Demande de retrait des statuts de l'Idex USPC

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les présidents des universités Paris Diderot et Paris Descartes ont présenté des statuts d’un établissement « cible » dans le cadre de la nouvelle candidature de Université Sorbonne Paris Cité à l’Idex, statuts qui vont à l’encontre des valeurs universitaires.

Ces statuts élaborés sans concertation dépossèdent les personnels et les usagers de la maîtrise de leur destin. Ils concentrent tous les pouvoirs entre les mains de quelques personnes et présentent un profond recul pour la pluridisciplinarité, l’interdisciplinarité, la collégialité et la démocratie universitaire, à plusieurs titres :

  • Les internes du CA qui représentent actuellement 78% des membres du CA seront réduits à 57% au profit de personnalités extérieures. Ces chiffres signent la fin de la démocratie universitaire.
  • Un conseil académique (CAC) appelé Sénat comprenant un nombre réduit de 51 membres par rapport au CAC. Un si faible nombre de membres ne permet pas une représentation significative des composantes, des syndicats Biatss et des étudiants. Ce conseil demeure consultatif et ne peut en aucun cas jouer un rôle de contre-pouvoir.
  • Les Facultés sont disciplinaires. Aucun regroupement interdisciplinaire n’est prévu. Que devient le dialogue interdisciplinaire dans une telle restructuration ?
  • Les directeurs des regroupements ou des Facultés sont nommés par le président de l’établissement, sur proposition des conseils des facultés.
  • Le lien entre formation et recherche est brisé. Les UFR ne sont pas mentionnées comme composantes de l’établissement.

Les services communs et centraux vont être fusionnés engendrant une forte souffrance au travail, un éloignement accru entre les décideurs et les acteurs de terrain, tandis que les coûts de fonctionnement augmentent. On fait rêver avec des synergies de création, mais dans un contexte budgétaire contraint, c’est la dure réalité des synergies de coûts qui l’emporte. Avec la perte de la personnalité morale et juridique des deux universités, nous allons perdre sur les deux tableaux : moins de démocratie et moins d’efficacité.

Nous demandons instamment aux présidents des universités Paris Diderot et Paris Descartes, dans le respect des personnels et des étudiants, de retirer du projet Idex des statuts qui ne sont pas en accord avec les valeurs universitaires.

 



EPAP, SNESUP-FSU, SGEN-CFDT, FERC-SUP CGT, SNPRESS-FO, SNASUB compte sur vous aujourd'hui

EPAP, SNESUP-FSU, SGEN-CFDT, FERC-SUP CGT, SNPRESS-FO, SNASUB a besoin de votre aide pour sa pétition “Universités Paris 5 et Paris 7: Demande de retrait des statuts de l'Idex USPC”. Rejoignez EPAP, SNESUP-FSU, SGEN-CFDT, FERC-SUP CGT, SNPRESS-FO, SNASUB et 5 signataires.