Bibliothèque Paris 8 en grève : non au départ forcé de trois collègues contractuels !

Bibliothèque Paris 8 en grève : non au départ forcé de trois collègues contractuels !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Personnels mobilisés de Paris 8 a lancé cette pétition adressée à Université Paris 8

La direction de la bibliothèque de Paris 8 Vincennes–St-Denis a pris la décision de «remercier » trois collègues contractuels, deux magasiniers et un bibliothécaire et ce malgré les nombreuses années qu'ils ont effectuées au sein de l'établissement.

Avec l’idée sous-jacente qu’un titulaire est forcément plus compétent qu’un contractuel, la direction a prévu qu’ils soient remplacés par des titulaires. Mais nos collègues se sont formés ici et sont qualifiés, pour de multiples tâches et à différents postes : leur expérience et leur implication nous sont précieuses !

Afin de venir en soutien à nos trois collègues, une assemblée générale a eu lieu mercredi dans le hall d'accueil de la Bibliothèque de Paris 8.

Cette AG a réuni 52 agents, sans compter les collègues qui souhaitaient y participer en visioconférence et qui n'ont pu le faire, en raison d'un problème de connexion. Elle a voté par une large majorité d'agents présents la décision d'adresser à la direction plusieurs revendications. Sur les 42 agents encore présents lors du vote, 32 se sont prononcés pour une journée de grève reconductible mardi 16 novembre prochain, 1 contre, 8 se sont abstenus, 1 n'a pas pris part au vote.

Nous demandons :

- La titularisation des deux collègues magasiniers contractuels.

- La pérennisation du collègue bibliothécaire contractuel sur un support de poste bibliothécaire.

- Un droit de prévenance pour tous les employés contractuels, c'est-à-dire le droit d'être informé du renouvellement ou du non-renouvellement de leur contrat 6 mois avant son échéance.

- La consultation des agents d'un même service lors du recrutement en interne d'un agent au poste de responsable de ce service.

- Le respect du versement d'un acompte sur le premier mois de salaire des contractuels étudiants.

A noter que ce vote s’est déroulé sous la pression de la direction, qui s'est tenue à quelques pas de nous tout au long de l’AG. Le directeur et la directrice adjointe ont ainsi fait peser sur la mobilisation une menace volontaire qui a eu des conséquences sur les votes des personnels présents, notamment de ceux en situation précaire.

Pourtant la grève a été votée, car elle a du sens !
Contractuels et titulaires, nous sommes une seule et même équipe ! Assez de mépris pour les personnels contractuels !

SOUTENEZ-NOUS : SIGNEZ LA PÉTITION !

Personnels mobilisés

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !