Pour la démission de Manuel Tunon de Lara

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Après avoir envoyé la police pour matraquer ses étudiant·e·s, après avoir à plusieurs reprises diffamé le mouvement de mobilisation en évoquant des dégradations dont l’inexistence n'a été prouvée, après avoir pris des arrêtés d’interdiction de fréquentation des locaux contre des étudiant·e·s, voilà la Direction sortir du chapeau la carte du vote électronique. Jouons avec leurs règles et coupons la tête de la présidence. 



Petit compte sur vous aujourd'hui

Petit BORDELAIS a besoin de votre aide pour sa pétition “Université Libre de Bordeaux: Pour la démission de Manuel Tunon de Lara”. Rejoignez Petit et 34 signataires.