Pour plus d'enseignants chercheurs embauchés en sciences de l'éducation à St-Etienne!

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


La filière des sciences de l'éducation est l'une des plus dévalorisée. Nous n'avons que 6 enseignants titulaires (A. Leyrit, S. Morel, J-Y. Seguy, P. Foray, T. Michalot et F. Mole) pour environ 600 étudiants. C'est inadmissible ! D'ailleurs, l'année dernière les enseignants avaient fait passer un message "choc" en disant que la filière à St Etienne n'avait peut-être pas d'avenir si d'autres enseignants n'étaient pas recrutés... Cela nous effraie. Les enseignants sont trop peu pour le nombre d'élèves accueillis! En licence de géographie, le nombre d'enseignants est le même alors qu'il n'y a que 200 élèves environ... Ce manque de maîtres de conférences peut nuire à la qualité de l'enseignement, même si nous avons la chance d'avoir des enseignants passionnés et très compétents! 

La voix des élèves aura sûrement un impact plus fort puisque nous sommes les victimes de cette injustice. Pourquoi les autres filières auraient ils droit d'avoir plus d'enseignants que nous, alors que le nombre d'élèves est important? La licence des sciences de l'éducation est elle inférieure aux autres? Bien sur que non!

Le même problème se pose dans le cours d'anglais. Une seule enseignante titulaire (K. Roche) doit gérer toute la filière SHS. En effet, certains professeurs "vacataires" ne suivent pas le programme fixé et établi, ils se contentent de faire cours à leur manière. De ce fait, les groupes de niveaux reçoivent un enseignement inégalitaire en fonction de l'enseignant(e) qu'ils ont. Certains se préparent au partiel, et d'autres parlent d'un sujet opposé, reproduisent le même exercice éternellement, ou... ne font rien.  En droit, les élèves bénéficient de 2 professeurs titulaires, et 4 en IAE. Pourquoi les élèves de SHS n'en auraient pas plus ?

En résumé, RECRUTEZ ! 



OPHELIE compte sur vous aujourd'hui

OPHELIE MERLINO a besoin de votre aide pour sa pétition “Université Jean Monnet - Filière SHS: Pour plus d'enseignants chercheurs embauchés en sciences de l'éducation à St-Etienne!”. Rejoignez OPHELIE et 158 signataires.