Interdiction totale de l’exportation de déchets textiles et vestimentaires vers l'Afrique

Interdiction totale de l’exportation de déchets textiles et vestimentaires vers l'Afrique

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Marie Pascaline MENONO a lancé cette pétition adressée à United Nations et à

L’Afrique est devenue la poubelle du monde ; 75% des déchets textiles et vestimentaires des pays occidentaux échouent dans les villes africaines : c’est inacceptable.

La question des déchets textiles et vestimentaires vendues en Afrique est rarement évoquée pour être dénoncée. La pratique de la sur consommation dans les pays occidentaux produit des tonnes de déchets constitués de vêtements usés dont 75 % se retrouvent sur le continent africain. La commercialisation et l’exportation et de ces déchets vers l’Afrique pose un sérieux problème d’environnemental. Les marchés des grandes villes sont littéralement ensevelis sous des tonnes d’ordures vestimentaires dont se débarrassent les pays occidentaux. Ces marchés africains sont ainsi devenus, au fil des années des dépotoirs a ciel ouvert dans lesquels échouent les vêtements, chaussures et autres textiles usagers  des pays occidentaux, sans aucune possibilité de recyclage. Outre les problèmes de salubrité induits par ces tonnes de déchets, il y a la question du marché du textile africain qui est littéralement étouffé par le négoce de la misère, sans compter la question éthique liée à la vente de vêtements cédé gratuitement ou mis à la poubelle par le citoyen lambda ou simplement jetés. 

Juste pour vous dire : 

  • 80 % des vêtements achetés en Occident chaque année finissent à la poubelle !
  • Les pays africains qui ne veulent plus importer des vêtements usagés seront sanctionnés par les États-Unis !
  • Au Canada, seuls 25 % des vêtements donnés aux friperies locales sont  revendus au Canada sur place ;
  • Ainsi, de 80 à 90 % des vêtements donnés ne sont pas revendus au Canada. Où se retrouvent - ils alors?
  • En France, les rébus textiles pèseraient ainsi 8 millions de tonnes par an, soit l’équivalent de 50 milliards;
  • Seuls 2% des vêtements collectés seront effectivement donnés. Le reste sera revendu, le plus souvent à des milliers de kilomètres de là.
  • Les États-Unis exportent annuellement l’équivalent de 124 millions $ de vêtements usagés vers ces trois pays !
  • Le commerce des déchets textiles et vestimentaire rapporte des millions de dollars et polluent la planète ?
  • Au Québec, 205 000 tonnes de produits textiles sont achetés ; 67 200 tonnes sont mis aux poubelles !
  • Les tonnes de déchets textiles et vestimentaires envoyés en Afrique ne sont pas recyclable et menacent la planète ! 

Sauvez la planète, sauvez des vies ! Signez la pétition pour une interdiction totale de vente et d’exportation des déchets textiles et vestimentaires en Afrique.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !