Petition update

Déluge de feu sur Gaza #OpenGaza Manifestation à Paris samedi 30 à 14h République

anne marie OUDRER
Juvisy-sur-orge, France

Mar 26, 2019 — 

#OpenGaza L’armée israélienne a lancé lundi soir une vaste attaque contre la bande de Gaza, avec plus de cent raids sur le territoire martyr, faisant un nombre encore indéterminé de victimes.

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza faisait état, en début de soirée, de 7 personnes blessées, en précisant que ce bilan était provisoire. L’attaque israélienne est censée "répondre" au tir d’une roquette qui a touché une maison au nord de Tel-Aviv, qui a blessé légèrement une demi-douzaine de personnes.
A noter que ce tir de roquette depuis la bande de Gaza n’a pas été revendiqué par une organisation palestinienne.
Les dirigeants israéliens ont cependant accusé le Hamas d’en être à l’origine, et le Premier ministre Netanyahou a coupé court à sa visite à Washington, où il devait se congratuler avec Trump et se faire applaudir au congrès annuel de l’AIPAC (équivalent du CRIF aux Etats-Unis).
Il est rentré dans la journée en Israël pour donner les ordres d’attaque, et échapper ainsi aux critiques de ses concurrents électoraux (les législatives ont lieu le 9 avril prochain) qui font de la surenchère et l’accusent de ne pas "cogner assez fort sur les Arabes".
Les bombardements de lundi soir pourraient n’être que le prélude à un massacre de grande ampleur, comme les habitants de Gaza en ont connu déjà à au moins trois reprises au cours des dix dernières années, notamment en 2014, où plus de 2.300 Palestiniens, dont une large majorité de civils, étaient morts sous les bombes.
Les toutes dernières informations lundi soir faisaient état d’un cessez-le-feu qui aurait été conclu, sous les auspices, de l’Egypte, entre Israël et la résistance palestinienne. Mais dans le même temps, d’autres informations en provenance de Gaza évoquaient une poursuite des bombardements israéliens, ainsi que de tirs de roquettes palestiniens en direction d’Israël.
Ziad Medoukh faisait état ce mardi 26 mars à 7 H de 30 nouveaux raids depuis le lever du jour, et de destructions massives (maisons-immeubles-bâtiments-usines-sociétés-bureaux-terrains, et structures civiles). Le peuple palestinien est plus que jamais en danger.
Nous nous devons de lui exprimer notre solidarité.
A PARIS SAMEDI 30 MARS
GRANDE MARCHE DE LA RÉPUBLIQUE A L’OPÉRA
DE 14 H À 17 H 30
(AVEC UN RASSEMBLEMENT DE 14 H À 15 H A RÉPUBLIQUE, AVANT DE DÉFILER). 

Premiers signataires : CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant !!, Al-Rowwad, Campagne pour la libération de Georges Abdallah, Avec Naplouse, Désobeissants, ISM France, le Collectif NI Guerre ni Etat de Guerre...

L’armée israélienne, qui accumule les forces, y compris terrestres, avec des dizaines de blindés concentrés autour de la bande de Gaza, a démenti mardi l’existence d’un cessez-le-feu contre le territoire martyr.


Keep fighting for people power!

Politicians and rich CEOs shouldn't make all the decisions. Today we ask you to help keep Change.org free and independent. Our job as a public benefit company is to help petitions like this one fight back and get heard. If everyone who saw this chipped in monthly we'd secure Change.org's future today. Help us hold the powerful to account. Can you spare a minute to become a member today?

I'll power Change with $5 monthlyPayment method

Discussion

Please enter a comment.

We were unable to post your comment. Please try again.