uO Éducation de qualité // uO Quality Education

0 have signed. Let’s get to 1,000!


(English follows)

LA QUALITÉ DE L’ÉDUCATION EN PÉRIL À UOTTAWA POUR LE TRIMESTRE D’AUTOMNE

Le passage à l'enseignement à distance au trimestre d'Hiver 2020 et l'adaptation au trimestre de Printemps-été 2020 révèlent que l'Université d’Ottawa n'est pas équipée pour assurer la qualité des cours offerts à distance pour cet automne. 

Malgré la présente situation de pandémie, on note déjà une augmentation significative du nombre d’inscriptions aux cours offerts au premier cycle pour le trimestre d’automne et d’hiver. Certaines Facultés tirent avantage de cette situation pour combiner des sections de cours. Ainsi, plusieurs cours ont doublé, triplé et même quadruplé leurs inscriptions. Le jumelage des sections de cours apporte de nombreux effets néfastes sur la qualité de l’éducation : 

  • L’impossibilité pour les professeur.es d’assurer des suivis adéquats et des contacts avec les étudiants considérant l’augmentation du nombre d’étudiants par classe.
  • Difficulté pour les étudiants de participer activement et d’avoir des échanges enrichissants sur la matière enseignée vu les classes trop nombreuses
  • Des conditions d'enseignement et d'apprentissage inéquitables
  • Un travail de soutien technique qui tombe sur les épaules des professeur.e.s ou des assistant.e.s à l’enseignement et pour lequel ils n’ont pas l’expertise.
  • Des ressources d’enseignement à distance inadéquates dans un contexte économique inéquitable 
  • L’imposition de nombreux logiciels sans consultation au préalable
  • Une charge de travail très alourdie, sans compensation et sans support additionnel
  • Un coût additionnel pour l’accès à Internet de haute vitesse défrayé par les professeur.e.s, les assistant.e.s, les employé.e.s,  et les étudiant.e.s

« L’approche privilégiée par l’Université en ce temps de crise est inadéquate et a un impact d’envergure sur la qualité de vie de toute la communauté. Il faut que les choses changent avant septembre! » Robert Johnson, président de l’APTPUO

En bref, l’APTPUO et ses alliés demandent à l’administration de l’Université d’Ottawa de poser un geste non conventionnel pour assurer immédiatement le bien-être de sa communauté universitaire.

Nous demandons un investissement immédiat de fonds visant la qualité de l’éducation en empêchant le jumelage des sections de cours, en diminuant le nombre maximum d’étudiants inscrits par cours, en offrant des ressources d’enseignement nécessaires ainsi qu'en assurant des conditions d'enseignement et d'apprentissage équitables.

Cet automne, permettez aux étudiants d'accéder à des cours de qualité et soutenez les professeurs dans leurs efforts à faciliter ces cours. 

Pour plus d’information, contactez info@aptpuo.ca ou visitez https://aptpuo.ca/fr/uoinsatisfaction/


***************

THE QUALITY OF EDUCATION IS IN JEOPARDY FOR FALL TERM

THE transition to distance education in the Winter 2020 semester and the adaptation to the Spring-Summer 2020 semester reveal that the University of Ottawa is not equipped to ensure the quality of the courses offered by distance education for this fall. 

Despite the current pandemic situation, there is already a significant increase in undergraduate course enrollments for the Fall and Winter terms. Some Faculties are taking advantage of this situation to combine sections of a course. As a result, several courses have doubled, tripled and even quadrupled their enrollments. Combining course sections negatively affects the quality of education in many ways:

  • The impossibility for professors to ensure adequate follow-up and contact with students, given the increase in the number of students per class.
  • Difficulty for students to participate actively and have enriching exchanges on the subject taught given the large class sizes.
    Inequitable teaching and learning conditions
  • Technical support work that falls on the shoulders of professors or teaching assistants for which they do not have the expertise.
  • Inadequate distance education resources in an inequitable economic context.
  • The imposition of many software programs without prior consultation
  • A very heavy workload, without compensation and without additional support
  • An additional cost for high-speed Internet access paid by professors, assistants, employees, and students.

"The University's approach in this time of crisis is inadequate and has a major impact on the quality of life of the entire community. Things must change before September! » Robert Johnson, President of APTPUO

In short, the APTPUO and its allies are calling on the University of Ottawa administration to take an unconventional step to immediately ensure the well-being of its university community.

We are asking for an immediate investment of funds aimed at improving the quality of education by preventing the combination of course sections, by reducing the maximum number of students enrolled per course, by providing necessary teaching resources and by ensuring equitable teaching and learning conditions.

This fall, provide students with access to quality courses and support faculty in their efforts to facilitate these courses. 

For more information, contact info@aptpuo.ca or visit https://aptpuo.ca/uodissatisfaction/