Non à la suppression de la Licence AES en cours d'année à l'IRTS Ile de France

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Lundi 29 Janvier 2018

Objet : Suppression de la Licence AES dans le cadre du double-cursus

Madame, Monsieur,

 

Suite au Compte-rendu du Conseil d'Administration du 9 Janvier 2018 de l'IRTS- Fondation Aurion, nous avons appris que l'Université Paris XIII arrêtait le partenariat avec l'IRTS sur la licence AES dès cette année et non à la prochaine rentrée 2018-2019 !

 

Beaucoup d'étudiants se sont présentés au concours d'admission de l'IRTS des sites de Montrouge et Neuilly-Plaisance car ils appréciaient l'opportunité d'obtenir au bout de 3 années d'études un Diplôme d'Etat (A.S.S., E.J.E., E.S.) et une licence (AES, Psychologie, Santé), avec donc la possibilité de poursuivre en Master.

La licence d'AES est une licence généraliste, ouvrant davantage de perspectives et de possibilités (par exemple de présenter des concours dans la fonction publique) que les licences de psychologie et de santé, plus spécialisées.

De nombreux étudiants ont construit leur projet professionnel autour de l'idée de double-cursus et se sont inscrits à l'IRTS car ce dernier offrait la possibilité de préparer une licence d'AES.


Ce revirement en plein milieu d'année universitaire constitue une véritable rupture de contrat, et qui plus est, une décision unilatérale prise sans aucune concertation ainsi qu’une communication défaillante auprès des premiers concernés: les étudiants!


En conséquence, nous réclamons le rétablissement de la licence AES pour la promotion d'étudiants 2017-20 comme cela nous a été présenté lors du règlement de notre inscription et demandons à ce que nos représentants soient rapidement reçus.



Etudiants IRTS Ile de France 1ère année compte sur vous aujourd'hui

Etudiants IRTS Ile de France 1ère année a besoin de votre aide pour sa pétition “Université Paris XIII: Non à la suppression de la Licence AES en cours d'année à l'IRTS Ile de France”. Rejoignez Etudiants IRTS Ile de France 1ère année et 83 signataires.