Maintien de conditions d'entrée en cursus

0 have signed. Let’s get to 1,000!


L'UNIL tente de limiter indirectement l'accès aux études supérieures en annulant notre session d'examens de juin 2020. L'institution vient de communiquer aux candidats aux examens préalables de la faculté des SSP que leur session d'examen initialement prévue au mois de juin sera déplacée au mois d'août et que leurs rattrapages sont tout bonnement annulés jusqu'à l'an prochain. Repoussant d'un an, en cas d'échec la possibilité d'entrée à l'université. Pourquoi, s'il est possible d'effectuer une session en juin pour les étudiants de l'UNIL, n'est-il pas possible de le faire également pour les préalables ? 

De nombreux étudiants en préalables sont obligés d'avoir un emploi à plein temps durant l'été pour subvenir à leurs besoins durant l'année académique qui suit, l'UNIL met donc certains étudiants en situation précaire en les forçant à suivre des cours et réviser pour des examens durant tout l'été. Certains auront déjà révisé dans de conditions inimaginables durant ces derniers mois, rendant leur année particulièrement complexe et renforçant de nombreuses injustices et inégalités. 

Nous demandons le maintien des conditions d'entrée en cursus qui nous sont dues et qui étaient prévues, c'est-à-dire des examens au mois de juin (à distance s'il le faut) et des rattrapages au mois d'août. Si les étudiants de l'UNIL ont la possibilité de passer leurs examens en juin pour ne pas impacter leur cursus plus qu'il ne l'a déjà été ces derniers mois, il peut et doit en être de même pour nous. 

Appel à tous les étudiants de l'UNIL, des autres universités de la région, des Hautes Ecoles, et à tous ceux ayant eu l'opportunité d'accéder à l'Université par des passerelles/cours du soir/ préalables, etc. Aidez nous à maintenir nos conditions d'entrée en cursus, pour que nous n'ayons pas à pâtir encore plus que de cette crise!