NON à un centre d’hébergement de plus dans le 13 ème !

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


NON à un centre d’hébergement de plus dans le 13 ème !

A l'attention de Madame Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités

Nous, habitants, usagers et associations du 13 ème arrondissement de Paris, commerçants, élus, vous demandons de revenir sur votre décision unilatérale d’ouvrir cette année un centre d’accueil et d'hébergement de jour et de nuit pour les « SDF du métro » en lieu et place de l’actuel lycée Lazare Ponticelli situé au 94 rue Barrault, près de la place Rungis et entre les quartiers Poterne des Peupliers, Montsouris et Place d'Italie.

  • Le 13 ème fait preuve de longue date d’une grande tradition de solidarité. C’est l’arrondissement qui compte le plus grand nombre de places d’hébergement de Paris. Ainsi, dans l’environnement
    immédiat de l’actuel lycée, de nombreux centres d’accueil existent déjà, qui offrent près de 1 000 places d’hébergement pour les sans-abri et les personnes en détresse sociale.
  • Avec l’ouverture d’une grande structure supplémentaire à proximité immédiate, notamment, du Refuge de « La Mie de Pain » et du «Centre d’hébergement et de réinsertion sociale de la Poterne des Peupliers », vous feriez chavirer un équilibre social déjà précaire, patiemment construit autour de la place de Rungis. Les riverains, les commerçants et toutes celles et ceux qui fréquentent le quartier en pâtiraient de façon insupportable ! Votre décision entraînerait en effet une concentration de problèmes que nul ne sera en mesure de maîtriser.
  • L’absence de toute concertation préalable et l’opacité de la méthode employée nous mettent devant le fait accompli. Nous ne voyons pas comment un établissement scolaire pourrait être transformé en un temps record tout en respectant les normes et la dignité des futurs bénéficiaires. Votre empressement nous fait craindre l’absence d’un accompagnement des personnes accueillies à la hauteur de leurs besoins.
  • Forts de la mobilisation des Conseils de quartier de Place d’Italie, des Peupliers, de Rungis, de la Butte-aux-Cailles, de Daviel, de Boussingault, du vœu proposé par le Maire du 13 ème, Jérôme Coumet, voté par le Conseil d’arrondissement du 13 ème et par le Conseil de Paris par des élus de toutes sensibilités, de la prise de position très ferme de l’Association RBP (Association Rungis Brillat Peupliers, implantée dans le sud du 13ème depuis plus de 20 ans), de l’indignation des commerçants, dont l’activité économique est menacée par votre décision, nous nous opposons catégoriquement à votre décision.
  • D’autres solutions existent en Ile-de-France : tout d’abord, le lycée Lazare Ponticelli devrait conserver sa vocation éducative. Ensuite, si votre objectif est de faire sortir les « SDF du métro », pourquoi ne pas avoir choisi de réaménager le centre existant de Charenton en liaison avec la RATP ? Enfin, la Mairie de Paris se dit prête à étudier la mise à disposition d’autres lieux d’accueil et d’hébergement de sans-abri plus adaptés que ce lycée. L’urgence est à une répartition équitable des places dans l’ensemble du Grand Paris.

Madame la Présidente, nous vous demandons donc de renoncer à votre projet et vous prions de nous recevoir au plus vite.
Ne rajoutons pas de la précarité à la précarité !

Un collectif de riverains

(la photo illustre l'intérieur du lycée Lazare Ponticelli avec sa cour, et les immeubles d'habitation mitoyens)



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif RUNGIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Valérie Pécresse: NON à un centre d’hébergement de plus dans le 13 ème !”. Rejoignez Collectif et 1 878 signataires.