Pétition fermée

SAUVONS LA FILIÈRE ARTS DE CORTE

Cette pétition avait 1 900 signataires


SAUVONS NOTRE FILIÈRE ARTS PLASTIQUES - ARTS APPLIQUES/DESIGN DE L’UNIVERSITÉ DE CORSE

 

■  Les formations en Arts plastiques et Arts appliqués/design de l’Université de Corse sont rattachées à la faculté de Lettres Arts, Langues et Sciences Humaines et Sociales (FLLASHS) depuis leurs débuts.  

Cependant leurs spécificités artistiques ne peuvent se fondre dans les exigences des disciplines littéraires et théoriques, puisque leur langage fondamental est ancré dans la pratique et les expérimentations plastiques, véritable cœur de nos disciplines.


■  Si le dialogue et l’écoute ont longtemps permis de développer nos disciplines respectives dans le respect des spécificités de chacun, force est de constater qu’aujourd’hui, à l’Université de Corse, les spécialistes des disciplines Arts plastiques et Arts appliqués/design ne peuvent plus définir les programmes de nos formations. Ceux-ci sont imposés majoritairement par des personnes tout à fait étrangères à ces disciplines, n’ayant aucune idée des contenus à cibler et en particulier au niveau des pratiques.


Cela conduit à des aberrations de programmes qui mettent en péril nos disciplines à très court terme. À l’horizon 2018, elles vont entraîner le tarissement d’un vivier de futurs étudiants qui n’aura plus d’autre possibilité que de quitter notre île. Et cela, alors même que l’on constate pour nos formations actuelles une forte hausse des demandes d’inscriptions en arts appliqués, et que l’on observe sur le continent le développement du design comme force d’expansion économique et culturelle.


Quelques précisions :

En France, comme à l’international, on considère qu’il faut 5 ans pour former un professionnel dans ces disciplines Arts plastiques et Arts appliqués/design. La licence Arts vise l’acquisition du langage spécifique et passe nécessairement par un temps long d’expérimentations imbriquant étroitement méthode intuitive (qui fait appel aux sens) et méthode analytique.


Il n’y a AUCUNE licence d’Arts Plastiques et/ou d’Arts Appliqués en France, sans une présence significative, dès la première année, d’enseignements pratiques du langage plastique fondamental (65%). C’est le cœur de ces disciplines, la base incontournable qui permet d’acquérir progressivement les compétences spécifiques à ces domaines et tout particulièrement la maîtrise de la forme au sens très large.


Actuellement, notre filière est en dessous de la moyenne : 45% de pratique pendant les 3 années. La formation validée pour 2018 propose 19% de pratique pendant les 3 premiers semestres, sur une totale de 6, soit 48h de pratique pour 250h de théorie. CECI EST INACCEPTABLE.


Avec une telle formation, l’Université de Corse sombrera dans le ridicule pour quiconque s’intéresse à ces disciplines. Son attrait pour intégrer les candidats titulaires d’un bac pro ou un BTS disparaîtra. De même, la poursuite d’études pour la préparation aux concours d'enseignement CAPLP ou CAPET, serait vouée à l’échec. Pour mémoire, notre filière a connu presque 100% de réussite à ses préparations aux concours d'enseignement dans les années 1990 et 2000.


Tous les projets motivés par des commandes, menés actuellement au sein de la filière, en Arts plastiques comme en design, ne seraient plus possible, faute de niveau technique nécessaire chez les futurs étudiants. La collaboration avec le FabLab Corti deviendra inconséquente, rendant cet investissement de l’Université beaucoup moins pertinent.


Avec 39 inscrits en 2016, nos effectifs sont en hausse constante depuis l’ouverture du parcours Arts Appliqués, il y a 3 ans. La synergie joue sur les inscriptions au parcours Arts Plastiques, qui remontent aussi.


Comme le recommande l'HCERES, Il faut créer une poursuite d'études pour les diplômés des deux parcours Arts plastiques et Arts appliqués/design. Un diplôme universitaire (DU) pourrait préfigurer un Masters Arts, afin d’assurer aux étudiants à venir une formation pointue dans les domaines des Arts plastiques et Arts appliqués à l’Université de Corse.

Pour ces raisons, nous estimons aujourd’hui que les préconisations de la FLLASHS vont à l’encontre de nos spécificités et des enjeux de la professionnalisation, ainsi que des recommandations de l’HCERES.

 

■  Les étudiants en Arts plastiques et Arts appliqués soutiennent l’équipe pédagogique des parcours Arts plastiques et Arts appliqués/design, responsable et soucieuse de leur mission de formation. Ensemble, nous ne saurons participer à une quelconque tromperie et nous nous interrogeons tant sur les objectifs que sur les méthodes utilisées par la FLLASHS qui vont à l’encontre du développement de nos disciplines, mais surtout à l’encontre de l’intérêt des étudiants et de notre implication future dans le développement culturel et économique de la Corse.


Cette situation est inacceptable et nous réclamons le droit d’avoir des plans de formation élaborés par notre équipe pédagogique, et des spécialistes dans les disciplines, et nous soutenons leur droit de choisir des ressources qualifiées pour assurer les enseignements, sans subir des remaniements catastrophiques pour les contenus et compétences visés.


■ Nous avons besoin de votre soutien pour défendre des formations d’excellence en Corse, sous la responsabilité de spécialistes. Nous en avons les moyens, les réseaux et les compétences pour y parvenir. Mais il faut une volonté politique, débarrassée des vieux démons et un engagement qui pense investissement d’avenir plutôt que gestion comptable.


Nous en appelons à tous les étudiants : anciens, actuels et à venir, aux enseignants de ces disciplines, aux universitaires responsables, aux professionnels du milieu culturel et économique, ainsi qu’à tous ceux qui pensent que art, créativité et design sont essentiels à l’épanouissement de la Corse, à la préservation de sa spécificité et de ses valeurs ainsi qu’à son développement social et économique.

 

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.

Merci de votre soutient, partagez !



Filière arts de corté compte sur vous aujourd'hui

Filière arts de corté a besoin de votre aide pour sa pétition “Université de corse: SAUVONS LA FILIÈRE ARTS DE CORTE”. Rejoignez Filière arts de corté et 1 899 signataires.