Non au projet de déménagement du lycée Jules Ferry à Satory

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


La communauté scolaire, des anciens personnels et élèves, ainsi que des riverains du Lycée Jules Ferry à Versailles refusent son déménagement dans les conditions inacceptables qui lui sont imposées par la Mairie de Versailles et la Région Ile de France.

Au cœur d’enjeux de pouvoir territoriaux, économiques et sociaux, le projet de déménagement du Lycée semble s’être construit par les actions non concertées de 3 acteurs aux intérêts différents…
- La Mairie de Versailles, qui réalise une opération immobilière juteuse en vendant une partie du Lycée (bâtiments partiellement classés à l’origine) au profit d’un hôtel de luxe, dont l’édification, urgente, doit intervenir avant les JO de 2024 !
- La Région Ile de France, qui cherche à bâtir/rénover à moindre coût. Elle prétend bâtir un Lycée dans le quartier de Satory, mais inadapté à ses futurs besoins : 2300 élèves sont censés fréquenter un établissement sans gymnase ni stade, sans moyens de transports adéquats, et une communauté scolaire de 2500 personnes est censée se garer dans un parking de 150 places ; par ailleurs l’internat de 70 places prévues est largement sous-dimensionné !
- Le Rectorat de Versailles, qui doit caser 2300 élèves dans un Lycée polyvalent, c’est-à-dire général, technologique, professionnel et incluant des classes post-baccalauréat, dans des conditions d’encadrement pédagogique dignes de ce nom, mais qui refuse de remettre en cause le « système versaillais » d’affectation des élèves sans carte scolaire.
Le déménagement du Lycée Jules Ferry dans le quartier Satory est vécu comme une mise en exil : on supprime, du proche quartier Saint-Louis, une "verrue architecturale" (pour la partie la plus "moderne" du lycée), tout en déplaçant, au-delà de l'autoroute A86, loin des gares, une population de jeunes, parfois trop "vivante" et peu photogénique sur les clichés des touristes venus admirer le Château, la pièce d'Eau des Suisses , le Parc Balbi…C'est oublier que le lycée Jules Ferry a un vrai rôle social dans la ville de Versailles et ses environs, et que ses élèves font aussi vivre le quartier.
De surcroît, il est prévu une période de transition de 3 ans, au cours de laquelle les bâtiments des Classes prépas, le parking, les logements de fonction et la cantine seraient transférés dans un lieu vaguement déterminé, et sous forme de préfabriqués…
Les personnels et usagers du Lycée Jules Ferry ne peuvent accepter le déménagement dans de telles conditions, totalement déraisonnables au regard des intérêts des élèves. Ils exigent des promesses réalistes et débouchant sur des initiatives concrètes et urgentes des pouvoirs publics responsables du projet :
- Une carte scolaire réelle et non fictive ou provisoire pour l’affectation (en principe informatisée…) dans les Lycées, de manière à briser la dynamique déjà très inégalitaire du recrutement des Lycées versaillais.
- La réalisation d’un réseau de transport décent pour permettre aux élèves et au personnel de tout simplement se rendre au Lycée, et évitant une saturation des axes comme la rue du Maréchal Joffre déjà chargée.
- Un projet de Lycée réaliste et moderne avec gymnase et stade, internat et parking de tailles adéquates.
En l’absence de ces garanties, nous continuerons à mobiliser et à faire connaître (notamment dans la presse) aux habitants des communes de recrutement du Lycée les conditions insensées dans lesquelles les futurs élèves risquent d’être accueillis !



Thibaut compte sur vous aujourd'hui

Thibaut MARCHAL a besoin de votre aide pour sa pétition “Valérie PECRESSE: Ne pas déménager le Lycée polyvalent Jules FERRY Versailles à Satory”. Rejoignez Thibaut et 681 signataires.