir le lendemain en sachant que je leur et dit que le lendemain je travaillais comme eux et je pouvais pas me permettre de dire à mon employeur je ne peux venir travailler car la veille me suis faite agresser et le commissariat a refusé de prendre ma plainte ce jour là alors qu’il n’y avait personne c’était calme et ils m’ont reçu derrière une vais vitrer comme une oins que rien mais j’ai eu du répondant avec eux tous t’en restant poli mais je leurs et fais comprendre que c’était des incompétents et qu’ils avaient prêter serment de nous protéger et d’être à notre écoute sauf que pour moi ils ne sont que as dignent de porter l’uniforme et leurs serment ne vaut rien et cela ça ne et leurs à pas plus mais je n’est dit que la stricte vérité et j’ai fait intervenir le Dauphiné et ils sont allés leur dire que ce jour là je suis arrivé au Commissariat sans vouloir présenter ma carte d’identité et comme une furie alors que cela et faut je suis arrivé en sang et choqué et de peur d’en mon agression voilà voilà ils sont des gros menteurs mais je les attends devant le tribunal mon dossier et entre les mains du magistrat qui étudie tous les éléments de l’enquête et le pire j’ai enregistré tout nos conversations sur mon portable donc j’ai des preuves de ce que j’avance car ils seraient capables de raconter ce que ils veulent et jeu tout transmis par mail les conversations entre moi même et le commissariat de Montélimar donc la ils vont devoir donner des comptes à rendre devant la justice est pour moi cela s’appelle du non assistance à personne en danger venant de fonctionnaires de police qui ont prêter ser’ Devant une juridiction pour nous protéger et notre sécurité mais ce jour là ça n’a pas était le cas et ce qui mets t’arrivai à moi aujourd’hui cela peut arriver à n’importe quel autre citoyen en sachant que quand je raconte ce qui m’est t’arriver beaucoup de gens s’en plaignent et cela n’est pas normal donc c’est pour cela que j’ai fait remonter plus haut car en plus le chef de poste ce jour là m’a dit que si j’étais pas contente du Commissariat de montelimar j’écrivais au commandant et je lui et répondu que j’en nzi pas parlé de l’ensemble du commissariat mais de certains fonctionnaires qu’ils devraient apprendre à parler aux victimes et j’ai tout enregistrer sur mon téléphone donc j’ai des preuves de ce que j’avance ce sera ma parole contre la leurs.Aujourdhui je m’engage à faire ce commentaire pour que cela ne touche pas d’autres personnes et faire comprendre qu’on doit se faire respecter comme eux veulent qu’on les respecte est après ils osent s’attaquer à des avocats cela et une honte de leurs part car les avocats ont prêter serment et ils sont dignes de leurs profession d’avocats mais certains fonctionnaires du commissariat de Montélimar sont des incompétents et ne son pas digne de leurs profession pas tous comme de partout il y’a des bon comme des mauvais voilà merci de lire cela et de partagez autour de vous

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !