SAMUEL ETO'O, AMBASSADEUR INDIGNE DE L'UNICEF

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Excellent footballeur sur le terrain mais piètre individu en dehors, nous demandons à l'UNICEF de retirer à Samuel Eto'o le titre d'ambassadeur de bonne volonté pour UNICEF CAMEROON.

Samuel Eto'o, star en apparence équilibrée, est ce père de famille unique en son genre, qui en 2006-2007 lors du procès portant sur le viol de son fils alors âgé de 4 ans, a soutenu devant les juges le violeur de son fils, le dénommé LUC SYMPHORIEN EKOUNDA. En se rangeant du côté de son ami violeur, Samuel Eto'o déclare au tribunal qu'il croit à la parole de son ami selon laquelle les révélations pourtant vraies du petit Etienne sont des « conneries ». C'est aussi Samuel Eto'o qui prend en charge l'intégralité des frais d'avocats réputés du violeur de son fils. Samuel Eto'o ira bien plus loin puisque c'est encore lui qui paie la caution pour libérer  LUC SYMPHORIEN EKOUNDA au bout de quelques mois de détention. 

Samuel Eto'o, plus fidèle en amitié qu'en amour pour son propre fils, subvenait déjà à l'époque aux besoins de cet ignoble individu qui résidait avec lui à son domicile de Majorque en Espagne. Samuel Eto'o continuerait à ce jour à entretenir ce délinquant sexuel qui affiche sur les réseaux sociaux un niveau de vie pour lequel il ne pourrait justifier la source par une profession légale et digne.

Samuel Eto'o, millionnaire et généreux bienfaiteur public, est ce père de famille absent et peu aimant qui n'assume pas ses responsabilités paternelles. Il refuse de s'acquitter pour le compte de son fils mineur de l'intégralité de la pension alimentaire nécessaire à son éducation et à sa subsistance. La mère de l'enfant ne supportant plus les retards de règlement récurrents depuis 16 ans, a fini par saisir les tribunaux espagnols en juillet 2018 pour contraindre Samuel Eto'o à accomplir son devoir de père. Les invectives qu'elle a depuis reçues du clan de Samuel Eto'o sont intolérables.

Vous pourrez écouter par vous-même dans cet audio les menaces écœurantes que Marian Pineda la maman de Etienne a récemment subies de la part de Samuel Eto'o. C'est incontestablement la voix de Samuel Eto'o qui ménace dans cet audio de publier les photos de nu de Marian Pineda la mère de son fils sur ses différents réseaux sociaux. Ce procédé d'intimidation n'est-il pas celui qui avait été mis en oeuvre contre Nathalie KOAH en 2016? 

https://www.facebook.com/qrrina/posts/10156272794213192

Samuel Eto'o, idôle des jeunes, est en réalité un homme cruel et méchant qui méprise, humilie et martyrise systématiquement depuis 16 ans son fils et la mère de celui-ci à travers des propos choquants et des comportements troublants en totale inadéquation avec ceux d'un père de famille normal. En 16 ans, Samuel Eto'o, footballeur professionnel reconnu dans le monde entier n'a assisté qu'une seule fois à un match de football de son fils lui-même grand amateur de ce sport depuis sa petite enfance. Samuel Eto'o qualifie la mère de son fils de "pute",  lui prête des relations lesbiennes avec la mère de celle-ci. Les dénigrements, les violences verbales et le manque de respect de Samuel Eto'o à l'égard de cette maman sont monnaie courante pour ce père irresponsable. Et si par malheur son fils essaie de défendre sa mère, Samuel Eto'o menace de lui couper indéfiniment les vivres.


Samuel Eto'o, patriote solidaire autoproclamé, est ce profiteur totalement déphasé qui a apporté le 04 octobre 2018 son soutien au régime dictatorial, pilleur, tortionnaire et despotique qui règne depuis plus de trois décennies  à la tête du Cameroun et qui est responsable de la misère clochardisante qu'endurent les camerounais depuis plus de 36 ans. Aujourd'hui de nombreux Etats au sein de l'ONU s'élèvent pour appeler le gouvernement Camerounais a cessé le massacre, la tuerie de ces hommes, de ces femmes, de ces enfants camerounais vivant dans la partie anglophone du pays, tuerie qui est en cours depuis deux ans et contre laquelle l'unique ambassadeur de bonne volonté pour l'UNICEF Cameroun n'a pas pris la parole.

Samuel Eto'o, véritable icône en Afrique et au Cameroun en particulier, est ce monstre qui n'hésite pas à se servir de sa proximité avec la tyrannie à la tête du Cameroun pour emprisonner sans aucune forme de procès, sans jugement et sans infraction aucune toute personne, tout homme de média qui serait en désaccord avec lui ou qui ferait un récit peu flatteur de sa personne. Nous pensons particulièrement ici à Thierry Bisso, à Nathalie Koah, au journaliste sportif Mickael Dogpass. Ce dernier croupit encore à l'heure actuelle à la prison central de Kondengui à Yaoundé pour « diffamation et atteinte à l'image et à la notoriété de Samuel Eto'o » sans qu'aucun procès contradictoire n'a été tenu.

Considérant que ces actes de cruauté, de méchanceté visant à dégrader, à écraser et à déshumaniser ses victimes dont son fils et la mère de celui-ci ne font pas honneur aux valeurs défendues par le peuple camerounais et encore moins à la dignité et la décence et à l'amour du prochain attendues du représentant d'une institution œuvrant pour l'amour, la paix et l'éducation des enfants telle que l'UNICEF, nous le peuple camerounais solidaire aux actions de l'UNICEF Cameroun demandons à l'UNICEF de retirer à Samuel Eto'o le rôle d'ambassadeur de bonne volonté qu'elle lui a attribué le 21 mars 2017. Maintenir ce titre à Samuel Eto'o reviendrait à saper la vocation humanitaire de l'UNICEF.