Guerre en Ukraine: Pour des sanctions contre les complices de Poutine en Europe

Guerre en Ukraine: Pour des sanctions contre les complices de Poutine en Europe

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Russie- Libertés a lancé cette pétition adressée à Ursula von der Leyen (President of the European Commission) et à

EN UKR LT EST

L’horrible guerre qui se déroule sous nos yeux en Ukraine a un nom et un visage : c’est la guerre de Vladimir Poutine. Cette guerre est la conséquence d'un pouvoir autocratique qui a supprimé toute opposition politique et affaibli les institutions. Cette guerre est également la conséquence de la complicité de certains responsables européens à l'égard des autorités russes. Malgré des nombreuses atteintes directes aux valeurs démocratiques, ainsi qu’à la souveraineté d’autres Etats, certains acteurs français et européens (entrepreneurs, élus, ministres, hauts fonctionnaires) ont choisi d’apporter leur soutien au régime de Poutine, en fermant les yeux sur les signes alarmants menaçant la démocratie ou en minimisant leur impact sur les intérêts européens. 

Cette guerre, conséquence des dérives d'un régime autoritaire, n'a pu être évitée. Aujourd'hui, pour le respect de la démocratie et la défense de la paix, il est crucial de dénoncer le soutien apporté au régime de Vladimir Poutine par certains élus, ou anciens élus, en France et dans l'Union européenne ainsi que par des entreprises, françaises et européennes, présentes sur le sol russe.  À cet égard, il convient de rappeler que les sociétés françaises sont légalement astreintes au devoir de vigilance et donc soumises à l'obligation de prévention des atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales résultant des leurs activités ou celles de leurs partenaires commerciaux.

Quelques exemples de personnes physiques et morales qui pourraient être concernées (liste non exhaustive) :

  • L’ancien Premier ministre français François Fillon a rejoint le conseil d’administration du géant russe de la pétrochimie Sibur
  • L’ex-cheffe de la diplomatie autrichienne Karin Kneissl, qui avait dansé une valse avec Vladimir Poutine lors de son mariage en 2018, a été nommée en juin au géant pétrolier russe Rosneft.
  • Thierry Mariani et  les autres 11 hommes politiques français qui se sont rendus en Crimée pour le 5e anniversaire de la "réunification" à la Russie 
  • l'ex-chancelier Gerhard Schröder le président du conseil d'administration de Rosneft, premier groupe pétrolier russe, et du comité d'actionnaires de Nord Stream 2, gazoduc russo-allemand controversé, suspendu par l'Allemagne.
  • Entreprises : TotalEnergies, GEAST, Yves Rocher dont les activités ont permis de renforcer les positions russes face à l'Europe dans le domaine énergétique ou face à l'opposition interne.

En conséquence nous vous appelons à signer cette pétition pour demander l'ouverture d'une enquête judiciaire et la mise en place de sanctions visant ces personnes et ces entreprises.    

Nous, les membres de l’association “Russie- Libertés” exigeons:

1. Une enquête judiciaire et des sanctions contre des responsables européens (entrepreneurs, élus, ministres, hauts fonctionnaires) qui ont exercé ou exercent actuellement des fonctions au sein des entreprises d’Etat russes, y compris sur les avantages perçus lors de ces mandats.

2. Une enquête judiciaire sur les avantages perçus par les filiales des sociétés françaises et européennes en Russie pour avoir apporté leur soutien, directement ou indirectement, au régime de Vladimir Poutine. 

Créée en 2012, l’association “Russie-Libertés” est une organisation indépendante qui a pour principal objectif le soutien au développement d’une démocratie digne de ce nom et la défense des droits humains en Russie. Les moyens employés par l’association traduisent la volonté de partager une information objective sur la situation politique du pays. Elle s’emploie à rendre compte de manière régulière de l’état des institutions, des libertés et des droits humains en Russie.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !